Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Les avocats de Huawei s'attaquent au gouvernement américain
Hardware Huawei 5G 3 min de lecture 9 Commentaires

Les avocats de Huawei s'attaquent au gouvernement américain

Les avocats de Huawei veulent s'attaquer à l'interdiction imposée par Washington contre l'entreprise chinoise. Selon la société, les mesures prises par le gouvernement américain violent la constitution des États-Unis. Ce n'est pas la première fois que Huawei intente une action en justice contre des mesures du gouvernement américain.

Huawei a déposé une requête pour que les tribunaux américains lèvent l'interdiction imposée par le gouvernement, comme l'a rapporté le South China Morning Post. Les États-Unis ont utilisé tous les moyens mis à leur disposition, qu'ils soient législatifs, administratifs et diplomatiques, pour prendre des mesures contre Huawei. Le seul but est de chasser Huawei du marché, "ce qui n'est pas normal", a déclaré Song Liuping, l'avocat en chef de la société. Le gouvernement américain n'avait toujours pas fourni de preuves à l'appui de ses allégations d'espionnage ; les mesures étaient fondées uniquement sur des spéculations.

Le président américain Donald Trump avait déclaré une situation d'urgence dans le domaine des télécommunications et fait inscrire Huawei sur la liste noire du ministère du Commerce. Suite à cela, les entreprises américaines qui veulent commercer avec la société chinoise ont donc besoin d'un permis spécial.

Selon les avocats de Huawei, cependant, cela viole plusieurs parties de la Constitution des États-Unis. Huawei avait déjà intenté une action en justice contre le gouvernement américain en mars de cette année. Là aussi, il s'agissait d'un traitement injuste et d'une violation de la Constitution. Le point de départ à l'époque était l'interdiction faite aux autorités fédérales d'utiliser du matériel Huawei.

L'interdiction touche également les fournisseurs de Huawei

Aujourd'hui, nous parlons des fournisseurs de télécommunications, demain, cela pourrait toucher une autre industrie. D'autant plus que cette décision n'a pas seulement un impact sur Huawei - plus de 1 200 fournisseurs sont directement concernés.

Cependant, Huawei continue de croire que les entreprises américaines sont en train de perdre. 42 contrats pour le développement de la 5G ont déjà été signés dans le monde. Si l'expansion de Huawei en Amérique du Nord est approuvée, les opérateurs mobiles pourraient économiser 20 milliards de dollars au cours des prochaines années.

En plus de Google, d'autres sociétés comme ARM ont également pris la décision de mettre fin à leur relation avec Huawei. Cela met le fabricant dans le pétrin. Cependant, on rapporte que Huawei introduira de nouvelles puces Kirin dans les prochains jours. Dans l'état actuel des choses, ce pourrait être la dernière fois que le constructeur chinois travaille avec des processeurs développés par ARM.

Que pensez-vous qu'un tel procès puisse faire ?

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quasar depuis 3 semaines Lien du commentaire

    J'adore cette ambiance ! Allez les USA !
    On devrait même créer un hashtag : #touscontrehuawei ou #balancetonhuawei !


    • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

      C'est cela, on t'enverra espionner les labos de recherche Huawei avec une bannière étoilée sur le front et on se souhaitera bonne chance 😜😜😜


  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Si l'article précisait comment se trouve juridiquement la première plainte de Huawei, a-t-elle abouti ou non ? Il serait BEAUCOUP plus aisé de se faire une idée de quoi penser de cette nouvelle plainte...

    Bien évidemment, j'imagine mal la justice américaine faciliter le travail de Huawei. Mais en ne révélant pas la situation de la première demande chinoise, il est impossible de répondre sérieusement.

    Manque de référence ou souci de sensationnalisme, j'espère me tromper ?
    Le souci de l'immédiateté ne doit pas empêcher la recherche de sources d'information... à mon avis.


    • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Très pertinent comme remarque / question!
      Vu la complexité du sujet je ne pense pas que le procès intenté en mars par Huawei ait déjà abouti.

      Je n'ai pas de compétences dans ce domaine mais 2-3 mois ça semble très court non?


    • Le gouvernement américain a déjà été désavoué par la justice américaine, il y a des précédents (par exemple, en 2017, l’administration américaine avait imposé des restriction sévères aux ressortissants de certains pays, avant que la justice américaine n'annule la décision quelques semaines plus tard pour anticonstitutionnalité), ce n'est donc pas impossible que la justice américaine, prétendument indépendante, désavoue son gouvernement, même si les domaines n'ont rien à voir ...
      Wait and see...


      • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

        C'est juste, j'ai lu ça quelque part ce matin sauf erreur. Après, même si la justice américaine donne raison à Huawei, Trump aura infligé de lourds dégâts en terme d'image à la société...


  • "Les avocats de Huawei veulent s'attaquer contre l'interdiction". On s'attaque "à" l'interdiction, pas "contre" l'interdiction. C'est quoi ce français!!