Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 5 partages 4 Commentaires

Google prévoit de construire son propre smartphone en plus de la gamme Nexus

Avoir son matériel et sa version logicielle est un avantage certain, nous pouvons le voir notamment du côté de chez Apple. Les deux aspects du smartphone peuvent être optimisés pour fonctionner en parfaite adéquation l'un avec l'autre. D'après The Telegraph, Google aimerait cette année créer son propre smartphone mais, cette fois, il ne s'agit pas d'un Nexus.

Aujourd'hui encore, la gamme Nexus représente les smartphones de Google, utilisant la version Android la plus pure. Si l'on regarde de plus près ces smartphones et ces tablettes, Google est loin d'avoir un contrôle absolu sur l'aspect matériel. Il est certes en mesure de choisir ses partenaires, nous trouvons par exemple Samsung, HTC, LG, Huawei ou encore Motorola, et il est bien sûr en mesure de choisir quel fabricant se chargera du travail, mais ce sont ses partenaires qui créent les composants utilisés sur les Nexus.

Sans avoir un contrôle total sur le développement matériel, comment Google peut-il optimiser son système d'exploitation et l'adapter à l'appareil ? A l'instar des iPhone d'Apple, il compte produire son futur smartphone sur tous les aspects, matériels autant que logiciels. Ainsi, Google compte bien montrer tout ce dont il est capable en matière d'innovation et, indirectement, calmer les ardeurs des autres fabricants de smartphones Android. 

AndroidPIT Nexus family group shot
La gamme Nexus doit perdurer. © ANDROIDPIT

Google a déjà tenté sa chance dans la production matérielle de ses produits, nous l'avons vu par exemple avec la Pixel C, Chromecast, Chromecast Audio et bien entendu avec les Google Glass.

Google dispose des brevets nécessaires pour créer son propre smartphone. Certes, Motorola Mobility a été vendu à Lenovo l'année dernière, mais les brevets les plus importants n'étaient pas inclus dans la vente. Rock Osteloh, à l'époque CEO de Motorola, a quitté Lenovo pour Google, ce qui pourrait signifier que le géant américain cherche à fabriquer ses propres smartphones.

L'idée de déveloper ses propres smartphones en vue d'une commercialisation entraîne également des risques. Les anciens partenaires de Google, tels que Samsung, Huawei, LG etc, risquent de voir d'un très mauvais oeil que le géant américain entre en concurrence directe avec lui. D'ailleurs, certains semblent vouloir couper les ponts plus tôt que prévu, notamment Samsung grâce à Tizen. Si l'on en croit certaines rumeurs, Huawei, partenaire pour la création du Nexus 6P, travaille également à son propre système d'exploitation.

Afin d'éviter un véritable exode du côté des constructeurs, Sundar Pichai a bien souligné que Google compte continuer à travailler avec les fabricants. A votre avis, est-ce que chaque constructeur va se retrouver tout seul dans son coin ? Google va-t-il réussir en tant que fabricant s'il produit lui-même ses smartphones ? 

5 partages

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Google à toujours eut les moyens de créer ses propres téléphones, je trouve qu'ils auraient dû commencer plus tôt, faire sous-traiter les Nexus était une très mauvaise idée. Avec leurs milliards de chiffre d'affaire ils auraient pu investir dans leurs propres téléphones et devenir leader dans le hardware comme pour le software beaucoup plus tôt.

    Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais !


  • Je pense que l'on est probablement (je veux rester prudent) à la veille d'un grand chambardement dans la manière de concevoir nos smartphones. Même si cela peut prendre encore un an ou deux.
    Google a de plus en plus de mal à tenir les principaux fabricants derrière ses injonctions qui brident les concepteurs avec leur inventivité et rognent leur réactivité vis-à-vis des mises à jour et des failles de sécurité du système d'exploitation. Sans compter le coût supplémentaire entraîné par ces diverses contraintes.
    Pour les constructeurs dépendant d'Android, l'image de cohérence et d'indépendance d'Apple les fait de plus en plus saliver et les bénéfices qui suivent tout autant, évidemment.
    L'envie de s'émanciper pour eux est de plus en plus tentante, de plus avec la stagnation ou l'incertitude qui progresse sur le développement du marché, ils sont plus tenté de faire le pas.
    Dire que ce sera à notre avantage serait un peu précipité. Il va falloir continuer de scruter attentivement les infos qui viendront immanquablement du côté de Google ou d'autres concepteurs de système d’exploitation et des principaux constructeurs qui ont déjà donné des signes d'indépendance. Les cartes peuvent être rebattues.


  • Ahh ! Voilà une bonne nouvelle. Je n'aime pas les produits Apple mais je trouve que sa plus grande force c'est d'être une grande entreprise qui imagine, créé et commercialise complètement ses propres produits. Cela créerait des produits plus innovants parce que Google est une très grande entreprise qui aurait les moyens de nous surprendre.
    Et puis ça mettrait un peu de nouveau dans ce marché qui stagne depuis quelques années (j'espère...).


  • Enfin !

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris