Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Facebook renonce à vendre des publicités sur WhatsApp

Facebook renonce à vendre des publicités sur WhatsApp

En 2014 lorsque Facebook a racheté WhatsApp, tout le monde s'accordait à dire que ce n'était qu'une question de temps avant que Zuckerberg and Co. ne monétise la populaire application de messagerie. Des projets pour vendre des annonces sur l'application furent même dévoilés en 2018. Après un revirement spectaculaire, on sait aujourd'hui que Facebook aurait mis ces projets en veilleuse.

Selon le Wall Street Journal, Facebook a dissous l'équipe qu'il avait mis en place pour trouver le meilleur moyen d'intégrer la publicité payante dans WhatsApp. L'entreprise aurait même supprimé tout le système de codification qu'elle avait créé à cet effet. 

Il n'est pas clair si les plans de vente de publicités sur WhatsApp ont été complètement annulés ou s'ils sont juste en attente, mais le Wall Street Journal rapporte que Facebook va se concentrer pour le moment sur la création de fonctionnalités pour ses utilisateurs professionnels. La plateforme commerciale de WhatsApp facture de modiques sommes pour aider les petites entreprises à se connecter directement avec leurs clients, et cette fonctionnalité est particulièrement populaire dans les pays en développement. Des expériences ont également été menées avec une plateforme de paiement en Inde.

androidpit whatsapp statut
Facebook avait initialement prévu de vendre de la publicité dans la fonction Statut de WhatsApp. / © AndroidPIT

Les plans annoncés en 2018 impliquaient la mise en place de publicités dans la fonction Statut de WhatsApp, comme c'est le cas aujourd'hui pour les Stories d'Instagram. La décision de monétiser WhatsApp n'avait pas été bien accueillie par les fondateurs de cette application, et son co-fondateur Jan Koum avait même affirmé que la décision de vendre de la publicité sur WhatsApp avait été l'une des principales raisons qui l'avait poussé à quitter l'entreprise. Brian Acton, l'autre cofondateur, était parti un an plus tôt à la suite du scandale de Cambridge Analytica. Tous les deux avaient alors qualifié les publicités comme des "insultes à votre intelligence " avant que la vente de WhatsApp à Facebook ne leur rapporte des milliards.

Malgré le fait que WhatsApp compte plus de 1,6 milliard d'utilisateurs, cette application ne rapporte pas d'argent à Facebook. Un projet d'abonnement annuel à 0,99 $ avait pourtant été lancé, mais il a été supprimé depuis suite au rachat par Facebook. Ce qui fait la force de cette application est plutôt son immense capacité à générer des données. Un partage de données entre WhatsApp et Facebook a été mis en place en 2016 afin d'améliorer le ciblage des publicités. Il semble que, pour l'instant du moins, cela restera la fonction principale de WhatsApp en termes de génération de revenus pour Facebook.

Utilisez-vous WhatsApp ? Faites-nous part de vos réflexions sur le revirement de Facebook concernant la publicité sur la plateforme.

Via : Engadget Source : WSJ

Derniers Articles

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition