Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

interview 5 min de lecture 7 Commentaires

5G, réseau de boutiques, 4 caméras : voici les ambitions de Huawei pour 2019

Huawei travaille depuis un petit moment à plein régime sur différents projets à venir. Le fabricant chinois a beaucoup d'idées en tête, nous avons eu l'occasion d'en discuter avec le responsable de l'Europe, Walter Ji. Voici ce à quoi nous devrions voir en 2019 !

Walter Ji travaille pour Huawei depuis 18 ans. Au début de l'année 2016, il a hérité des affaires de Cosumer Business Group en Europe, poste où il est responsable de l'activité commerciale autour des smartphones, tablettes, articles portables et autres.

Des smartphones

Huawei a été le pionnier des doubles et triples appareils photo. Sans véritable surprise, Ji nous parle désormais d'un quadruple appareil photo. Certes, Samsung a été plus rapide pour proposer un appareil doté de cette technologie mais en 2019 Huawei compte bien présenter un smartphone avec 4 appareils photo, voire peut-mêtre même plus. "L'année prochaine, nous verrons davantage d'innovation au niveau de l'appareil. Actuellement nous en avons 3 [appareils photo, ndlr], l'année prochaine nous en verrons 4." Nous verrons également davantage de zoom : "un zoom en 3x ou 5x n'est pas suffisant. Un zoom 10x sans perdre de qualité d'image, ça c'est unique ! C'est dans ces domaines que nous effectuons nos recherches et nous aurons une surprise ou deux pour vous."

AndroidPIT Huawei P20 Pro 8817
Nous pouvons faire mieux que 3 appareils photo. © AndroidPIT par Irina Efremova

Huawei avait annoncé un smartphone pliable compatible avec la 5G et doté d'un écran flexible. Il sera présenté lors de la première moitié de l'année. La possibilité de rendre le smartphone encore plus grand grâce à un mécanisme de pliage bénéficie également à la batterie.

En tout cas, Huawei n'a pas l'intention de créer des smartphones abordables. "Dans la classe d'entrée de gamme, vous ne pouvez pas garantir une bonne expérience utilisateur. Ce n'est pas bon pour la marque Huawei", dit Ji. Autrement dit, Huawei ne proposera pas de smartphones d'entrée de gamme.

Ji fait également l'impasse sur Android One. "Nous l'avons testé sur nos marchés, mais je ne pense pas que les clients en soient satisfaits", a-t-il confié. EMUI restera donc le logiciel sur lequel Huawei s'appuie à long terme.

Quid de la nouvelle norme de téléphonie mobile 5G ?

Selon Walter Ji, la 5G va changer de manière significative l'utilisation des smartphones. Cela s'explique par une meilleure offre en ligne, avec des débits de données élevés et de faibles temps de latence. "Avec la 5G, vous n'avez plus besoin de télécharger, tout est disponible depuis le cloud sans délai ", explique-t-il. Il s'attend même à des tarifs moins chers.

dl lte techniker 1
Le nouveau réseau 5G arrive. © Telekom

En attendant, la situation est compliquée au niveau des différentes fréquences 5G en Europe : cela représente beaucoup de travail pour les ingénieurs qui conçoivent les antennes et les modems. De plus, Ji est convaincu que la 5G ne doit pas être disponible sur de grande surface et qu'il faut préserver les réseaux 3G et 4G. "Ne vous attendez pas à ce que les opérateurs placent de la 5G partout. C'est impossible". La 5G est également un grand défi pour la batterie en raison de sa forte consommation d'énergie. Il sera donc important que le logiciel contrôle intelligemment quel réseau est requis.

L'IA n'est pas négligée

Comme Huawei ne peut pas partir du principe que la 5G sera disponible partout, l'intelligence artificielle ne peut pas être externalisée vers le cloud, du moins pas complètement. Il développe donc ce qu'il appelle On-Device-AI avec le NPU sur le processeur Kirin, et Cloud-AI, développés en parallèle afin d'être disponibles à tout moment pour l'utilisateur. Ceci se fera étape par étape puisque la 5G n'en est encore qu'à ses débuts.

Pour Ji, l'IA est un pont important entre les appareils (qui deviennent de plus en plus complexes) et les attentes des utilisateurs : une utilisation de plus en plus simple. De plus, l'accent continue d'être mis sur l'appareil photo qui est de plus en plus épaulé par des fonctionnalités de l'intelligence artificielle. Mais aussi la durée de vie de la batterie devrait augmenter avec l'aide de l'IA. "Ce sont des améliorations notables que les utilisateurs remarqueront ", dit Ji.

AndroidPIT Kirin chip 8669
Avec les puces Kirin, le smartphone va de l'avant. AndroidPIT / © AndroidPIT

La stratégie de Huawei

Huawei s'attaque aux meilleurs fabricants de smartphones et cherche à détrôner Samsung. Pour y parvenir, la marque doit devenir encore plus visible, et Huawei compte bien y parvenir avec ses propres magasins pour flagships. Entre dix et vingt d'entre eux devraient ouvrir leurs portes en 2019. Le premier magasin de Huawei en Europe a été créé à Milan et a été très bien accueilli, a déclaré Ji, mais il était manifestement trop petit.

Outre les smartphones, les tablettes et les articles portables, Huawei continuera ses efforts sur le marché des PC. "Le PC est un élément important pour nous, dit Ji, et nous continuerons à le développer. Ceci dit, Huawei continuera à offrir des produits différents en Chine qu'en Allemagne.

AndroidPIT huawei matebook x pro 6789
Les ordinateurs portables sont un segment important pour Huawei / © AndroidPIT by Irina Efremova

Et quoi d'autre ?

Lorsqu'on lui demande si le Brexit aura un impact négatif sur Huawei, Ji répond : " Nous restons positifs. Nos employés aiment travailler pour nous là-bas [en Grande-Bretagne, ndlr], et les ventes du P20 Pro et du Mate 20 Pro sont meilleures au Royaume-Uni que dans la plupart des autres pays européens".

Walter Ji résume les efforts de Huawei et les souhaits des clients sous l'abréviation "ROADS". Cela signifie : Real Time (temps réel), On-Demand (à la demande), All Online (tout en ligne), DIY Possible (possibilité de faire les choses soi-même) et Social. Et cette "road" [route, en français, ndlr] devrait le mener au sommet, si l'on en croit Huawei. Idéalement dès 2019.

Quels sont pour vous les plus gros défis auxquels Huawei doit faire face pour devenir le plus grand fabricant de smartphones ?

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • phil depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Avec la 5G et ses ondes, on va bronzer gratos toute l'année... plus besoin d'aller à la plage... :D


  • HFE depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Les quatres plus gros défis pour Huawei seront l'originalité technologique, la sécurité, la longévité des batteries et le prix. Un prix d'un smartphone haut de gamme au delà de 700 euros est tout simplement du du vol vu le nombre des smartphones distribués dans le monde. La stratégie du prix restera certainement le point crucial qui permettra une stratégie à long terme.Le marché étant saturé, les prix ne pourrons qu'aller à la baisse...


    • Et encore, en parlant de 700 € tu es large...les prix réels des smartphones sont dérisoires, il n'y a qu'à regarder à quels prix fracassés ils sont vendus lors du Black Friday. Qui pense réellement que les marchands vendront à perte à cette occasion ? Pour moi, un bas de gamme devrait se situer à 100 € maxi (ce qui est d'ailleurs déjà le cas pour beaucoup de modèles), un moyen de gamme à 200 € maxi (ce qui est également déjà souvent le cas) et un haut de gamme à 300 € maxi. C'est au-delà de ces sommes que l'abus commence. Mais bon, comme personne n'oblige personne à acheter les hauts de gamme, on n'appelle pas cela du vol, ni de l'abus. C'est surtout les soi-disant "très haut de gamme" qui sont délirants et déconnectés de toute réalité. Et lorsqu'on voit le nombre de pépins techniques dont souffrent beaucoup de modèles très haut de gamme, ça ne donne vraiment pas envie d'aller claquer des 800 ou 1000 € dans leurs smartphones.

      J'ai bossé 15 ans dans la téléphonie mobile, dont 5 avec mon propre magasin, ce qui m'a permis de rencontrer pas mal de monde. J'ai eu l'occasion un jour de discuter avec quelqu'un qui travaillait pour France Télécom qui commercialisait à l'époque le "Bi-Bop". Cet appareil (merdique) était vendu 1890 Francs (288 €), or cette personne m'avait appris qu'il coûtait 90 Francs (moins de 14 € !) à construire...


  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Au sujet de la 5G, vous auriez pu ou du poser la question (gênante, j'en conviens...) concernant les difficultés d'implantation de leur matériel à la fois aux USA, en Australie (où ils ont été écartés) et en Allemagne en fonction des suspicions d'espionnage souvent envisagé.


    • Et l'on occulte également la nocivité encore plus grande des antennes 5G, dont le maillage sera très dense, au moins en zones urbaines. Les fréquences utilisées seront également encore plus nocives. Enfin, de toute façon ça ne sert à rien de parler de ça, la plupart des gens préfèrent ignorer ce sujet rabat-joie, à commencer par les sites spécialisés dans ce domaine, qui ne peuvent pas se tirer une balle dans le pied.

Articles recommandés