Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
21 partages 1 commentaire

Test du Wiko Wax : la plus grande réussite de la marque ?

Le Wiko Wax a su faire parler de lui ces derniers mois : après de grandes annonces notamment lors du MWC 2014, Wiko a enfin sorti son premier smartphone low-cost 4G. C'est aussi le premier à bénéficier d'un processeur Nvidia Tegra 4i. Que donne le Wiko Wax en test ?

Note

Plus

  • Connexion 4G
  • Processeur Nvidia performant
  • Rapport qualité-prix

Moins

  • Pas de double SIM
  • Chauffe rapidement
  • Traces de doigts

Wiko Wax – Design et finition

Les Wiko s'enchaînent mais ne se ressemblent pas : encore une fois, Wiko propose un smartphone qui n'a rien à voir, esthétiquement parlant, avec ses prédécesseurs. Le Wiko Wax dans sa version noire a un petit air de certains Sony Xperia : sa barre métallisée située en bas et ses courbes angulaires n'y sont pas pour rien.

wiko side
© ANDROIDPIT

Sa conception paraît très qualitative en photos, mais je dois dire qu'il est quelque peu décevant en main. Ne vous fiez pas à l'allure qui rappelle un smartphone en aluminium : il s'agit bel et bien de plastique. Son dos est mat et prend énormément les traces de doigts : pour les plus minutieux, une coque complète sera la seule solution contre ces marques. Le Wiko Rainbow présente par ailleurs exactement le même défaut.

wiko buttons
© ANDROIDPIT

Si l'espace au-dessus et au-dessous de l'écran sont plutôt larges, les bords à droite et gauche sont eux très fins : on peut pleinement apprécier l'écran de 4,7 pouces tout en gardant une bonne prise en main. Ce choix est une première chez Wiko, et c'est franchement une réussite.

Au dos, on retrouve l'habituel capteur photo saillant, cette fois-ci en plein centre. Attention aux rayures donc ! Le haut parleur se trouve en bas de la face arrière.

wiko nexus5
Si Wiko a tenté de reproduire l'aspect mat du Nexus 5, c'est un fail. / © ANDROIDPIT

Le Wiko Wax s'avère facile à prendre en main, malgré un dos un peu glissant. Les boutons physiques sont tous situés sur la partie droite de l'appareil, pratiques à utiliser. La conception ne présente pas de défaut apparent : les parties semblent solides et, contrairement à de nombreux Wiko, n'ont pas de jour entre elles.

wiko models
Les dos en aluminium du Wiko Darkside et Darknight sont plus qualitatifs, mais moins bien assemblés. / © ANDROIDPIT

Wiko Wax – Écran

L'écran du Wiko Wax est l'un de ses principaux atouts. Sa diagonale de 4,7 pouces est mise en valeur par une face en verre couvrant la majeure partie de la face avant. Il a une résolution HD (1280 x 720 pixels) et dispose d'une protection Corning Gorilla Glass 2.

wiko front off
Une belle surface d'écran pour le Wiko Wax. / © ANDROIDPIT

L'écran est en réalité le même que celui du Wiko Rainbow : il en a aussi les mêmes défauts. En effet, le Wiko Wax a une certaine tendance à rendre les blancs un peu plus jaunes. Néanmoins, l'écran est très bon et ce point ne vous dérangera pas longtemps. Les angles de vision et les contrastes sont excellents, surtout pour un smartphone de cette gamme de prix.

Wiko Wax – Autres caractéristiques

Le Wiko Wax innove sur deux points par rapport au reste de la famille Wiko. Le plus évident en premier : il ouvre la porte de la connectivité 4G chez Wiko, ainsi que chez le reste des constructeurs. À un prix si bas (aux alentours de 200€), rares sont les smartphones permettant d'utiliser une connexion 4G. En tête de la concurrence, on a bien entendu le Archos 50 Helium et son petit frère, le 45 Helium, mais d'autres smartphones tels que le Galaxy S4 Mini commencent à arriver dans la même gamme de prix.

wiko back battery
Un seul emplacement SIM au rendez-vous chez le Wiko Wax. / © ANDROIDPIT

Le second point est tout à fait nouveau pour Wiko : la marque signe avec le Wax la fin du double SIM généralisé. Est-ce fini pour de bon ? Rien n'est moins sûr, mais il est probable que cette caractéristique ne soit pas assez « vendeuse » pour continuer à l'inclure automatiquement dans chacun des Wiko. Dommage, c'était probablement le seul point que Wiko avait réussi à créer pour vraiment se démarquer de la concurrence !

Wiko Wax – Interface logicielle

On a affaire ici à un système Android pur, auquel Wiko s'est permis quelques très légers ajouts tels que Miracast par défaut et un mode d'économie d'énergie. On remarque que la marque a supprimé ses options de contrôle par le geste, qui ne connaissaient pas un grand succès parmi les utilisateurs.

wiko android
Le Wiko Wax est sous Android 4.3 pur. © ANDROIDPIT

Wiko a beau être passé au 4G, pas de Android 4.4 à l'horizon pour autant : une chose à la fois. On est donc ici sur du Android 4.3 Jelly Bean, qui fonctionne sans aucun souci. La coopération avec Nvidia a aussi amené à l'implémentation de l'application TegraZone : celle-ci propose de télécharger des jeux et de se renseigner sur les performances des processeurs Nvidia.

Wiko Wax – Performances

Du côté des performances, le Wiko Wax offre une bonne surprise : dans le classement AnTuTu, on le retrouve juste après le Samsung Galaxy S4, et juste avant le HTC One. Un bon palmarès quand on compare les prix actuels de ces deux smartphones !

Face à son principal concurrent, le Archos 50 Helium, le jugement est sans appel : l'effet du processeur quadricœur Nvidia Tegra 4i est visible. Il en va de même pour le dernier venu de Wiko, le Rainbow.

Le Wiko Wax est très bon lorsqu'il s'agit de faire tourner plusieurs applications en même temps, ou de jouer à un jeu gourmand : vous ne vous sentirez pas trop limité, si ce n'est par la chauffe systématique à l'arrière de l'appareil.

Wiko Wax – Appareil photo

L'appareil photo du Wiko Wax n'est franchement pas son atout principal. Il fera des clichés corrects qui suffiront à la vie de tous les jours, et son capteur de 5 MP à l'avant ravira les fans de selfies. Le mode HDR aidera à capturer des photos plus belles, mais ne vous attendez pas non plus à des miracles, surtout en condition de luminosité difficile.

wiko wax photo 2
Les deux extrêmes par lesquels le Wax peut passer pour une photo pourtant très simple. / © ANDROIDPIT

La mise au point est particulièrement longue lorsque l'on s'aventure dans des prises macro : la patience est de mise, mais le résultat ne sera pas forcément à la hauteur de vos espérances.

wiko wax photo 1
Et on attend, on attend... / © ANDROIDPIT
wiko wax photo test2
... pour un résultat peu réjouissant ! / © ANDROIDPIT

L'application de l'appareil photo connaît une mise à jour importante par rapport aux autres appareils de la gamme Wiko : exit les modes exotiques tels que Cinemagraph ou Timelapse, bonjour l'interface transparente aux menus simplifiés et simplissimes. C'est dommage : en gardant ses habitudes, Wiko aurait peut-être pu faire du Wiko Wax un smartphone hors pair.

Wiko Wax – Autonomie

La batterie du Wiko Wax est tout à fait correcte : avec ses 2000 mAh, elle permet de résister plus d'une journée si vous restez dans un cadre « normal » d'utilisation. Dès que vous poussez un peu, l'autonomie sera bien entendu plus limitée. Le Wiko Wax propose une option inédite : le menu Economie d'énergie vous permet de choisir comment vous souhaitez optimiser votre Wiko Wax. Concrètement vous choisissez si vous préférez économiser de l'énergie ou favoriser les performances, et le processeur répondra en fonction : utilisation de tous ses cœurs, ou seulement de la moitié. Une option intéressante qui permettra d'utiliser votre Wax comme bon vous semble, et ainsi gagner en énergie !

Wiko Wax – Caractéristiques techniques

Dimensions : 140,1 x 67,5 x 8,8 mm
Poids : 119 g
Capacité de la batterie : 2000 mAh
Taille d'écran : 4,7 pouces
Technologie d'écran : LCD
Ecran : 1280 x 720 pixels (312 ppp)
Appareil photo avant : 5 Mégapixels
Appareil photo arrière : 8 Mégapixels
Flash : LED
Version Android : 4.3 - Jelly Bean
Interface utilisateur : Android pur
RAM : 1024 Mo
Mémoire interne : 4 Go
Mémoire amovible : microSD
Chipset : Nvidia Tegra 4
Nombre de coeurs : 4
Fréquence d'horloge maximale : 1,7 GHz
Connectivité : LTE, Bluetooth 4.0
wiko wax
© ANDROIDPIT

Verdict final

Il ne fait aucun doute : le Wiko Wax présente un excellent rapport qualité-prix. Les défauts que l'on peut connaître chez d'autres Wiko (autonomie aléatoire, bugs, problèmes d'affichages) ne sont pas à déplorer sur le Wax, et c'est tant mieux. Il reste cependant bien entendu un smartphone low cost, mais il propose des performances quasi inédites sur un terrain pourtant miné. Seul l'appareil photo lui fait perdre une étoile dans notre notation. 

Si la double SIM ne vous manque pas, alors n'hésitez pas, et foncez : le Wiko Wax vaut le coup, et c'est peut-être bien la plus grande réussite de Wiko. 

21 partages

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Merci pour votre site il est vraiment bien !
    J'aimerais ajouter une chose à cette article, je possède un Wiko Wax depuis pratiquement 1 an et pour un téléphone 4G je trouve que la RAM n'est pas suffisante car je peux utiliser ce téléphone à peine 30 minutes avant qu'il bug. Mais l'appareil photo fait de belle photo je dois l'avouer, comparer à ce qui est dit dans l'article.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris