Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Pourquoi les smartphones n'ont pas encore tué les appareils photo

(le NEX-7 de Sony offre un bon compromis entre compact et reflex)

Si vous me lisez un peu, vous connaissez maintenant mon amour pour les bons appareils photo mobiles et les applications qui vont avec. J'aime la maniabilité et surtout la légèreté des smartphones. Mais à mes yeux, jamais ô grand jamais, un téléphone ne remplacera mon bon vieux Nikon, et peu importe les megapixels, capteurs ou logiciels amenés à se développer. Apparemment, je ne suis pas la seule à penser cela, puisqu'au Japon, pays fabriquant le plus d'appareils photo au monde, près de trois fois plus d'appareils ont été vendus en janvier que sur la même période en 2003. Le reflex numérique part-il en croisade au fur et à mesure que les appareils photo des smartphones deviennent de plus en plus performants ?

 

Pour beaucoup, prendre des images avec un smartphone est une solution facile et économique. Mais les limites apparaissent vite et les utilisateurs se tourneraient alors vers des appareils photo reflex numériques : une étude publiée par NPD In-Stat en novembre dernier dévoilait qu'aux Etats-Unis, si un quart des clichés étaient pris avec un smartphone, de plus en plus de personnes achetaient des appareils photo avec des zooms optiques de 10x ou plus.

« La photographie n'est pas morte », assure l'analyste Liz Cutting. « Notre regard est biaisé par rapport aux possibilités du smartphone. Mais les gens le reconnaissent et se dirigent vers des appareils photo haut de gamme ». En d'autres mots, nous utilisons nos téléphones pour prendre des clichés amateurs mais nous confions à nos reflex numériques les photos que nos smartphones ne peuvent pas prendre.

Mais qu'est-ce que les reflex numériques offrent que les smartphones n'ont pas ? Déjà, les téléphones ne peuvent pas capturer la lumière comme le font les appareils photo. Ensuite, vous avez du déjà être confronté au problème : vous avez quelque chose devant vous, vous l’immortalisez avec votre smartphone et là … déception, le cliché n'a rien à voir avec la réalité. Autre problème : les téléphones n'offrent pour le moment que des zooms digitaux, ce qui donne toujours des images un peu trop pixelisées. Vive les zooms optiques ! Enfin, la plupart des téléphone n'offrent pas de stabilisateur d'image. Oubliez aussi d'essayer de prendre des photos de nuit – le flash sera soit trop fort soit pas assez.

Attention, nous ne disons pas que tous les appareils photo ont bénéficié de cette hausse de l'utilisation des smartphones. En fait, il semblerait que les appareils photos digitaux souffrent plutôt de la comparaison (est ce que vous avez jeté un coup d’œil aux prix ces derniers temps ? On les donne presque) : ceux-ci sont en effet rapides, maniables et peuvent partager rapidement vos photos. Des applications comme Facebook le permettent en un clin d'oeil alors que Instagram pour Android transforme en chef d’œuvre le moindre passage piéton.

Pendant ce temps, même les appareils photo haut de gamme ne sont pas protégés contre les avancées technologiques des smartphones. Nokia a récemment annoncé un impressionnant smartphone aux 41 MP baptisé PureView 808 alors que Polaroid se prépare à lancer un appareil Android équipé d'un zoom optique. Ces smartphones pourraient bien déstabiliser le marché des appareils photo hauts de gamme.

Source : Huffington Post

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris