Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
7 min de lecture 84 partages 13 Commentaires

Project Ara : date de sortie, prix, actualités et caractéristiques

Les ingénieurs chez Lego ne font pas dans le mobile, mais s'ils fabriquaient des smartphones, ça donnerait probablement quelque chose comme le Projet Ara. L'idée de base, c'est qu'au lieu d'acheter un smartphone qui devient obsolète en quelques mois, on choisisse un design modulaire. Un peu comme un PC fixe, si un composant est trop vieux, on le change. Ça fait rêver, mais est-ce que ça marche ? L'équipe du Project Ara nous en dit plus sur les caractéristiques, les dates de sortie et les fonctionnalités concernant cette aventure. 

project ara teaser
Auparavant appelé Phonebloks, Project Ara a commencé il y a plusieurs années. / © Phonebloks

Lors du CES 2015, le directeur du Project Ara, Paul Eremenko a pris la parole pour expliquer les projets pour 2015. En gros, on a appris que le premier semestre 2015 sera dédié au développement de la partie matériel, appelée Spiral. Le prototype et enfin le premier modèle devraient être disponible au second semestre, sans qu'une date précise n'ait été donnée.

Le marché pilote choisi sera Puerto Rico, si Ara rencontre le succès, alors il se pourrait bien que l'on voit apparaître le smartphone modulaire en Europe d'ici quelques mois.

androidpit why puerto rico
Les raisons du choix de Puerto Rico : la diversité et l'aspect central des smartphones pour l'accès à internet dans le  pays. / © Project Ara

Le directeur de Ara a parler d'une redifinition totale du marché mobile, avancant même que l'idée l'effrayait quelque peu. Pour les anglophones, la conférence est en ligne. 

Le Projet Ara, c'est quoi ?

Annoncé en 2013, PhoneBloks, comme cela s'appelait alors, le Project Ara est resté dans le giron de Google, même après la revente de Motorola à Lenovo. 

Ce "système modulaire" permet de créer un smartphone en Lego ou presque. Les composants, sous forme de modules, s'assemblent pour former un appareil complet. La base est une plaque doté de baies pouvant accueillir les différents modules et assure une rigidité indispensable à l'ensemble.

Le Projet Ara, c'est pour qui ?

Pour le moment, seuls certains développeurs et fabricants ont accès au projet. Le but ultime est de rendre le smartphone, les smartphones devrais-je dire, à toute la population.

Projet Ara - Prix et date de sortie

Techniquement, le prix d'un smartphone construit autour du projet Ara dépendra de vous, consommateur. Selon les choix concernant le matériel et les performances des différents composants. Un smartphone "de base" sera abordable, un smartphone performant sera cher. C'est aussi simple que ça !

Le project Ara arrivera en principe en 2015 pour le marché pilote. Les coûts de production s'élèveront à 50-100 $ par appareil. Le produit final sera donc au dessus de ce prix. 

Le Project Ara est-il lié à la gamme Nexus ou Android Silver ?

Non. La réponse est catégorique : Ara tournera sous Android, mais c'est à peu près le seul point commun qu'il aura avec les Nexus ou tout autre marque Google.

Les fonctionnalités Ara 

google ara1 820x420
Les options de personnalisation sont virtuellement infinies. / © Slash Gear

L'absence d'obsolescence matérielle est l'argument de vente principal de Ara. Si vous avez déjà pensé à remplacer votre vieux téléphone juste parce que sa batterie ne vous satisfait plus, vous comprenez probablement de quoi je parle. De même, si deux trois nouvelles fonctionnalités vous attirent, inutile de jeter votre smartphone actuel à la poubelle ou de le revendre.

Avec Ara, même pas besoin d'éteindre le smartphone : on remplace ou on rajoute le module désiré et le tour est joué. C'est plus économique et plus écologique, bref, plus intelligent. À long terme, on peut même imaginer imprimer des éléments en 3D pour personnaliser la partie esthétique du smartphone.

Un autre point intéressant, c'est la possibilité de réparer le smartphone. Imaginons qu'il tombe et que le module wifi soit endommagé, on peut le remplacer. 

Pour le projet "Ara" ?

C'est simple : le chef de project en design mécanique s'appelle Ara. Une chance qu'il ne s'appelle pas Mr Pourri.

Où pourra-t-on acheter des modules Ara ?

Il y aura une plateforme de marché (marketplace) sur laquelle on pourra acheter des modules. C'est en gros un Google Play Store pour Ara, avec les avis et les recommandations. À la place des applications, ce sera pourtant des appareils photo, des batteries, des haut-parleurs, etc.

L'équipe de développeurs du projet a récemment expliqué un peu plus en détail le fonctionnement de la plateforme :

an e-commerce portal that enables a two-sided market between module developers and consumers. Google will help module manufacturers with the sale, the payment processing and will verify that the modules are safe and that they respect all the technical specifications. A third party logistic provider will manage the storage, shipping and all trade issues. 

 ...un portail ecommerce qui permet aux développeurs de modules de vendre leur production aux consommateurs. Google aidera les constructeurs de modules à vendre et verifiera qu'ils respectent les normes de sécurité et les caractéristiques techniques minimum requises. Un sous-traitant s'occupera du stockage, de l'envoi et de la logistique.  

project ara spiral 2 2
Le Projet Ara ouvre la voix à une personnalisation esthétique encore jamais vu. / © Phonebloks

Project Ara : une application ?

Oui, il y aura une application. Google a publié la MDK 0.2, la deuxième version de la boîte à outil pour les développeurs. Elle inclut les détails qui permettent de créer un module Ara. Elle fait aussi référence à une application appelée "Ara Manager", qui permetta aux utilisateurs "de consulter les informations sur les modules installés sur leur appareil, et de changer ceux-ci en les déconnectant grâce à des életro-aimants". En gros, on pourra changer de module comme un éjecte une clef USB sur Windows actuellement. 

ara phonebloks
Le dos d'un smartphone construit avec le projet Ara. / © Phonebloks

Le Projet Ara semble trop beau pour être vrai

C'est vrai. Quand on pense aux Google Glass, on se dit que le projet pourrait bien connaître le même destin. Les deux principales questions concernent d'une part le poids et l'encombrement d'un tel appareil. Techniquement, un appareil construit via la plateforme Ara ne pourra pas être aussi fin qu'un smartphone standard. D'autre part, on se demande si le prix d'un tel smartphone ne dépassera pas celui d'un smartphone produit de manière classique. 

Si vous avez fait vos débuts en informatiques dans les années 90, vous connaissez les problèmes de conflits matériels. Là aussi, on se pose la question de la viabilité du projet Ara. En éléctronique grand public cela dit, l'expérience montre que le design est plus important que la fiabilité pour bien vendre, et à bon prix. 

Quand est-ce que l'on en saura plus sur le projet Ara ?

Google se prépare au lancement du marché pilote pour le deuxième semestre de 2015. À ce moment, le projet Ara sera rendu public officiellement. 

project ara conference
Une conférence Ara se tiendra courant Janvier. / © Google, ANDROIDPIT.com

Que penser donc, du projet Ara ?

Du bien, a priori. Si les promesses faites ici sont tenues, au moins en partie, alors Ara est tout simplement super cool. Un téléphone qui ne sera jamais dépassé, facile à réparer et économique, c'est un peu le rêve ultime de tout geek, mais pas seulement. Les possibilités de personnalisations seraient énormes. 

Cela dit, si Ara prend autant de temps qu'Android pour se lancer vraiment, on aura au mieux un R2-D2 en 2015 (ce qui serait plutôt marrant). Il a fallu 4 ans pour Android pour réellement décoller. Ice Cream Sandwich (4.0) a marqué l'avènement du bonhomme vert. Pour Ara, on peut se dire que beaucoup dépendra des constructeurs impliqués. S'ils arrivent à développer des modules viables rapidement, alors la révolution est bien en marche. 2015 semble tout de même un peu tôt. 

Que pensez-vous du Project Ara ? Êtes-vous prêt à acheter un smartphone modulaire ?

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • sacré révolution en mode positif

  • GeoMar 21 janv. 2015 Lien du commentaire

    Bon pour revenir au projet Ara avant qu'il ne se fasse Hara-Kiri ,je me suis toujours demandé pourquoi les constructeurs n'utilisaient pas ce qui est eprouvé depuis longtemps en informatique:
    Un systéme d'exploitation avec le minimum indispensable ,une bonne memoire interne 32 Go mini ,une carte d'extension de 16 a 64 go, des applis spécialisées gratuites et facultatives choisies par l'acheteur :
    Ex une appli pour la photo et la video ,
    Une pour le GPS ,
    Une pour le courriel
    une pour le calcul ,
    Une pour les réseaux sociaux ;
    Une pour la Radio ,FM et la musique ,
    Au lieu de nous fourguer une Rom avec tout cela + un tas de grigris et bricolos qui sont utilisés par quelque uns et que l'on peine a " geler" ou a desinstaller .
    Bien sur si le moteur de base peut etre changé ou upgradé ,si certains outils peuvent l'etre également et l'ecran qui se casse trop souvent ou qui n'est plus assez lisible peuvent etre changés sans trop de complications ou de frais ,alors là c'est Noel !

    Mais bien sur ,les techniciens vont nous dire que c'est impossible .
    Plus ou moins que le projet ARA ?

  • Moi qui vient de changer de téléphone juste à cause d'une batterie morte sur un model indémontable, ce projet Ara je l'attends comme le messi.

    • GeoMar 21 janv. 2015 Lien du commentaire

      Désolé pour vous ,fallait pas ecouter tous les petits bobos-zozos qui disent sur les forums avec les journaleux "spécialisés"
      : " Quelle horreur ,un boitier en plastique c'est moche et c'est cheap " !
      Un Samsung ,n'est pas etanche mais avec un coup d'ongle on enléve le capot arriére et on change la batterie .
      Pas besoin de passer par un SAV en 2 minutes chrono ,(pour les plus empotés) c'est reparti pour 2 ans avec une batterie de rechange qui coute une bonne dizaine d'euros ( ou 2 ).

      • C'est pour moi cette réflexion bizarre ? ? Sachez que j'ecoute personne, encore moins les bozos qui ventent les boîtiers métal. J'achete ce que je veux, le plus souvent c'est mon portefeuille qui choisi pour moi. Et les Samsung, même si j'adore, sont trop cher. Bref j'achete ce que je veux et vos réflexions vous les rangez dans votre coffre à bêtises.

      • GeoMar 22 janv. 2015 Lien du commentaire

        Vous avez raison et si vous vous trompez ,cela fait marcher le commerce .

  • Gengar 20 janv. 2015 Lien du commentaire

    Depuis l'annonce du projet je l'attend avec impatience.
    Le concept des modules peuvent rebuter certains mais à l'utilisation cela peut se montrer pratique, surtout en fonction de l'usage qu'on en fait.
    Pouvoir adapter son téléphone à volonté et facilement si on souhaite faire des photos, jouer à des jeux, naviguer sur le Web est vraiment intéressant et le Ara mérite qu'on lui laisse une chance de faire ses preuves

  • Je le pense aussi ...

  • Ça à l'air génial peux importe le temps que ça prend ce projet va marcher!

  • Le concept est intéressant. Mais l écran sera t il lui aussi évolutif.

    • sur une des photos de côté il a l'air de pouvoir être retiré

    • Oui tout est changeable avec certaines différences que certains composants ne sont pas interchangeables à chaud comme l'écran et le processeur par exemple !

  • Pour ma part, il me plairait bien sauf le devant qui a l'air excessivement moche :(

84 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris