Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 25 partages 1 commentaire

Oubliez les smartwatchs, voici ce qui popularisera les wearables

L'annonce des nouveaux Zenfone 3 d'ASUS lors du salon Computex n'est pas la seule information majeure à retenir de ce salon. Qualcomm vient de lancer un nouveau processeur spécialement destiné à être utilisé dans les bracelets connectés, et qui va pouvoir offrir de nombreuses possibilités aux fabricants d'objets connectés.

Après l'annonce du Snapdragon Wear 2100* en février dernier, c'est maintenant au tour de l'un des plus grands fabricants de puces pour smartphones de commercialiser une version plus abordable de ce CPU. Le Snapdragon Wear 1100 a été développé pour être utilisé dans des dispositifs tels que des bracelets connectés pour le sport, qui sont plus abordables et qui offrent une durée de vie de la batterie plus longue.

La popularisation des wearables ne se fera pas à travers les montres intelligentes, qui sont coûteuses, mais à travers de petites solutions pour la vie quotidienne

Le Snapdragon Wear 1100 est compatible avec la 3G et la 4G, le Wi-Fi, le Bluetooth 4.2, et est capable de recevoir des commandes vocales.

L'idée de Qualcomm est d'encourager l'utilisation de composants moins coûteux par les fabricants afin de réduire les coûts de fabrication des wearables, et donc réduire le prix de ces gadgets pour le consommateur final. Ce CPU ne sera pas utilisé dans des smartwatchs comme la Moto 360 ou la LG Watch Urbane, mais peut se propager encore davantage dans les bracelets connectés, comme le Mi Band, les casques audio intelligents et même les trackers intelligents utilisés pour les enfants, les personnes âgées ou les animaux domestiques.

WeBanz band tracker
Petit, simple et fonctionnel, voici le tracker WeBandz. © WeBandz

Une entreprise qui travaille avec Qualcomm pour populariser ces dispositifs est WeBandz, basée à Miami. Ce petit appareil peut être utilisé comme un bracelet, peut être attaché à votre sac à dos, ou au collier de votre chien, et permet de localiser votre enfant, un chien ou un objet. Même si petit, ce dispositif montre que les possibilités sont nombreuses dans le domaine des objets connectés.

En voyant l'investissement de Qualcomm et de l'industrie dans les objets connectés comme avec le WeBandz, je me rends compte de plus en plus que la popularisation des wearables ne se fera pas à travers les montres intelligentes, qui sont coûteuses, mais à travers de petites solutions pour la vie quotidienne. Et vous qu'en pensez-vous ?


* Le Snapdragon Wear 2100 est une puce 30% plus petite que la Snapdragon 400 et consomme 25% moins d'énergie; elle dispose d'antennes WiFi et Bluetooth à faible consommation d'énergie, ainsi que d'un modem 4G, et son utilisation est dédiée à la fabrication de montres intelligentes.

Article traduit de Camila Rinaldi pour AndroidPIT Brésil

25 partages

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Enfin voilà une stratégie intelligente. Après avoir compris ou admis que l'état du marché des smartwatches était, sinon anémique, du moins très inférieure aux espérances annoncées et entrevues, car dans la tête des futurs acquéreurs elles faisaient doublons avec leur smartphone sans amener vraiment une expérience nouvelle (comme le disent les communicants) dans l'utilisation à cause du prix notamment. Qualcomm met l'accent sur des objets dont l'intérêt est plus ciblé bien que limité mais à des prix de revient limités qui singularisent suffisamment ces nouveaux objets et relancent un intérêt qui s'effritait avec les smartwatches. En clair, je crois que ces "wearables" peuvent être mieux "compris" ou intégrés par les potentiels intéressés.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris