Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 16 partages 2 Commentaires

Huawei travaille sur son propre assistant vocal

En 2017, nous verrons de belles nouveautés. De plus en plus de fabricants développent leur propre assistant vocal afin de concurrencer Siri et le Google Assistant. Huawei est l'un d'entre eux et, quand on y pense, ce n'est pas vraiment surprenant puisqu'il est le troisième constructeur au monde.

Google améliore son Assistant afin de le proposer aux autres fabricants. Certains d'entre eux, cependant, préfèrent créer le leur. Le troisième fabricant au monde (derrière Apple et Samsung) a bien l'intention d'être l'un d'entre eux : une équipe d'une centaine d'ingénieurs travaillent à Shenzhen, en Chine, afin de construire un assistant vocal. Voilà déjà un moment que nous entendons dire que Huawei travaille sur son propre assistant mais cette rumeur prend de l'ampleur.

Cet assistant parlerait chinois, ce qui est une bonne chose quand on voit le nombre de services Google bannis sur l'empire du Milieu. Ainsi, Huawei saura s'adapter parfaitement au marché chinois et une fois ceci fait, il pourrait bien tenter sa chance sur les autres marchés. Quoi qu'il en soit, pour le moment le projet n'en est qu'à ses débuts, Huawei continuera dans un premier temps à travailler avec Amazon Alexa que l'on trouve sur la version américaine du Mate 9. 

Opinion by Jessica Murgia
L'une des forces de Huawei, c'est qu'il n'a pas peur d'investir dans la recherche
Qu'en pensez-vous ?
50
50
28 votants

Est-il sage de se concentrer dans un premier temps au marché chinois ou Huawei devrait-il voir global ?

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Huawei investir dans la recherche... La bonne blague, il suffit de voir le Mate 9 Pro pour s'en rendre compte et dans ses investissements R&D. La seule chose où ils brillent c'est dans le pillage de la concurrence !

  • Qui a dit que Huawei ne savait pas voir sur le long terme, ne pas avoir de stratégie de développement et de ne pas s'en donner les moyens ?
    Ça ne doit pas venir de ma direction...
    Les sources potentielles de profit pour ce type de technologies sont bien identifiées par tous les acteurs du secteur, le temps et les moyens financiers et humains départageront les concurrents.
    Par contre, d'autres constructeurs plus vulnérables financièrement ne pourront résister bien longtemps.

16 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris