Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Alors que le débat sur le livre numérique fait toujours rage en France, Google choisit l’été, les vacances et la sortie de sa tablette Nexus 7 pour lancer son catalogue en ligne. On savait déjà que le géant de l’Internet était en négociations avec de nombreux éditeurs pour numériser leurs catalogues. Aucune date n’avait été avancée et c’est donc dans la surprise générale que l’entreprise américaine avance ses pions sur l’échiquier du livre numérique en lancant Google Livres. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Les éditeurs français feront grise mine. Ce qu’ils redoutaient depuis des mois est maintenant réalité : Google lance son application, Play Livres, et son catalogue numérique. Plutôt étoffé, il propose des titres anglo-saxons dans la langue de Molière mais également une large offre d'oeuvres françaises.

Google Livres complète l'écosystème

Cette nouvelle coïncide parfaitement avec l’arrivée de la Nexus 7. Bien qu’elle ne soit pas encore disponible sur le territoire hexagonal, la tablette de Google dispose maintenant d’un écosystème complet et peut concurrencer sans problème les autres liseuses du marché, l’iPad ou son principal concurrent annoncé en grande pompe en Europe pour très bientôt, le Kindle d’Amazon.

Mais télécharger sur Google Play vous assure également une lecture multi-support, puisque l’ouvrage acheté consultable sur votre smartphone, tablette ou ordinateur. Egalement livré en format PDF, vous pourrez même imprimer votre achat, si tout à coup la nostalgie du papier vous démangeait.

Des tarifs toujours trop élevés

Au niveau des tarifs, on est un peu déçus : de moins d’un euro à presque 20, pour les nouveautés notamment. Des prix finalement assez proches des versions papiers que les Français chérissent tant. Les éditions de poche se révèlent plus rentables. Plutôt appréciable, le lecteur a la possibilité de feuilleter quelques pages de l’ouvrage, afin de faciliter son choix.

Prochaine étape, les magazines, annoncés lors du dernier I/O. Comme à son habitude, Google fera tout d’abord profiter de ce nouveau service aux Etats-Unis avant de le développer dans d’autres pays si succès. 

Il faudra attendre quelques mois pour juger si l’arrivée de Google Livres en France bouleverse le paysage de l’édition et si le livre numérique modifie nos habitudes culturelles. La révolution est en marche !

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris