Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 min de lecture 51 partages 17 Commentaires

Google veut révolutionner le SMS et renverser WhatsApp

À quand remonte la dernière fois que vous avez envoyé un message texte SMS ? Probablement lorsque vous étiez à l'étranger, peut-être dans un village isolé dans la steppe russe, car vous ne disposiez certainement pas d'un accès à internet dans cette zone. Aujourd'hui, de moins en moins de personnes utilisent les SMS, mais pourquoi cela ?

Cette raison s'explique par le fait que de plus en plus d'utilisateurs s'orientent vers des solutions plus pratiques/gratuites, à l'image de WhatsApp et Telegram. Grace à celles-ci, les utilisateurs peuvent envoyer des messages textes, mais aussi des photos, des vidéos et des messages groupés, sans que cela lui coûte un seul centime ; en supposant - bien évidemment - qu'il ait une connexion internet qui soit potable. Devinez quoi, c'est justement sur ce que Google ait en train de travailler en collaboration avec plus de 800 opérateurs téléphoniques à travers le globe, dont l'objectif qui est de faire revivre l'économie autour du message texte 'SMS'.

Google est déjà partenaire avec plus de 800 opérateurs

Alors que nous sommes ici en train d'écrire pratique tout en parlant avec des représentants des marques présentes au MWC de Barcelone, Google a de son côté eu la bonne idée de vouloir révolutionner le SMS, enfin c'est ce qu'il dit.

Voyant qu'un grand nombre de solutions qu'ont voulu relancer les opérateurs téléphoniques ces dernières années, il semble bien que Google soit en possession de la dernière bouée de sauvetage pour sauver le soldat SMS. En établissant un partenariat riche de 800 opérateurs téléphoniques du monde entier, Google veut créer un nouveau client RCS universel, de sorte à que tout le monde puisse l'utiliser. En outre, il faudra que cette application soit compatible avec le plus grand nombre d'appareils pour toucher le plus de monde, sinon cela ne servira à rien.

Google veut jouter avec WhatsApp et d'autres majors

De son nom complet, le terme RCS se traduit par Rich Communication Services. De son nom commercial Joyn, le RCS est une initiative des principaux opérateurs de téléphonie européens (Orange, Vodafone, Telefónica, Deutsche Telekom, Telecom Italia et d'autres...), mais Google entends bien le révolutionner au monde entier. Comment ? En permettant l'envoi de message texte SMS et message multimédia MMS, en plus d'avoir l'ambition d'embarquer la plupart des fonctions prisées des utilisateurs. Cela passera par les émojis, fichiers, la création de discussions de groupe. Je le redis, mais Google est bien parti pour concurrencer WhatsApp en proposant toutes ses fonctions. Une manière de dire aux autres majors : « Moi, je suis partout et je suis capable de le faire, mais en mieux ».

application de textos
Google veut changer l'avenir du SMS ! © AndroidPIT

Comment va-t-il placer ses pions ?

Nous nous demandions de quelle manière Google va s'y prendre pour détrôner les géants comme WhatsApp et Telegram qui marchent sur le monde... En s'aidant simplement de la force d'Android ! « Ah ? » En proposant une application qui fera partie intégrante des services de la famille de Google. Service qui sera nativement préinstallé dans tous les appareils dotés d'Android, d'ailleurs. Partant de là, les utilisateurs n'auront pas besoin d'installer une application supplémentaire pour en profiter puisque le service sera natif au système, et devrait même s'étendre à d'autre à terme. De plus, cette plateforme fonctionnera partout dans le monde, et avec tous les opérateurs.

Qu'en est-il du coût tarifaire dans tout ça ?

À ce jour, il n'y a pas de détail, même si nous imaginons que les opérateurs devront réfléchir sur de nouvelles offres attractives pour les SMS, alors que le focus est surtout fait sur les offres autour de la data (données mobiles) ces dernières années. Si un tel service venait à voir le jour, il se pourrait alors que WhatsApp et consorts deviennent obsolètes. Seul l'avenir nous le dira, et nous verrons bien si les choix de la population vont dans ce sens.

Si un tel service était lancé, partiriez-vous de WhatsApp ou autre ?

Article initialement écrit par Daria Lombardi, puis traduit et réécrit par Tony Balt.

Les commentaires préférés des lecteurs

17 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
51 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris