Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

La nouvelle tombée lundi a fait l'effet d'une bombe : Facebook avait cassé sa tirelire et acheté la communauté photographique Instagram pour la modique somme d'un milliard d'euros. La société Instagram ne possède pour le moment que 11 employés et un chiffre d'affaire plutôt modeste. Et pourtant, l'acquisition de la jeune société - Instagram n'a même pas deux ans - a été une obligation pour le plus grand réseau social du monde. Pourquoi ? 

Les photos sont vitales pour le succès de Facebook

Le grand succès de Facebook est principalement basé sur le fait que vous pouvez regarder les photos des autres. C'est le côté voyeur qu'on s'est tous découvert avec Internet (si quelqu'un nous avait rapporté ses argentiques de quand il était petit, pas sûre qu'on s'y serait intéressé). Des millions d'images sont publiés quotidiennement sur le réseau social - et regardées. De cette façon, les grands-parents peuvent suivre les progrès de leurs petits-enfants, les photos de la soirée alcoolisée du dernier week-end sont partagées (et taggées), et - bien sûr - on peut y checker les photos des plus belles filles (beaux garçons) du moment.

Mais depuis quelque temps, une tendance est fatale à Facebook : Un nombre croissant d'applications tierces permettent de publier des photos et des messages sur Facebook. Une visite directe sur le site est donc devenue inutile. Avec l'achat d'Instagram c'est une partie de la menace qui est neutralisée pour Mark Zuckerberg & Co.

Instagram - 30 millions de personnes échangent des images

Instagram est très populaire. Plus de 30 millions d'utilisateurs de l'iPhone utilisaient déjà ce service. Depuis la semaine dernière, Instagram est également disponible Android et avec énormément de succès : en 6 jours l'application a été téléchargée 5 millions de fois. 

Et pourtant, par rapport à Facebook - environ 800 millions d'utilisateurs et mère de tous les réseaux sociaux - le nombre d'utilisateurs d'Instagram ne représente rien. Alors pourquoi Facebook a-t-il mis tant d'argent sur la table ? Tout simplement parce que les employés du jeune service Instagram sont (bien) meilleur. Si la croissance de Facebook s'est ralentie (le milliard de comptes pour 2012 est abandonné), celle d'Instagram est incroyablement exponentielle. C'est pour dire : l'application photographique a fait 50 millions dollars de chiffre d'affaires rien que la semaine dernière.

Et si Instagram avait été achetée par Apple, Google, Samsung ?

Même si Facebook domine tous les autres réseaux sociaux, Instagram aurait pu mettre Facebook en danger et surtout braconner sur sa terre la plus importante : celle des photos. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'Apple, Google ou une autre grande entreprise frappe aux portes d'Instagram avec une valise pleine d'argent. Pour Mark, il fallait absolument l'éviter. J'imagine que Facebook n'aurait vraiment pas trouvé ça drôle, s'il avait appris par exemple que Google venait d'acheter Instagram pour le lier à Android.

Facebook est sur le point d'entrer en bourse. Avec l'achat de Instagram, un danger potentiel a été éliminé - mais par la même c'est aussi la fin d'un autre des sites web indépendants.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris