Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Test 11 min de lecture 2 Commentaires

Test de la Fitbit Ionic : à fond la forme

Star incontesté des fitness trackers, Fitbit a décidé de sortir de sa zone de confort. Pour la première fois, le constructeur américain veut concurrencer l'Apple Watch et les smartwatchs Android Wear. La Fitbit Ionic est donc la première montre connectée du géant américain capable de profiter d’applications développées par des tiers. Après plusieurs semaines de test, je vous propose de découvrir mes impressions.

Note

Plus

  • Autonomie
  • GPS intégré
  • Application Fitbit
  • Suivi cardiaque

Moins

  • Prix
  • OS un peu lent parfois
  • Pas de réponse possible aux notifications
  • Fonctions natation limitées

Date de sortie et prix

Officialisé à l'IFA 2017, la Fitbit Ionic est disponible depuis la fin du mois d'octobre en France au prix conseillé de 349 euros. La montre-coach connectée comme la présente Fitbit est proposé en trois coloris : bleu gris/gris argenté, charbon/gris graphite et bleu ardoise/orange métallisé. 


 

Design et finition

Autant le dire tout de suite, la Fitbit Ionic n'est pas la plus jolie smartwatch présente sur le marché. La Ionic suit donc la tradition de la Blaze avec son cadran carré. Au quotidien, elle passe donc plutôt inaperçu, ce qui a le mérite de pouvoir satisfaire un large public avec un design passe-partout. Toutefois, les fashion victims opteront pour un autre modèle, la Ionic manquant un peu de sex-appeal avec ses bordures d'écran assez épaisses. Au poignet, la montre est aussi agréable à porter et se fait facilement oublier malgré son poids de 46 grammes. 

AndroidPIT fitbit ionic 3508
La Ionic reprend le style carré de la Blaze. © AndroidPIT

Côté technique, le boîtier de la Ionic est fait d’aluminium Series 6000, un alliage de magnésium et de silicium identique à l'iPhone 6 qui a montré des signes de faiblesse peu après son lancement. Apple a donc opté pour de l'aluminium de série 7000 pour son iPhone 6s et son iPhone 7 car il dispose de zinc, ce qui garantit plus de solidité. Je reste par exemple assez pessimiste sur la capacité de la Fitbit Ionic à ne pas être rayé. En ce qui concerne la qualité de l'assemblage et des finitions, il n'y a cependant rien à redire. 

AndroidPIT fitbit ionic 3533
A l'arrière, on retrouve le lecteur cardiaque optique. © AndroidPIT

Le bracelet fourni dans la boîte est en silicone. Pour une activité sportive, celui-ci s'avère très pratique. Son système d'attache (une boucle + un bouton d'attache) s'avère précieux pour éviter tout risque de perte. Il est parfois un peu difficile de passer ce bracelet autour du poignet, le passant étant si serré que le morceau d’élastomère du bracelet a du mal à glisser à l’intérieur. Heureusement, le silicone semble pouvoir parfaitement résister à l'épreuve du temps (et de la transpiration). Bien entendu, le bracelet utilise un format propriétaire et il faudra passer par la boutique de Fitbit pour s'en procurer de nouveaux (notamment ceux en cuir). Le changement se fait heureusement très facilement.

AndroidPIT fitbit ionic 3506
Le bracelet ne se détachera pas durant vos activités. © AndroidPIT

Au centre, on retrouve évidemment l'écran de 1,4 pouce de la Fitbit Ionic. Trois boutons sont présents sur les côtés (deux sur la tranche droite, un sur la tranche gauche). Celui de gauche permet de revenir en arrière tandis que les boutons de droite facilitent la navigation. Le bouton supérieur affiche les statistiques de la journée, le second est dédié au lancement des exercices. À l'arrière, on retrouve un capteur de fréquence cardiaque optique. Je reviendrai plus tard sur son efficacité. Sachez enfin que la montre est bien évidemment waterproof et vous pourrez nager sans soucis avec elle.

Écran

La Fitbit Ionic propose un écran tactile LCD de 1,42 pouce avec une définition de 348 x 250 pixels, soit une densité de pixels de 302 pixels par pouce. Tout comme la Gear Fit2 Pro que nous avons testé récemment, la montre est recouverte d'un verre Gorilla Glass 3 pour plus de résistance.

Contrairement au bracelet connecté de Samsung, l'écran de la Ionic n'offre pas un contraste infini mais la montre se débrouille très bien. La Fitbit Ionic dispose de couleurs vives et une forte luminosité (1000 nits comme l'Apple Watch 2). La lisibilité est donc très bonne et la Fitbit Ionic est un compagnon parfait pour tout type d'activité sportive. J'ai été agréablement surpris de ses capacités sous l'eau, notamment en matière de lisibilité.

Quant à la réactivité, elle n'est pas mauvaise mais l'écran est parfois un peu lent à répondre et il faut bouger assez fort votre poignet pour activer la fonctionnalité de réveil de l'écran. Cela est de temps en temps gênant lorsque vous faites une activité et souhaitez savoir rapidement une information.

AndroidPIT fitbit ionic 3487
L'écran est une des bonnes satisfactions de cette smartwatch. © AndroidPIT

Autres caractéristiques

Fonctionnalités fitness

Outre ses capacités de smartwatch, la Fitbit Ionic est bien évidemment un outil parfait pour suivre vos activités sportives. Toutes les fonctionnalités de fitness que nous connaissons et aimons sur les autres produits Fitbit peuvent donc être retrouvés :

  • Podomètre : la Ionic traduit les données du capteur de mouvement pour compter les pas. Les jours actifs se traduiront par un grand nombre de pas et les jours inactifs par un faible nombre. Comme toujours avec Fitbit, le résultat est plutôt optimiste 
  • Suivi du sommeil : la montre détecte automatiquement les heures où l'utilisateur s'endort et où il se réveille. L'appli vous indique aussi les cycles de vos sommeil : paradoxal, léger, profond. Personnellement, j'ai apprécié ces informations puisqu'elles permettent de comprendre son état au réveil ou son éventuelle fatigue. Il faut simplement s'habituer à dormir et porter ce bracelet tout le temps, une situation qui peut s'avérer pénible pour certaines personnes.
  • Suivi nutritionnel : le suivi manuel de son alimentation dans l'application est possible. Il faut toujours cependant rentrer vous-même les informations de vos repas, ce qui exige une certaine assiduité.
  • Dépense calorique
  • Suivi de vos activités running, vélo, natation, tapis de course, musculation...

Pour la natation, nien que j'ai toujours un peu d'appréhension au départ lors de mes séances de natation, la Fitbit Ionic a su résister à mes nages. Le comptage de longueurs reste toujours difficile, notamment s'il vous arrive pour diverses raisons de rebrousser chemin au cours de votre longueur. Les résultats peuvent donc être parfois faussés.

Je vous invite à lire mon test du Fibit Alta HR pour plus d'infos sur ce sujet.

AndroidPIT fitbit ionic 3492
Fitbit couvre un spectre d'activités large. © AndroidPIT

Fitbit Coach

Si Fitbit présente sa montre comme une "montre-coach", c'est aussi parce qu'elle propose des exercices de coaching. Par le biais de vidéos qui sont diffusées sur la montre, vous pouvez ainsi effectuer vos séances d'entraînement. Pour le moment, seules trois vidéos sont disponibles. D'autres vidéos gratuties devraient arriver par la suite. Si l'idée est bonne, il est parfois difficile de suivre la vidéo sur son poignet et faire des pompes en même temps. Un haut-parleur n'aurait pas été de trop pour suivre les conseils.

AndroidPIT fitbit ionic 3502
 Par défaut, trois vidéos gratuites de coaching vous sont offertes. © AndroidPIT

Fitbit propose aussi d'autres exercices personnalisées dans l'application Fitbit Coach. Il s'agit en réalité d'une nouvelle version de l’application Fitstar, une société racheté par Fitbit. Des exercices personnalisés vous seront proposés mais il faudra régler un abonnement mensuel de 8 euros par mois. Ces entraînements sur mesure vous montreront exactement ce qu'il faut faire. A chaque exercice, vous pouvez laisser des commentaires pour ajuster au mieux vos entraînements. Le but ici est de vous aider à vous améliorer et de vous encourager à essayer différents types d'exercices.

androidpit fitbit coach
Fitbit Coach est votre coach personnalisé mais il faudra passer à la caisse pour vraiment en profiter. © AndroidPIT

Interface logicielle

La Fitbit Ionic tourne sous l'OS maison du fabricant, Fitbit OS. Malgré les promesses marketing de la marque, j'avoue être assez déçu des possibilités offertes par la montre. Si le rachat de Pebble pour 40 millions de dollars pouvait présager de bonnes choses, son intégration laisse encore à désirer. Certes, pour la première fois de son histoire, Fitbit propose un kit de développement (SDK) à destination des développeurs. Reste que pour le moment le catalogue d'application Fitbit App Gallery est relativement vide. Hormis quelques applications partenaires qui sont très bonnes (Strava, Starbuck, Pandora...), on ne trouve pas grand chose pour se satisfaire. Les fans des sites de streaming Spotify ou Deezer devront donc par exemple patienter et se résoudre à transférer leurs chansons dans la mémoire interne (2,5 Go disponibles) de la montre. J'ai déjà connu plus simple.

AndroidPIT fitbit ionic 3487
L'interface est simple et intuitive. Elle fait preuve parfois de lenteurs. © AndroidPIT

Impossibilité de répondre aux notifications

FItbit OS permet de recevoir ses notifications sur sa Ionic (appels, messages, réseaux sociaux...). Le problème c'est que vous n'avez pas la possibilité de pouvoir y répondre, ce qui crée un grand sentiment de frustration. Il est seulement possible de supprimer les notifications une par une ou d'un coup. Pourquoi cela ? Tout simplement parce que la montre ne dispose pas de microphone et ne propose pas des suggestions de réponses. 

Application Fitbit

Comme toujours, l'application Fitbit est un des meilleurs atouts de cette Fibit Ionic. Elle se révèle toujours aussi intuitive et agréable à utiliser. L'appli affiche ainsi les informations essentielles sur la page d'accueil sous forme de blocs que vous pouvez réarranger selon votre gré. Vous retrouvez facilement toutes les activités effectuées et vous pouvez toujours lancer des défis à vos amis. Comme toujours, elle est compatible avec un grand nombre de services tiers (Alexa, IFTT, MyFitness Pal...).

Rien à redire non plus sur la synchronisation entre la smartwatch et l'application. Celle-ci se fait rapidement et sans soucis. Le seul problème que j'ai rencontré était lors de la première configuration puisqu'il aura fallu plus de deux heures pour télécharger et installer la mise à jour obligatoire pour pouvoir utiliser la Ionic.

androidpit fitbit app
L'application Fitbit est l'une des grandes forces de cette Ionic. © AndroidPIT

Performances

Au niveau de la fiche technique, la Fitbit Ionic embarque 2,5 Go Go de stockage interne, pour stocker votre musique par exemple. On dispose aussi d'une puce NFC pour les paiements (compatible aux Etats-Unis notamment), d'un GPS, d'un moniteur de fréquence cardiaque optique, d'un gyroscope, d'un baromètre et d'un accéléromètre pour mesurer l'ensemble de vos activités physiques.

En règle générale, les performances sont bonnes et la gestion de l'énergie semble bien contrôlée. Cependant, comme expliqué précédemment, quelques lenteurs sont à constater mais j'ignore si c'est le fait du processeur ou bien du système en lui-même. 

AndroidPIT fitbit ionic 3499
Grâce au GPS, vous pouvez consulter la météo. © AndroidPIT

GPS et cardio fréquencemètre

Le GPS s'est bien comporté et les distances se sont avérées précises et conformes à que j'obtenais avec mon smartphone. En ce qui concerne le capteur de fréquence cardiaque optique, j'ai trouvé les résultats légèrement supérieurs à la réalité même si Fitbit a expliqué que ses nouveaux algorithmes rendaient la mesure plus précise. Certes, les résultats sont plus stables mais la mesure me paraît toujours un peu élevé. Si vos poignets sont fortement impliqués dans les sports, les résultats de la fréquence cardiaque sont fondamentalement inutiles. Bien sûr, comme pour les autres fitness trackers, il faut rester prudent sur les informations reçues puisqu'il s'agit toujours d'estimations. Une nouvelle fois, je vous encourage à lire l'article écrit par mon collège Stefan sur l'efficacité et la précision des capteurs cardiaques optiques. 

Autonomie

Si vous êtes à la recherche d'une smartwatch endurante, la Fitbit Ionic saura vous ravir puisque c'est l'un des domaines dans lesquelles la montre excelle. Comme le promettait le fabricant, la Ionic est capable de tenir près de 4 jours avant de donner de graves signes de fatigue et nécessiter une recharge. Il n'y a pas besoin de désactiver le capteur cardio ou limiter la luminosité pour obtenir un tel résultat rassurez-vous. C'est une toute autre histoire si vous utilisez fortement le GPS, l'autonomie se voyant alors fortement réduite. Mais il n'y a rien d'étonnant à cela.

Il est difficile de trouver dans le domaine des smartwatchs des concurrents qui font mieux dans ce domaine. Le seul point négatif concerne le mode de recharge. Comme toujours, Fitbit nous propose un câble avec un format propriétaire qu'il vaut mieux ne pas égarer sous peine d'avoir à en racheter un autre. Si celui-ci s'avère pratique d'utilisation avec un système d'aimant, Fitbit propose uniquement le câble de recharge et non le chargeur dans sa boîte. Vu le prix de la montre, on était en droit d'attendre au moins cela.

AndroidPIT fitbit ionic 3555
Le système de recharge est pratique (similaire au Magsafe d'Apple) mais c'est encore un format propriétaire. © AndroidPIT

Verdict final

Le pari de la montre-coach est-il réussi pour Fitbit ? Pas vraiment selon moi. Comme smartwatch, la Ionic s'avère un peu trop limitée. Le système est encore peu évolué (il n'est pas possible de répondre aux notifications !) et manque gravement d'applications. Le système de paiement n'est pas disponible en France et son design est un peu trop simpliste pour séduire totalement.

Néanmoins, la Fitbit Ionic est loin d'être un mauvais produit. Pour toute la partie de suivi sportif, la montre s'avère un compagnon idéal et bénéficie de l'expérience du fabricant dans le domaine. L'application, elle, reste toujours une référence. Vous pouvez utiliser l'appareil pour de nombreuses activités (course, natation, musculation...) et son autonomie vous comblera. Mais au final, je reste donc mitigé car son prix me paraît un peu trop élevé pour un simple traqueur d'activité et ses fonctionnalités pas assez avancées pour une smartwatch par rapport à la concurrence (Samsung Gear S3, Apple Watch...) . 

 

 

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • C'est vrai qu'elle est vraiment moche cette montre, et là ça compte (une montre on la porte tout le temps, alors qu'un smartphone...). En plus bon, pour le prix, on trouve bien mieux (avec parfois une autonomie moins bonne). Je la vois bien mal avoir du succès.


  • Je la trouve très très moche. Et très grosse.

    Après, pour les specs à tester... C'est dommage le fait de ne pas pouvoir répondre aux notifications.

Articles recommandés