Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Netflix et Youtube vont réduire les débits en Europe comme mesure de sauvegarde

Netflix et Youtube vont réduire les débits en Europe comme mesure de sauvegarde

L'Europe connaît actuellement une augmentation considérable du traffic internet et les opérateurs mettent en garde contre les risques de surchauffe. Dans le cadre de cette autorégulation, Netflix et Youtube (deux sites de streaming les plus sollicités) ont décidé de réduire leur débit de données.

Netflix

Par la force des choses, les connexions internet des personnes confinées chez elles sont particulièrement sollicitées. Une heure de vidéo en définition standard utilise environ 1 Go de données, alors que la HD peut utiliser jusqu'à 3 Go par heure. Netflix est l'un des plus gros consommateurs de mégabits par seconde. Sur son site officiel,  la plateforme fournit à ce titre d'importants conseils à ses utilisateurs pour optimiser leur connectivité. Pour la lecture de séries télé et de films au moyen de Netflix, on recommande notamment un plan d'abonnement qui comprend la HD et de définir la qualité vidéo comme Élevée (High) ou Auto. On précise également que les programmes seront lus en HD si vous disposez d'une vitesse de connexion d'au moins 3 mégabits par seconde. 

extras netflix stories
Netflix / © AndroidPIT

L'une des raisons de cette décision de Netflix reste l'utilisation extensive de la bande passante par ses abonnés. Dans ses recommandations aux nouveaux abonnés, la plateforme donne en effet des tuyaux pour accéder à un meilleur débit. Netflix explique que si votre fournisseur applique une limite de bande passante ou de transfert de données à votre service Internet, vous pourrez gérer la bande passante en faisant passer le réglage de la qualité vidéo à Basse (Low) ou Moyenne (Medium) pour consommer moins de données.

L'entreprise réduira ses débits binaires de streaming qui influencent la clarté et la fluidité des vidéos diffusées en ligne.  Ce type de débit permet à certaines vidéos de ne pas avoir l'air "bloquées" ou pixélisées. La contrepartie est que cette technique utilise énormément de données. L'annonce a été faite par l'entreprise après un appel téléphonique avec des responsables européens. Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur, avait précédemment déclaré que les gens devraient "passer à la définition standard lorsque la HD [haute définition] n'est pas nécessaire". Netflix a donc décidé de réduire les débits sur tous ses flux en Europe pendant 30 jours afin d'alléger la pression sur l'internet, comme l'a annoncé jeudi son PDG Reed Hasting :

Nous estimons que cela permettra de réduire le trafic de Netflix sur les réseaux européens d'environ 25 % tout en assurant un service de bonne qualité à nos membres.

Youtube

Ce matin, selon Reuters, Google a pris une décision similaire pour YouTube. Même si la plateforme n'a pas observé de pics d'utilisation ces derniers jours, le CEO de Google, Sudar Pichai et la CEO de Youtube, Susan Wojcicki ont tout de même décidé d'agir :

Les internautes viennent sur YouTube pour trouver des sources fiables d’information et des contenus pédagogiques pendant cette période difficile. Bien que nous n’ayons vu que quelques pics d’utilisation de notre plateforme, nous avons des dispositifs en place pour automatiquement ajuster notre système pour mobiliser moins de capacité réseau.

youtube new features 2019
Youtube / © YouTube

La qualité des vidéos sur Youtube va donc automatiquement être réduite à « Standard ». Cela signifie que les vidéos devraient tourner en définition 480p. Pour ceux qui avons connu les débuts de la plateforme, cela reste bien évidemment de très grande qualité et ne devrait en rien affecter l'économie numérique à l'instar des chaînes éducatives absolument nécessaires en temps de confinement. Par contre, Google n’a pas expliqué ce que signifiait « Standard » ni s'il s'agissait d'une baisse de la définition de la vidéo ou bien d'une augmentation de la compression comme Netflix.

Pour rappel, une étude réalisée par le site internet Sandvine avait confirmé par des données que la plateforme YouTube représentait bien 8,7 % du trafic Internet devant la télévision  (7,2 %). Or, à l’heure où le réseau Internet est particulièrement sous tension, cette mesure va permettre d'éviter une éventuelle surchauffe car elle va libérer une grande partie du réseau.

Source : BBC, Reuters

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition