Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

#IFA18 3 min de lecture 7 Commentaires

XPLORA, le fabricant de smartwatchs pour enfants qui a le vent en poupe

Si vous êtes parent, la sécurité de vos enfants est forcément un sujet qui vous intéresse. Le développement des nouvelles technologies permet heureusement de proposer des solutions pour vous aider à surveiller et contrôler vos chérubins. La marque norvégienne XPLORA s'est ainsi spécialisée dans le domaine. Elle rencontre un succès de plus en plus grandissant en Europe et les nouveautés annoncées à l'IFA témoignent de ses fortes ambitions.

Effrayant ou rassurant ?

Difficile ne pas penser au deuxième épisode de la saison 4 de Black Mirror lorsqu'on découvre la marque XPLORA. La série de Netflix a en effet consacré un épisode à la surveillance "excessive" que les parents peuvent avoir avec leur progéniture. Heureusement, les smartwatchs de XPLORA ne vont pas aussi loin que la fiction.

Le spécialiste norvégien des wearables pour les enfants âgés de 5 à 10 ans préfère ainsi présenter ses montres comme "un premier smartphone pour enfants". Les enfants réclamant de plus en plus jeunes à disposer d'un mobile, les smartwatchs XPLORA permettent ainsi aux parents de retarder cette étape, et protéger par conséquent les enfants d'un accès à Internet permanent (avec les dangers que cela implique), tout en les satisfaisant avec un appareil high-tech à leur poignet. 

Si certains peuvent y voir une manière de traquer les enfants, Sten KirkbaK, le co-fondateur de la société, évoque la santé et l'activité des enfants, en les encourageant à bouger le plus possible. L'homme y voit également un moyen pour les parents de laisser leurs enfants s'amuser dehors sans crainte, une chose de moins en moins présente à cause des différents faits divers morbides ces dernières années. Quoi qu'il en soit, la question reste ouverte et il est difficile de trancher.

De véritables montres connectées

Bien que leur apparence soit classique, les smartwatchs XPLORA offrent toute une série de fonctionnalités pratiques, à la fois pour les parents bien entendu mais également pour les enfants. Les XPLORA et XPLORA 3S leur permettent d'avoir un avant-goût de l'expérience que les adultes peuvent avoir avec une smartwatch classique. 

xplora smartwatchs
XPLORA continue son expansion en Europe et aux Etats-Unis dans les prochains mois. © AndroidPIT

Pour les parents, c'est un moyen de contrôler via l'application dédiée l'emplacement de ses enfants. XPLORA utilise la triangulation GPS, Wi-Fi et GSM pour assurer le meilleur suivi en temps réel de la localisation. Ils ont aussi la possibilité de définir des zones de sécurité et recevoir des notifications sur leurs smartphones. Des horaires spécifiques peuvent être établies pour désactiver la smartwatch. Du côté des enfants, ils disposent d'un bouton SOS en cas de danger et peuvent appeler certains contacts définis par les parents, en plus de pouvoir regarder l'heure (car oui c'est aussi une montre).

XPLORA 3S, la nouvelle smartwatch pour enfants waterproof

L'IFA 2018 fut l'occasion pour la jeune entreprise d'annoncer deux nouveaux produits ainsi que la possibilité d'utiliser Alexa pour demander la localisation des enfants.

xplora 3S smartwatch
La nouvelle XPLORA 3S résiste désormais à l'eau. © AndroidPIT

La XPLORA 3S sera certainement le produit le plus populaire du fabricant. Par rapport à la génération précédente, la smartwatch bénéficie d'un design étanche avec une certification IP67. Un appareil photo a aussi fait son apparition pour permettre de prendre des clichés et une assistance pour les messages et les appels téléphoniques.

Que pensez-vous des smartwatchs pour enfants ?

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ou comment, sous prétexte de "sécurité pour les enfants", on crée un nouveau besoin en fourguant une saleté supplémentaire aux gamins... Les écrans sont partout, les professionnels de l'enfance et de l'adolescence tirent de plus en plus la sonnette d'alarme, mais non, apparemment pour faire du fric il suffit à certains de continuer à culpabiliser les parents en espérant que ceux-ci mordent à l'hameçon.

    Je n'espère qu'une chose, que ce machin se pète la gueule...


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Je pense qu'elles sont interdites en Allemagne et pour de bonnes raisons

    ⚠️ Bulletin d'alerte sur les SmartWatch pour les enfants ⚠️

    Pour l' Allemagne c'est clairement NON

    ⏩Smartwatchs pour enfants : un double problème pour la vie privée⏪

    Le régulateur des télécoms allemand, a annoncé qu'il interdisait la vente de smartwatchs pour enfants car il estime qu'il y a deux problèmes majeurs concernant les smartwatchs des enfants : l'un concerne la vie privée des enfants et l'autre le piratage.

    ⏩La Vie privée⏪

    Les parents peuvent, avec une simple application pour smartphone, « écouter ce qu'il se passe autour de l'enfant » sans que celui-ci soit au courant. Ces montres connectées seraient également utilisées pour « écouter les professeurs » selon la recherche menée par son agence. Résultat : les smartwatchs pour enfants doivent être considérées comme « un système de transmission non autorisé » ce qui revient à les qualifier de véritable outil d'espionnage.

    ⏩Mais il y a pire : Le GPS⏪

    Utilisé pour rassurer les parents, il peut être aussi détourné par des pirates pour rentrer en contact avec l'enfant

    En jouant sur le désir des parents de protéger leurs enfants, ces montres connectées mettent en réalité les enfants en danger", affirme Josh Golin, de l'association américaine Campagne pour une enfance sans publicité. Ce groupe, qui réunit sept associations de défense des enfants, de défense des consommateurs et de protection de la vie privée, a annoncé avoir demandé au régulateur américain du commerce, la Federal Trade Commission, d'enquêter sur les risques posés par ces montres et a demandé aux entreprises de cesser leur commercialisation.

    📌 L'autorité de régulation allemande invite donc les familles qui en possèdent à "détruire" ces montres.

    https://www.francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/vie-privee-donnees-personnelles-contact-avec-des-inconnus-quels-sont-les-jouets-connectes-a-eviter_2475608.html


    • Je suis très rassuré de ta position concernant la liberté de jeunes êtres en devenir. Je n'oublie pas que tu es parent et que tu le rappelles à l'occasion.

      Il y a une chose que je remarque dans une reprise des "bonnes intentions" affichées par le régulateur public allemand (et que tu précises ici) :

      "L'autorité de régulation allemande invite donc les familles qui en possèdent à "détruire" ces montres."

      Si l'on suit ce raisonnement facile et simpliste, c'est aux parents à payer pour une erreur qu'ils n'ont pas commises tandis que les entreprises fautives s'en tirent (une fois de plus ?) les cuisses propres. Il me semblerait que les coupables devraient être mieux désignés et condamnés.
      Dire que je sois étonné devrait être superflu...


      • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

        En ce qui concerne la protection des mineurs de moins de 12 ans, je suis personnellement très etonnée, qu'elle soit aussi inexistante dans la vie numérique, tu parlais de responsabilité morale pour les entreprises comme Snapchat , ce que je vois surtout c'est que " la vie numérique et ses entreprises sont au-dessus des lois " au vu et au su des autorités, qui nous mettent tous sur le dos.

        La position des régulateurs des télécoms allemand est d'autant plus courageuse, en tant que parent c'est exactement et que l'on a besoin d'entendre.


      • Courageuse, en désignant les parents comme responsables et coupables puisqu'on leur demande de détruire pour ce qu'ils ont dépensé et dédouaner en passant les entreprises comme celles-ci, Explora ?

        Excuse-moi, j'ai déjà vu plus objective comme réaction. Le dieu des échanges commerciaux lui est toujours intouchable, même si ce n'est pas nouveau.
        Peut-être qu'une justice financière, très développée au demeurant entre les entreprises et les pouvoirs des états, devraient aussi faire son travail.


      • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

        Courageuse ça t'étonne, mais en France est ce qu'on l'a fait ?


      • Justement, il n'y a pas de bonne référence dans un système économique comme celui-ci.

Articles recommandés