Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 partages 4 Commentaires

Xiaomi peut-il jouer un rôle majeur au niveau international ?

Avec 1000 boutiques dans douze pays européens, Xiaomi poursuit son expansion vers l'Ouest. La France ne figure pas encore dans cette liste qui contient pour le moment principalement des pays d'Europe de l'Est. Grâce à ces changements, l'importation de smartphones Xiaomi est simplifiée, mais ce n'est pas le seul aspect à considérer

Après les accords signés avec Nokia pour l'utilisation de brevets, Xiaomi semble enfin être prêt pour le décollage. La marque n'est connue en Chine que pour ses smartphones, mais est aussi influente dans le domaine des portables, dans le monde des drones et de la maison connectée. Xiaomi s'est même lancé dans le marché des Segway. Et voilà pourquoi la firme chinoise a prévu d'ouvrir plus de 2000 boutiques dans le monde entier au cours des trois prochaines années.

Xiaomi a prévu d'ouvrir plus de 2000 boutiques dans le monde entier au cours des trois prochaines années

D'ici 2020 devrait donc ouvrir 1000 boutiques en Chine et 1000 autres en Lituanie, Lettonie, Estonie, Russie, Biélorussie, Hongrie, République Tchèque, Slovaquie et Grèce. À l'exception de la Russie et de la Biélorussie, les pays choisis font partie de l'Union européenne et de l'espace Schengen.

L'Europe centrale est aussi dans les plans de Xiaomi, mais comme l'a souligné Liu Yi, le directeur mondial des ventes de la marque, à nos confrères de Handelsblatt : "Les calendriers de notre expansion en Europe Centrale et en Europe de l'Ouest ne sont pas encore disponibles."

Avec le slogan "Voir pour le croire", le vice-président senior Wang Xiang veut "donner aux gens l'occasion d'essayer les produits pour prouver qu'il ne sert à rien de dépenser trop d'argent pour un smartphone de qualité."

Xiaomi veut devenir un acteur mondial et en tant que tel se doit d'être conforme aux lois et aux brevets des marchés que la marque convoite. Certaines affaires doivent se conclure, comme avec Nokia, pour que s'ouvrent ces nouveaux marchés. Les boutiques sont le lieu idéal pour qu'un constructeur affiche toute la gamme de ses produits. Et c'est précisément pourquoi Xiaomi souhaite s'inscrire dans cette stratégie.

Opinion by Eric Ferrari-Herrmann
Xiaomi a toutes les cartes nécessaires pour s'affirmer sur le marché international
Qu'en pensez-vous ?
50
50
236 votants

Le catalogue de produits Xiaomi est assez large pour être présenté et intéresser les utilisateurs. Et d'autres fabricants comme Apple, Samsung et Huawei ont besoin de ce type de concurrence pour se surpasser. Le potentiel pour se lancer est dans tous les cas clairement présent.

nokia 2017
L'accord avec Nokia ouvre la porte du marché européen pour Xiaomi. © OscarGroup - Facebook

La compétition qui s'ouvrira ne concernera pas seulement les produits commercialisés. Puisque Xiaomi présente actuellement ses processeurs sur le marché du silicium, la dépendance aux fournisseurs tels que Samsung, MediaTek ou Qualcomm devrait être moins importante. Ces processeurs et le partenariat avec Nokia (le portefeuille de brevets dans le marché de la téléphonie mobile du finlandais est gros) semblent être des preuves convaincantes des ambitions de la marque.

Pour Xiaomi, le temps est arrivé pour abattre ses cartes. Les produits de Xiaomi que nous avons déjà pris en main sont bons et moins chers que la concurrence. Il ne reste plus qu'à voir comment les produits Xiaomi seront acceptés en dehors de la Chine. Ces dispositifs doivent être encore adaptés pour s'imposer complètement : le logiciel doit être optimisé en ce qui concerne les commandes vocales et le support pour Google et le hardware doit être compatible avec nos bandes 4G.

xiaomi mi band 2 hero
Le Xiaomi Mi Band 2 est l'un des fitness trackers les plus populaires. © Xiaomi

Que pensez-vous des appareils Xiaomi ? Pensez-vous que la marque sera en mesure de réussir en dehors des frontières chinoises ?

4 partages

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Bonjour

    Utilisateur de smartphones Xiaomi depuis longtemps (Redmi 1S, Mi4i, Mi4c, Redmi 3S, Redmi Note 3 Kate, Redmi Note 4, Mi5S) je ne peut que me féliciter de l'envie de Xiaomi s'étendre vers l'Europe...

    Ne serait-ce que pour le support plus fréquent sur leur gamme des bandes FDD LTE 20 et 28 (800 et 700 MHz)
    A ce jour, seul le Note 3 pro "Kate" (Global version) supportait ces deux bandes, et les Redmi 3S et Note 4 (en global version) pour la bande 20.

    Les téléphones Xiaomi se démarquent par un rapport qualité prix "matériel" exceptionnel, et un OS basé sur Android certes perfectible, mais simple et bien fait...

    L'appel à Philippe Stark pour le Mi Mix a été une démarche intéressante, mais quand on voit le Mi6 copié sur Iphone 7, c'est resté sans suite...

    Pour percer en Europe, Xiaomi doit déjà éviter de copier maladivement Apple, y compris dans ses mauvais choix...

    Et de suivre la mode technique imposée par les autres, pour un résultat parfois discutable...
    Le Mi4C reste à ce jour un des 5 pouces full HD les plus compacts, (138mm) avec excellent écran, capteur photo sans gadgets et un ergonomie et puissance toujours d'actualité.

    Ensuite Xiaomi devra éviter, comme pour le Mi5S, de faire la course au score Antutu le plus élevé du monde sorti quelques semaines avant les autres, et de sortir un smartphone avec une ROM pas finie tellement moisie et buggée qu'il a fallu attendre près de 6 mois pour voir disparaitre, lors des mises à jour, au moins les bugs majeurs...

    Et si quelqu'un a réussi à faire de l' "émulation carte" avec le module NFC d'un téléphone Xiaomi à ce jour, qu'il le fasse savoir...

    Ensuite, un contrôle qualité plus performant, car quand on a un Xiaomi, seul, on le trouve plutôt bien...
    Mais quant on en achète plusieurs, on voit les dispersions dans la qualité des modules photos, et du rétroéclairage écran qui passe du jaunâtre au bleuté en passant pas le blanc sur plusieurs téléphones d'un même modèle mais de lots différents...

    Donc oui, Xiaomi peut réussir au niveau mondial s'il continue a se distinguer des autres, de conserver son originalité, et de finir ses produits sans déraper dans la facilité marketing et technique avec comme objectif devenir Xiaomi au rang mondial, et pas l'Apple chinois...
    Sinon, ils retomberont au rang de "téléphone Chinois comme un autre"...


  • Myk depuis 2 mois Lien du commentaire

    "Louis" a tout dit... ^^


    • Non, non, je n'ai pas tout dit.

      Lis au-dessus, la 2ème contribution de Naute Gluto (la 1ère date d'octobre 2015 !) qui est aussi, sinon plus, intéressante que la mienne. Il parle de son expérience et de son vécu avec de multiples appareils de la marque et en plus c'est très bien écrit, ce qui ne gâche rien. Elle peut compléter dans un autre registre ce que j'avance. C'est un petit jeune de 58 ans, quelques mois de moins que moi donc qui me doit le respect ;-)

      Moi, je lui dis bravo et continue comme ça, le site a besoin de commentaires éclairants comme les tiens.

      Non Luna, je n'oublie pas ce que tu fais sur le forum même si c'est moins visible que dans la partie commentaire et c'est aussi nécessaire pour garder une tenue que le site perdra s'il ne fait pas plus attention à ton action et ta volonté (même si je ne suis pas toujours d'accord avec toi...)


  • Globalement, si elle veut suivre la voie de Huawei pour réussir son développement, je dirai qu'elle a quelques années de retard qu'il ne sera pas facile à rattraper dans un marché aujourd'hui mûr et bientôt saturé.

    De même son alliance avec Nokia peut s'avérer une erreur dans la mesure ou les deux gammes risquent fortement d'entrer en concurrence directe.

    J'aimerais connaître mieux les termes de l'accord avec Nokia pour bien comprendre les intérêts des deux partenaires qui peuvent vite devenir problématique avec la gamme de smartphones de Nokia qui me paraît bien trop proche de ce que réalise Xaomi pour l'instant.

    En clair, je reste sceptique sur la réussite de ce deal incertain.

    Myk

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris