Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

6 min de lecture Pas de commentaire

Le Xiaomi Mi 8 est un vrai champion, les benchmarks le confirment

Le Xiaomi Mi 8 est entre mes mains depuis quelques jours, et j'ai eu le temps de bien le tester lors de longues sessions de jeu et en effectuant quelques tests de performance. Xiaomi  réussira-t-il à garder la barre haute après le Mi MIX 2S et le Black Shark ? Découvrez notre test en profondeur des performances du Xiaomi Mi 8.

Raccourcis

Pousser un smartphone à la limite n'est pas facile de nos jours

Comme c'est désormais la tradition avec nos tests de performance des smartphones haut de gamme, nous avons considéré trois éléments afin d’évaluer le comportement global du smartphone. Le Xiaomi Mi 8 a d'abord été soumis aux benchmarks suivants :

Nous pouvons donc comparer ces valeurs avec celles des autres smartphones que nous avons testé, afin que vous puissiez avoir une idée générale de la puissance brute du smartphone. Le deuxième élément que nous avons testé est le jeu, et nous avons réalisé de longues sessions de jeu sur le smartphone avec des titres ayant reçus des prix, comme Final Fantasy XV Pocket Edition, Hearthstone et PUBG.

Comme toujours, nous avons pris en considération le comportement du smartphone dans la vie de tous les jours, car même si les tests de performance sont un bon indicateur pour mesurer les performances d’un smartphone, il vaut mieux ne pas toujours leur faire confiance.

Un coeur puissant, mais qui n’a rien de spécial

Côté performances, le Xiaomi Mi 8 n'accepte pas les compromis. Le smartphone dispose de la dernière puce haut de gamme Qualcomm Snapdragon 845 AIE, avec un processeur à huit cœurs (4 x 2,7 GHz Kryo 385 Gold et 4 x 1,7 GHz Kryo 385 Silver), ainsi qu’une puce graphique Andreno 630. On trouve également 6 Go de RAM LPDDR4X et 128 Go de mémoire interne UFS 2.1 non extensible.

L'acronyme AIE, associé au nom du SoC, ne décrit pas une nouveauté dans la puce elle-même. L'acronyme, qui signifie Artificial Intelligence Engine, se réfère à l'optimisation des puces de Qualcomm pour l'utilisation de l'intelligence artificielle et du machine learning sur l'appareil. En associant ce sigle avec le nom du SoC (oui, l'acronyme est visible sur l'emballage), le fabricant prétend simplement exploiter les capacités en matière d’intelligence artificielle de la puce mise à disposition par Qualcomm. Cependant, cela ne veut pas dire que les fabricants qui ne font pas usage de cette abréviation n’utilisent pas ces fonctions, mais qu’elle n'est tout simplement pas spécifiée.

En ce qui concerne les spécifications techniques, le Mi 8 ne propose rien de vraiment différent de tous les autres haut de gamme de 2018. Ce qui fait donc la différence, c'est l'optimisation du logiciel, et nous savons que Xiaomi ne déçoit généralement pas dans ce domaine.

Note : le logiciel utilisé lors de nos tests de performance est la version chinoise de MIUI 9.5, et il est possible que le smartphone puisse s'améliorer avec la version européenne ou la prochaine version du logiciel, MIUI 10.

Le Xiaomi Mi 8 face aux tests de performance

  Pixel 2 XL
(Snapdragon 835)
Huawei P20 Pro
(Kirin 970)
Galaxy S9
(Exynos 9810)
Sony Xperia XZ2
(Snapdragon 845)
Xiaomi Mi 8
Geekbench CPU
Single core
1867 1920 3645 2412 2380
Geekbench CPU
Multicore
6291 6780 8820 8420 8332
3D Mark
Sling Shot ES 3.1
3571 2972 3274 4679 4608
3D Mark
Sling Shot ES 3.0
4714 3346 3873 6140 6062
3D Mark
Ice Storm Unlimited ES 2.0
37844 30602 38488 63589 61644
PassMark Memory
(RAM)
13836 14087 24721 12418 11935
PassMark Disk
(Storage)
47759 64144 72538 73208 70966

Nous avons comparé les résultats aux tests de performance du Xiaomi Mi 8 avec certains des derniers smartphones concurrents, qui utilisent des plates-formes différentes. Sur le papier, nous pouvons immédiatement voir comment le SoC haut de gamme de Qualcomm utilisé l'année dernière par le Pixel 2 XL, et le Kirin 970 utilisé par le P20 Pro, ne suivent pas le rythme. Cela ne signifie en revanche pas que ces SoC ont des problèmes de quelque sorte. Il est également évident qu'une nouvelle plate-forme sortie plus tard présente des avantages en termes de performance par rapport à celle des concurrents « plus anciens ».

AndroidPIT Xiaomi Mi 8 8304
Android 8.1 permet à Xiaomi de profiter de la NNAPI (Neural Network API) sur le Snapdragon 845 AIE. © AndroidPIT par Irina Efremova

La comparaison vraiment intéressante est à faire avec le SoC Exynos que Samsung utilise en Europe pour ses haut de gamme. Cette puce se montre encore une fois au top en ce qui concerne les performances du processeur, qu’il comporte un ou plusieurs cœurs, et elle propose de meilleures performances que celles du Mi 8 et du Xperia XZ2. Ce que la plateforme Qualcomm gère mieux sont les performances graphiques, la puce de Samsung ne pouvant pas garantir le même niveau de performances.

Les scores du Xiaomi Mi 8 sont très proches de ceux du Xperia XZ2, qui maintient toujours des scores légèrement plus élevés que les haut de gamme chinois. Cela montre à quel point le logiciel propre et bien optimisé de Sony est payant, même dans les tests de performances pures et les benchmarks.

Un autre succès de la maison Xiaomi

Le Xiaomi Mi 8 dispose du meilleur hardware disponible sur les smartphones Android en ce moment. Qu'est-ce que cela signifie donc lorsque vous utilisez le smartphone ?

Comme vous pouvez vous y attendre à la vue des résultats ci-dessus, il n'y a pas de gros problème à signaler. Le smartphone fonctionne en douceur, rapidement et sans ralentissements. La rapidité d'ouverture des applications me surprend et dépasse mes attentes. La prise en main du smartphone est excellente, comme j’avais pu en faire l’expérience avec le Mi MIX 2S.

Le seul point noir que je peux signaler concerne l'animation d'ouverture de l'aperçu des applications ouvertes, qui n’est pas aussi fluide que sur le Mi MIX 2S. De temps en temps, l'ouverture de cet écran souffrait de quelques ralentissements, inacceptables pour un haut de gamme. J'attribue cependant la source du problème au logiciel, qui n’est pas parfaitement optimisé. MIUI 10 arrive cependant bientôt, et Xiaomi a probablement concentré ses efforts sur la nouvelle version de la skin Android chinoise.

AndroidPIT Xiaomi Mi 8 8292
La skin de Xiaomi est hautement personnalisée. © AndroidPIT par Irina Efremova

Le smartphone s'est très bien comporté avec les jeux, et n’a souffert d’aucun ralentissements, même avec les titres les plus exigeants. Il est également intéressant de noter que le Mi 8 ne chauffe pas légèrement, comme c’est le cas avec les autres smartphones qui utilisent le même SoC, ce même après des heures de jeu ou de longs enregistrements vidéo en 4K.

Le Mi 8 ne ralentit pas, même après des sessions intensives sur Final Fantasy ou PUBG. Mais cette puissance a un prix : la durée de vie de la batterie s’en retrouve considérablement raccourcie. Mais ceci est un autre sujet...

Qu'en pensez-vous ? Donneriez-vous une chance au nouveau flagship de Xiaomi ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés