Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 2 min de lecture 14 Commentaires

WhatsApp prolonge le temps pour supprimer des messages, mais ce n'est pas ce que nous voulons !

Vous disposez de sept minutes pour vous repentir de ce que vous avez écrit sur WhatsApp et supprimer le message. C'est le cas pour le moment tout au moins si vous avez un smartphone Android. Sur iOS, WhatsApp a revu la chose et a mis à jour son application en allongeant le délai d'annulation des messages envoyés.

Plus de temps pour supprimer les messages WhatsApp (sur iOS)

Sur iOS, WhatsApp a reçu une mise à jour vers la version 2.18.31 permettant aux utilisateurs disposant d'un iPhone dans leur poche d'avoir plus de temps avant de décider de supprimer ou non les messages envoyés. Comme vous pouvez le lire dans le tweet ci-dessous publié par WABetaInfo, il est maintenant possible de supprimer les messages et ce jusqu'à 1 heure, 8 minutes et 16 secondes après leurs envois.

Non, il ne s'agit pas d'une blague dans le style de Google ou d'un indice particulier. Alors, pourquoi 1 heure, 8 minutes et 16 secondes ? Il s'agit tout simplement d'une exigence de programmation. Une fonction utile pour certains, mais qui n'a rien de nouveau. Par exemple, Telegram laisse deux jours de délai.

Mais ne serait-il pas plus utile de pouvoir supprimer les messages avant qu'ils ne soient lus par le destinataire ?

Pourquoi WhatsApp ne supprime-t-il pas la confirmation d'annulation ?

Prolonger le temps disponible pour supprimer un message pourrait être utile. Mais à mon avis, il serait préférable d'éliminer la confirmation qui apparaît dès que vous supprimez ce qui vient d'être écrit. C'est souvent ce message qui peut donner vie à de longues conversations qui, dans certains cas, se transforment en véritables querelles. 

Le message d'annulation entraîne des doutes et de la curiosité chez les destinataires compliquant plus la situation. Si je pouvais choisir, je préférerais garder la limite de temps de 7 minutes mais ne pas voir le message confirmant la suppression.

Et vous, quelle fonctionnalité aimeriez-vous trouver sur WhatsApp ?

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Meilleure gestion des groupes et des fichiers?
    Édition des messages?
    Non?
    Bon, tant pis...


  • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

    Débile, ceux qui font des captures d'écran, se moquent des limites et ceux qui n'en font pas ne se posent pas de questions.


  • 1 h 8 mn et 16 s, cela fait 4096 s soit 2 puissance 12 secondes, ne cherchez pas plus loin.
    Pour le reste, la lobotomie selon Saint Mark ne m'intéresse ni ne me concerne de près ou de loin.


    • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

      Tu as décidé de parler en message codé avec Jessica ?


      • Pour moi c'est très clair, je ne pense pas que Jessica soit une imbécile... je n'ai pas la prétention de la connaître tout simplement. Je parle plutôt des phénomènes singuliers apparaissant dans les réseaux sociaux et autres joyeusetés digitales très banales dans notre société dominée par le numérique.

        Quand je parle de lobotomie, je fais référence aux conséquences entraînées par ce type de phénomène bien ciblé par Bernard Stiegler :

        https://www.youtube.com/watch?v=5Ys5zlZO4qc

        Tu as le droit de ne pas être d'accord ou de penser que c'est un message codé.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Pour quelqu'un qui se vante de ne pas être présent sur les réseaux, je te trouve très informé.


      • Oui, depuis que je me suis libéré du temps en me passant de télévision en 2000.
        Au départ, je ne l'ai pas recherché mais j'en ai découvert l'avantage en tombant en panne de poste, je peux à ma guise satisfaire ma curiosité grâce à Internet additionné de France-Culture (avec les redif la nuit plus la possibilité d'écouter en différé ou les podcasts) sans compter la lecture quand je souhaite approfondir un sujet.

        Si je me sers de YouTube pour satisfaire ma curiosité, j'évite complètement d'y intervenir dans les commentaires même si j'en lis quelque uns.

        Je ne vois pas trop ce que pourrait m'apporter les réseaux sociaux par rapport à ma curiosité naturelle. Je préfère les contacts humains directs où tous les sens enrichissent l'échange verbal de base. Je peux te citer certains personnes connues ayant quitté les réseaux sociaux pour le harcèlement dont elles ont été victimes comme Michel Onfray, par exemple.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Personnellement les réseaux me donnent la nausée, j'ai toujours été contre les systèmes sectaires, par contre ce qui est plus que regrettable, c'est la marginalisation que subissent ceux qui n'en font pas partie


      • Je ne ressent pas les choses ainsi et mes connaissances pour la plupart s'en passent très bien. c'est le marketing des GAFAM qui "obligent" à la modernité par ce stratagème pour les jeunes générations.
        Il suffirait à cette jeunesse de comprendre comment elle est contrainte à certains comportements moutonniers pour que le phénomène ne soit plus une norme sociale indispensable à leur légitime besoin d'échanger (je refuse le terme communiquer bien trop limitatif) et d'émancipation.

        Qui parle aujourd'hui d'émancipation pour la jeunesse ? Personne.
        Ce mot et cette idée sont devenus pour la modernité actuelle des gros mots et presque un tabou.
        Il y a moins d'un demi-siècle, c'était le moyen d'épanouissement nécessaire et indispensable qui représentait un idéal enviable et envié.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Je ne pense pas que cela soit un problème " Jeune" , j'ai lu récemment un article sur ras le bol des salariés des messageries collaboratives


        ▪Plus de 70% des travailleurs disent que le volume de communication est un défi; 
        ▪️68% basculent entre les applications jusqu'à 10 fois par heure; 
        ▪️31% de ces salariés basculant entre des applications estiment perdre le fil de leurs pensées; 
        ▪️Naviguer dans les applications est plus ennuyeux que de faire des corvées pour 53%, payer des factures pour 52% et suivre un régime pour 50%. 


        📍Nous sommes tellement occupés à "collaborer" que nous alourdissons les vrais processus de travail.


        De quoi s'interroger sur qui rend service à qui ?
        On alourdit notre travail pour les faire vivre et non le contraire ....


        https://frama.link/Overdose


      • WhatsApp est une application essentiellement interpersonnelle très peu utilisée dans un cadre professionnel car considérée comme non-productive et (quand j'en entends parler) ici ou ailleurs ce sont les jeunes générations qui en sont le plus friandes dans un cadre librement choisi.
        Dans l'article que tu mets en exergue, il est fait nulle part allusion à WhatsApp...


      • @ Luna

        Encore un moyen gratuit et intéressant de s'instruire sur le monde : la chaîne Youtube Thinkerview avec des avis différents sur des sujets différents dont celui que je te poste sur l'avenir de l'IA :

        https://www.youtube.com/watch?v=QS951xiGGvI

        Il y a de quoi autant se poser des questions que de trouver des réponses... et celles-ci ne vont pas forcément comme je peux entrevoir le problème.


    • Mais pourquoi 2^12 ? Quel symbole ?


      • Je ne parle pas de symbole mais de l'interprétation apparemment bizarre de 1 h 8 mn et 16 s en puissance de 2 plus normalisée et traduisible.

Articles recommandés