Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Voiture électrique : Hyundai et Kia investissent dans la recharge rapide Ionity pour défier Tesla

Voiture électrique : Hyundai et Kia investissent dans la recharge rapide Ionity pour défier Tesla

Rouler en véhicule électrique c'est bien mais la recharger facilement c'est également important. C'est pourquoi plusieurs grands constructeurs automobiles (BMW, Ford, Daimler AG et Volkswagen ) ont fondé Ionity GmbH, une société spécialisée dans la gestion de bornes de recharge partout en Europe. Bonne nouvelle pour la mobilité électrique, c'est au tour de Hyundai et Kia de rejoindre l'initiative.

Augmenter les ventes de voitures électriques

Le salon automobile de Francfort se déroule cette semaine. C'est donc l'occasion parfaite pour les constructeurs de montrer leurs projets et leurs efforts en matière de mobilité électrique. L'investissement de Hyundai Motor (20% d'Ionity), le plus grand groupe automobile sud-coréen qui possède les marques Hyundai et Kia, va donc non seulement ravir les possesseurs de véhicules électriques mais aussi stimuler les ventes de ses modèles électriques dans nos contrées. 

"Notre participation dans cette coentreprise réaffirme l'enthousiasme du groupe pour la mobilité électrique dans l'avenir" a déclaré Thomas Schemera, le vice-président du groupe Hyundai Motor.

Concurrencer Tesla et les Superchargeurs

Outre l'avantage de faciliter les trajets routiers pour les possesseurs de véhicules électriques, ce partenariat vise à augmenter les ventes de véhicules électriques du groupe et concurrencer Tesla sur le vieux continent. Le fabricant américain rencontre un fort succès en Europe depuis le lancement de la Model 3 et dispose aussi du plus gros réseau de bornes de recharges électriques (1604 stations à l'heure actuelle), ce dernier étant uniquement compatible avec les véhicules de la marque.

Pour le moment, Ionity exploite près de 140 stations de recharge et une cinquantaine sont en construction. L'entreprise vise le chiffre de 400 stations d'ici 2020. Un chiffre assez maigre par rapport à Tesla. Pire, si la puissance des chargeurs Ionity est excellente (puissance max de 350 kW), de nombreux utilisateurs se plaignent sur les réseaux sociaux et les forums des difficultés parfois à recharger correctement son véhicule à cause d'un processus compliqué (application, règlement, problèmes avec certains modèles) et de stations parfois en panne.

Avec son investissement, Hyundai (et Kia) pourra (on l'espère) rectifier ces soucis de jeunesse et faire progresser la mobilité en véhicule électrique, tout en renforçant son positionnement sur le marché marché des véhicules électriques en Europe. 

Avez-vous déjà utilisé une borne de recharge Ionity ?

Source : YonHap

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Oui j’ai utilisé les bornes IONITY. Dorénavant se sera ma priorité


  • phil depuis 3 mois Lien du commentaire

    On refait les mêmes erreurs du passé avec le tout Diesel...

    Le tout électrique pour les voitures est juste une hérésie à moins que chacun veuille une centrale nucléaire dans son jardin et finir de pourrir notre planète pour nos enfants...

    Dans l'état actuel de nos connaissances, je pense que seul l'hybride autonome est le moins pire en attendant mieux...


  • Tant pis, je vais faire "mon" rabat-joie !

    La vérité, un peu plus terre à terre, concernant les véhicules électriques c'est qu'ils se vendent moins bien que ne le proclament les optimistes et les constructeurs automobiles.

    Mais pendant ce temps-là, les automobiles à moteur thermique comme les SUV ont de plus en plus de succès, ces véhicules lourds consomment bien plus que les "petites" citadines.

    http://www.leparisien.fr/societe/trop-gros-et-trop-lourds-les-suv-sont-une-plaie-pour-le-climat-alerte-greenpeace-09-09-2019-8148927.php

    Si les constructeurs ont leurs parts de responsabilité, les clients ne sont pas exonérés de la leur surtout quand on sait depuis le scandale Volkswagen (sans omettre les autres, évidemment) que les chiffres d'émission de gaz à effet de serre sont bidonnés.

    Les belles annonces pendant le salon de Francfort ne doivent servir de cache misère à la réalité !


    • Oui c'est vrai, mais quand tu as goûté à un SUV et l'avantage d'une meilleure visibilité et du sentiments de dominer du fait de la position haute, et de moins se fracasser le dos en montant ou en descendant, plus possible de revenir à une petite citadine. Quant au diesel, pour moi c'est bien plus souple que l'essence, ça a plus de couple et ça ne cale pas aussi facilement, ou alors faut passer à la boîte auto


      • J'ai justement "le dos fracassé" (je sors 30 000 fois de mon véhicule par an pour mon travail) Enfin j'ai eu quelques (2) hernies discales en 2001 donc je connais assez bien la situation au point où je roule en Modus après 3 Berlingo.
        C'est plus haut, plus confortable et plus supportable pour mon dos qu'une petite citadine et comme je fais 100 km/jour-6j/7, je roule en diesel mais seulement par nécessité.

        Si les voitures hybrides rechargeables pouvaient s'acquérir à un tarif raisonnable avec une autonomie correcte (plus de 400 km) c'est certain que je me tournerais vers ce genre de solution.

        Quand il existait quelques véhicules au GPL (gaz de pétrole liquéfié) la pompe la plus proche se trouvait à 45 km donc je n'avais guère le choix.

        Donc un petit SUV avec une consommation acceptable comme le Modus (mais plus fabriqué depuis 4 ans) me semble une solution d'attente à défaut de trouver bien mieux...

        Quant aux qualités du moteur diesel, je suis à peu près d'accord, les moteurs HDI ont beaucoup moins de couple que les simples diesels (comme mon premier Berlingo) ils consomment moins qu'un (moteur) essence et ils tombent bien moins en panne.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition