Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

OPINION 6 min de lecture 9 Commentaires

Voici pourquoi je pourrais craquer pour un Chromebook

Mon aversion pour la stratégie commerciale de Microsoft et pour leur système d'exploitation devenue une véritable usine à gaz m'a poussé à me tourner vers la concurrence voilà plus de 10 ans. Fanboy Linux, utilisateur de MacOS, j'ai su trouver mon bonheur ailleurs. Il y a pourtant un autre système, moins populaire, qui mérite également le détour : le ChromeOS des Chromebook, surtout aujourd'hui. Voici pourquoi ces ordinateurs portables avec l'OS de Google me font de l'oeil. 

Un marché qui a tout pour plaire mais qui est difficile à entrer

Si l'on en croit les données d'App Annie, une société de données et d'informations sur le marché des applications, 93% des Français ont un appareil mobile et 81% ont un ordinateur. A chaque appareil son utilisation, à chaque personne ses habitudes, mais il y a une constante que l'on retrouve sur les deux plateformes et chez une très grande majorité des utilisateurs : Internet. En moyenne, nous passons 4h48 par jour sur le web, que ce soit pour la communication (surtout sur mobile), pour le divertissement (surtout depuis l'explosion du streaming en ligne), pour le travail (avec l'utilisation de nombreux outils bureautiques) et bien d'autres encore.

C'est dans cette optique d'Internet omniprésent qu'est apparu le Chromebook : un ordinateur qui s'adresse aux générations Internet. S'il a réussi à gagner en popularité aux Etats-Unis (de manière modérée, toutefois), notamment dans le marché de l'éducation, il peine à s'imposer en Europe. Dans un marché où le monde du PC où Windows est de loin le système le plus utilisé, il peine à se faire une place. Il est d'ailleurs amusant de penser que la situation sur mobile est exactement l'opposé de ce qu'elle est sur ordinateur : sur le marché mobile Google est le roi et Microsoft s'est cassé les dents, sur le marché du PC c'est Microsoft sur le trône et Google qui peine à s'y faire sa place.

AndroidPIT acer 05
Un ordinateur optimisé pour la bureautique. © AndroidPIT

Le Chromebook : un ordinateur pour tout le monde ?

Peut-être faites-vous partie des nombreux utilisateurs qui ont une utilisation simple : la bureautique (écrire/remplir des documents), surfer sur le web, regarder des vidéos et écouter de la musique... En bref, une utilisation basique, c'est à dire le type de clients que ciblent les Chromebook.

Si ce type d'utilisateurs représente la majorité (simple estimation, je n'ai pas de statistiques précises), il y en a également d'autres auxquels le Chromebook ne peut pas convenir. Les gamers hardcore qui désirent jouer à de véritables jeux PC, ou encore les employés du monde du graphisme ou de la vidéo qui ont besoin de beaucoup de RAM, d'espace de stockage et de (très) hautes performances. Tous deux peuvent trouver des compromis avec l'aide des applications Android, mais généralement ce n'est pas à la hauteur de leurs espérances.

Le système, Chrome OS, est sans nul doute le plus gros avantage du Chromebook. Vous n'aimez pas Windows, ne pouvez/voulez pas investir pour avoir MacOS et n'avez pas l'envie / l'intérêt de passer sous Linux ? Vous avez une alternative à un prix très correct (selon le modèle, bien sûr), qui vous permet en plus d'accéder aux applications Android. Si vous avez un smartphone Android, vous pouvez donc y retrouver vos habitudes.

AndroidPIT acer 03
Ce Chromebook d'Acer se transforme en tablette tactile. © AndroidPIT

Des technologies plus originales que sur les MacBook

L'avantage du Chromebook (et des smartphones Android), c'est que chaque fabricant peut en produire. Comme m'a expliqué le responsable Marketing et Communication d'Acer, les constructeurs ne peuvent pas faire ce qu'ils peuvent et doivent respecter certaines règles (notamment au niveau du design). Ceci dit, ils peuvent prendre certaines libertés au niveau des fonctionnalités, au plus grand bonheur des fans. Ainsi, Acer propose par exemple des Chromebook qui peuvent être tournés à 360 degrés, et l'écran étant tactile, l'appareil peut donc être utilisé comme une tablette. 

Bien sûr, il serait intéressant de voir des Chromebook d'une finesse extrême (à l'image du nouveau), mais c'est toujours plus intéressant que ce qu'il se passe du côté des MacBook où nous n'avons pas vu de changements de grande taille depuis des années, si ce n'est l'évolution des caractéristiques techniques et l'apparition du port USB de Type-C. 

AndroidPIT acer 06
La finesse des ordinateurs portables atteint des records... A quand un Chromebook aussi fin ? © AndroidPIT

Trop de Google ?

Le seul point qui me fait encore hésiter, c'est l'omniprésence de Google. Cette entreprise me gêne sur bien des points. D'une part, c'est une société experte en communication (manipulation serait peut-être un mot plus adéquate). L'exemple le plus connu est le fait selon lequel sur Android est gratuit parce que Google se rémunère grâce à nos nos données privées. La firme de Mountain View gagne d'ailleurs des sommes colossales en exploitant toutes les données qu'il gagne à notre sujet. 

Le seul point qui me fait encore hésiter, c'est l'omniprésence de Google

Comme la plupart des entreprises de la tech, le géant du web aime se faire passer pour des héros, et comme beaucoup d'autres il fait tout pour enfermer les gens dans son écosystème et les rendre dépendants à ses services puis alerte lorsque les utilisateurs passent trop de temps dessus. Bref, l'hypocrisie classique des entreprises tech.

AndroidPIT acer 02
N'essayez pas de plier un MacBook sur un trop grand angle... © AndroidPIT

Pendant plusieurs mois, j'ai tenté de boycotter les services du géant américain : utilisation d'un moteur de recherche alternatif, abandon de l'adresse gmail et utilisation d'une adresse personnelle avec propre nom de domaine, stockage des fichiers sur des périphériques privés, boycott de YouTube, etc... Si au début on pense que ce n'est pas si compliqué, au fil du temps cela devient impossible et comme beaucoup d'autres j'ai capitulé et je suis revenu sur les services Google car dans la vie personnelle autant que professionnelle, tout y est plus simple. 

Alors opter pour un Chromebook, n'est-ce pas un peu vendre son âme au diable ? Si, bien évidemment, mais c'est un compromis à faire entre praticité et utilisation. Il y a encore quelques années, j'étais encore sous Arch et ne sortais pas des services Open Source, aujourd'hui c'est clairement devenu impossible et je pense que beaucoup d'utilisateurs sont dans mon cas. 

Pourriez-vous craquer pour un Chromebook vous aussi ?

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • cdf depuis 2 mois Lien du commentaire

    Ça a l air super


  • Moi cela fait 3 ans que j'ai opté pour un chrome book. Aucun regret. C'est top. Fluide, moderne. Je recommande vivement


  • J'ai toujours été tenté sur l'achat d'un Chrombook, mais jamais franchi le pas. Parfois je me dis que c'est comme si j'achetais une tablette à clavier surtout l'omniprésence de Google, déjà qu'il sirote les données des smartphone, j'allais pas lui donner un autre verre.
    Mais un jour j'irais testé pour voir.


    • Le siphonnage de données, c'est pour mieux cibler les pubs qui s'affichent, et si tu as déjà un smartphone sur Android, qu'est ce que tu as à craindre ? Google ne fera rien de plus... avec le support des applications Android, maintenant des logiciels de Linux, et bientôt un dual boot avec Windows 10, ça va faire de super bécanes hyper polyvalentes qui vont avoir peu de vrai rivales, même pour un créatif, à l'exception bien entendu des gamers (les chromebooks et Chromeboxes ne sont pas fait pour, et tant mieux), ou alors avec des jeux légers du Play Store bien sûr :)


  • Super article comme toujours effectivement nos besoins sont vraiment ciblé sur une utilisation web quand on travail sur ordinateur le chromebook répond correctement à la grande majorité des besoins,ce en plus avec une bonne durée de vie en batterie du au peu de ressource dont l ordinateur à besoin pour faire tourné chrome OS avec bientôt à la fin de l'année presque 90 % des applications du Playstore utilisable sur les chromebook et la boutique de chez linux sa en fait le parfait ordinateur de travail et de loisirs.
    De mon côté j'ai eu ma phase Windows ma phase Mac et je suis utilisateur De chromebook et même pour mes jeux sur pc , j utilise le service Shadow sur mon chromebook pour faire tourné des jeux pc.
    Je ne reviendrais plus sous Windows et irais sur Mac uniquement si on m en offrait un.


  • J'ai switché du Mac au Chromebook il y a maintenant plus de 2 ans. Pour l'instant, aucune envie de faire marche arrière et encore moins de retourner sous Windows 15 ans après.

    Pour ma part, je n'ai pas de soucis particuliers avec Google. Déjà parce que, comme dit dans l'article, les outils sont quand-même agréables à l'usage et intéressants. Je pense entre autres à Street View qui m'a encore servi aujourd'hui.

    Concernant mes données, elles ne servent juste qu'à mieux cibler la pub de Google, leur business model. Rien n'est gratuit de toute façon, suffit de voir les bandeaux sur ce site. Et ça tombe bien, car je ne suis pas sûr que j'aurais payer pour lire l'article, sans vouloir faire offense à l'auteur. ;) Alors quitte à voir des pubs, autant qu'elles m’intéressent.


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    C'est dingue, c'est exactement ce que je pense mais pour Apple

    " Le seul point qui me fait encore hésiter, c'est l'omniprésence de Apple. Cette entreprise me gêne sur bien des points. D'une part, c'est une société experte en communication (manipulation serait peut-être un mot plus adéquate). L'exemple le plus connu est le fait selon lequel Apple est gratuit parce qu'il se rémunère grâce à nos nos données privées. Apple gagne d'ailleurs des sommes colossales en exploitant toutes les données qu'il gagne à notre sujet .
    Ce n'est pas pour rien d'ailleurs qu'il figure en tête de liste des GAFAM.

    Alors est ce qu'un Chromebook c'est vendre son diable ??

    Non. Tout simplement car c'est un appareil de plus, avec le même compte Google, ni plus ni moins que celui de son smartphone Android.
    Avec ses applications, son PlayStore, son Google Photos, son Drive, ses notifications etc...
    Et c'est justement pour cette synchronisation instantanée, qu'il est si pratique de passer de son smartphone à son Chromebook.


  • D'autant plus que beaucoup de Chromebooks sont maintenant compatibles avec les logiciels de Linux, et qu'un dual boot avec Windows 10 est en cours de conception (pour les personnes à qui quelques logiciels uniquement disponibles sur Windows leur manquerait ; ex : faisant un peu de graphisme, j'utilise les logiciels de Serif, PAO,
    graphisme, et même création de site un temps durant, pour mon association - Serif à créé une nouvelle gamme qui remplace les vieillissant et dépassés Web Plus, Draw Plus, Page Plus... pour les logiciels hyper modernes de la gamme Affinity aussi performants que ceux professionnels , et très simples d'usages, mais pour un prix très doux et avec une licence perpétuelle, hélas cet éditeur les crée pour Mac, PCs et IPads, avec des versions Mac OS, IOS et Windows 10, mais refuse de développer des version Android devant la complexité de la tâche et argumentant comme quoi Android est inadapté, ce qui est faux, car on n'a pas Metal mais on a l'équivalent qui n'a rien à lui envier... enfin bon :( ; c'est ce qui fait que Windows 10 m'est encore indispensable car il n'y a aucun équivalents sur Android ni Chrome OS, et c'est bien dommage, sinon j'aurai sauté le pas). Et ce n'est plus qu'une question de mois (par contre, il faudra veiller à acheter un Chromebook avec minimum 64 Go de mémoire, ce qui n'est pas très fréquent, et à la configuration plutôt haut de gamme, mais alors là, quelle machine et quelle polyvalence !). Des que c'est opérationnel, je n'aurai plus aucune hésitation, c'est clair, à moi les Chromebooks et Chromeboxes, personnellement et pour ma future entreprise (dont je suis en train de bâtir le projet, assez complexe, qui va transformer l'association en SCIC, toujours dans l'ESS donc).


    • Hello
      Où as-tu eu information de ce Dual Boot ? =D
      Je suis dans une situation similaire à la tienne, où seul les logiciels graphiques et la suite Affinity seraient un pré-requis très fort pour que je bascule chez Chromebook.

      Je te souhaite bon courage dans tes projets

Articles recommandés