Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

4 min de lecture 12 Commentaires

Voici les deux visages de l'intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est une invention plus importante pour l’humanité que celle de l’électricité ou que la maîtrise du feu ; ce n’est pas moi qui le dis, mais Sunder Pichai de Google ainsi que de nombreux experts à travers le monde. Mais quels sont les risques et les avantages d’une telle technologie ? Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les deux faces de l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle sauve des vies

Les machines nous volent — enfin — notre travail ! J’ai lu cette maxime sur une affiche il y a des années, et il est vrai que plus les machines deviennent intelligentes, plus elles peuvent alléger notre charge de travail. Certains le perçoivent comme une menace envers leur propre emploi, qui pourrait être effectué par un automate. Mais à côté de cela, il y a tant de nouvelles opportunités qui s’ouvrent à nous que la quasi-totalité des experts renommés est unanime : l’ensemble de la société en tirera des avantages notables.

Mais l’IA peut faire plus encore. Elle peut même sauver des vies, comme le montre Microsoft avec son nouveau projet quinquennal au budget de 40 millions de dollars : « AI for Humanitarian Action » (l’IA pour une cause humanitaire.) L’IA permet d’anticiper des situations dangereuses, voire catastrophiques, de manière plus précise, de hisser l’éducation et les soins médicaux des enfants à un niveau jamais atteint, mais aussi d’améliorer les conditions de vie des réfugiés. L’intelligence artificielle peut même garantir les droits de l’homme, en nous protégeant contre le truquage d’élections et les intox, ou nous venir en aide lors d’opérations complexes qui demandent à un médecin des décennies d’expérience.

Mais l’intelligence artificielle peut aussi se révéler révolutionnaire dans les petits détails de la vie quotidienne. Elle s’assure que nos smartphones prennent de belles photos de nos proches. Elle nous procure de nouvelles expériences multimédias sensationnelles. Elle rapproche les gens grâce à des traductions simultanées plus rapides et plus performantes dans un grand nombre de langues. Elle peut optimiser les performances énergétiques de nos appareils. Autant d’arguments, petits ou grands, pour prétendre que l’IA montre tout le potentiel d’une invention révolutionnaire qui changera nos vies.

L’humain garde-t-il le contrôle ?

Pourtant, chaque fois qu’il y a un grand potentiel pour faire le bien, le danger ne se cache jamais bien loin, et c’est surtout la possibilité que l’intelligence artificielle soit utilisée à des fins militaires qui tracasse les gens — et à juste titre. Lorsque l’on regarde l’histoire de l’humanité, on serait en droit de s’étonner si une technologie aussi importante n’était pas également utilisée pour la guerre. A vrai dire, les armes autonomes basées sur l’IA et les mégadonnées pourraient s’avérer catastrophique, comme le montre cette vidéo dystopique qui dénonce ce type de mise au point.

Mais nul besoin d’aller si loin pour constater les effets néfastes de l’intelligence artificielle. Aujourd’hui déjà, le pouvoir exécutif d’un état peut utiliser ces méthodes pour surveiller ou harceler le peuple. Et le fait que des sociétés privées comme Google envisagent d’établir elles-mêmes les conditions générales du développement de l’IA est pour le moins douteux.

Si l’intégration de l’IA dans d’autres domaines n’est certes  pas mortelle, elle peut se révéler néanmoins agaçante. Un ciblage toujours plus précis de la publicité pour l’utilisateur, un marketing toujours plus fin, toujours moins d’échappatoire aux choses du quotidien grâce aux traitements automatisés et à la reconnaissance faciale ; rien de particulièrement grave en soi, mais ce sont des choses qui restreignent sensiblement la liberté de chacun, alors que l’intelligence artificielle est censée nous en offrir davantage.

Qu’en pensez-vous ? Les dangers que soulève l’intelligence artificielle l’emportent-ils sur les bénéfices ? l’IA nous aide-t-elle plus qu’elle nous nuit, ou l’inverse ?

Les commentaires préférés des lecteurs

  • louis hory depuis 1 mois

    Quand trois entreprises high-tech comme Amazon, Google et Microsoft s'associent avec autant de tapage médiatique pour susciter un tel intérêt afin de venir au secours de la misère humaine alors qu'elles utilisent bien plus de moyens et d'intelligence (naturelle... pour l'instant) pour échapper à tout impôt, il est difficile d'avaler une couleuvre aussi énorme.

    S'il fallait additionner tous les moyens que les bonnes âmes entrepreneuriales utilisent pour échapper aux législations nationales et internationales pour accumuler des pouvoirs gigantesques et des sommes fantastiques, la misère du monde serait supprimée depuis bien longtemps.

    Il est quand même surprenant de constater que c'est depuis que l'omnipotence de ces mêmes GAFAM est établie que les états n'ont plus les moyens de boucler leurs budgets et ne font qu'appliquer des programmes contraires à leurs engagements.
    La principale raison de la trahison de nos élites gouvernementales provient du manque de moyens depuis que les recettes ultra-libérales sont appliquées massivement (et avec leur bénédiction en plus)
    Et qui d'autres que les entreprises supranationales sont à la tête de ce mouvement ? Les banques, qui elles-mêmes favorisent ce bouleversement et ses changements de pouvoirs dont elles tirent avantage.

    Alors les bonnes intentions affichées ne réussiront pas à me convaincre alors même que des états commencent à s'apercevoir des dégâts que cela entraînent, il n'y a qu'à voir le résultat des différentes élections ( États-Unis, Royaume-Uni, Inde, Turquie, Brésil,...) et les prévisions catastrophiques des élections européennes pour constater les dégâts.

    Alors, il serait plus que temps d'interroger ce que l'on appelle le progrès car il n'est pas toujours aussi merveilleux que ceux qui en vivent... grassement.

  • skyrail depuis 1 mois

    L'IA est une formidable aide à la réflexion, un accélérateur de décision.
    Elle permet d'anticiper des situations qu'on aurait pas le temps simuler, avant de passer à l'étape suivante d'un projet. Mais l'humain doit décider au final, ainsi qu'à chaque étape.
    C'est comme dans le business, les chiffres ne doivent pas décider du fonctionnement d'une entreprise, ils doivent permettre aux intervenants de décider des actions à mener même si les courbes imposent un scénario idéal.
    Il faut toujours se questionner sur les résultats des calculs, aussi précis soient-ils.
    C'est quand on a pas la maîtrise qu'on fait des bêtises. Oh vous voyez, ça rime ! ;)

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Sans l'électricité, il ne serait pas là à raconter de telles fadaises. Ce qu'on appelle IA est à l'œuvre depuis longtemps. Elle se retrouve devant la scène parce que l'intelligence naturelle humaine est devenue plus rare. Nous voulons réfléchir, agir, vivre par délégation.


  • L'IA est déjà utiliser dans beaucoup de domaines . C'est juste que ça devient plus grand publique et ce géneralise peu à peu.


  • Quand trois entreprises high-tech comme Amazon, Google et Microsoft s'associent avec autant de tapage médiatique pour susciter un tel intérêt afin de venir au secours de la misère humaine alors qu'elles utilisent bien plus de moyens et d'intelligence (naturelle... pour l'instant) pour échapper à tout impôt, il est difficile d'avaler une couleuvre aussi énorme.

    S'il fallait additionner tous les moyens que les bonnes âmes entrepreneuriales utilisent pour échapper aux législations nationales et internationales pour accumuler des pouvoirs gigantesques et des sommes fantastiques, la misère du monde serait supprimée depuis bien longtemps.

    Il est quand même surprenant de constater que c'est depuis que l'omnipotence de ces mêmes GAFAM est établie que les états n'ont plus les moyens de boucler leurs budgets et ne font qu'appliquer des programmes contraires à leurs engagements.
    La principale raison de la trahison de nos élites gouvernementales provient du manque de moyens depuis que les recettes ultra-libérales sont appliquées massivement (et avec leur bénédiction en plus)
    Et qui d'autres que les entreprises supranationales sont à la tête de ce mouvement ? Les banques, qui elles-mêmes favorisent ce bouleversement et ses changements de pouvoirs dont elles tirent avantage.

    Alors les bonnes intentions affichées ne réussiront pas à me convaincre alors même que des états commencent à s'apercevoir des dégâts que cela entraînent, il n'y a qu'à voir le résultat des différentes élections ( États-Unis, Royaume-Uni, Inde, Turquie, Brésil,...) et les prévisions catastrophiques des élections européennes pour constater les dégâts.

    Alors, il serait plus que temps d'interroger ce que l'on appelle le progrès car il n'est pas toujours aussi merveilleux que ceux qui en vivent... grassement.


    • L'IA est une formidable aide à la réflexion, un accélérateur de décision.
      Elle permet d'anticiper des situations qu'on aurait pas le temps simuler, avant de passer à l'étape suivante d'un projet. Mais l'humain doit décider au final, ainsi qu'à chaque étape.
      C'est comme dans le business, les chiffres ne doivent pas décider du fonctionnement d'une entreprise, ils doivent permettre aux intervenants de décider des actions à mener même si les courbes imposent un scénario idéal.
      Il faut toujours se questionner sur les résultats des calculs, aussi précis soient-ils.
      C'est quand on a pas la maîtrise qu'on fait des bêtises. Oh vous voyez, ça rime ! ;)


      • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

        T'inquiètes même avec, on en fait aussi sinon comment Facebook c'est fait hacké plus de 30 millions de comptes.

        ◾Sans maîtrise, il va devoir payer l'amende européenne

        "une amende pouvant atteindre 1,63 milliard de dollars de son chiffre d’affaires mondial annuel. 
        Cette amende pourrait être infligée si l’Union Européenne estime que Facebook n’a pas suffisamment protégé la sécurité de ses utilisateurs. "


        ◾Avec maîtrise et il ne paiera rien

        Et voilà comment on se fait hacké avec maîtrise plus de 30 millions de comptes...Mais aucune carte bleue !!

        https://www.androidpit.fr/forum/778453/le-rgpd-ca-change-quoi-concretement/page/2


    • T'inquiète pas c'est sûr ils font rien gratuitement il y a toujours des choses derrière que souvent on nous cache ou apprend par la suite .


    • Comme Bill Gates qui a pas mal investi en Afrique . Ce n'est pas juste pour leurs beau yeux suffit de ce renseigner un peu et on apprend vite qu'il est aussi gagnant dans l'histoire en général !


    • Ja ?


    • @louis hory

      Je n'aurai pas écrit mieux.

Articles recommandés