Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 3 Commentaires

Voici comment un utilisateur arrive à hacker WhatsApp et Telegram en quelques minutes

A travers deux vidéos, un utilisateur a montré la grande facilité avec laquelle il était possible de hacker WhatsApp et Telegram, deux des applications de messagerie les plus utilisées dans le monde. Le pirate a en effet réussi à tromper le système SS7, un réseau interne aux opérateurs de téléphonie mobile qui permet à ces derniers de diriger appels et SMS vers leurs clients,

Les derniers changements en matière de sécurité pour WhatsApp et Telegram ont été salués par les utilisateurs et par les experts en sécurité. Les deux proposent en effet un système de chiffrement complet qui fait que les conversations sont protégées et totalement confidentielles. Toutefois, il semblerait que les entreprises n'ont pas été aussi loin qu'il n'aurait fallu en matière de sécurité. Un utilisateur a mis en ligne deux vidéos sur YouTube mettant en cause la sécurité des applications.

Les vidéos montrent qu'un piratage est possible en seulement quelques minutes. La méthode utilisée par Thomas Fox-Brewster, l'utilisateur à l'origine des vidéos, a exploité une faille dans le réseau SS7, un système de protocoles de signalisations téléphoniques utilisés par la plupart des réseaux téléphone.

Un piratage est possible en seulement quelques minutes

Le hacker fait ainsi croire au réseau SS7 que son téléphone est le même que celui de la victime. De cette manière, l'utilisateur parvient à entrer dans WhatsApp et Telegram avec le numéro de la personne affectée et prend alors le contrôle du compte. 

Comme vous pouvez le voir dans les vidéos, le pirate n'a besoin que de quelques minutes pour accéder à l'application avec le numéro de la victime. Il lui est alors possible ensuite de démarrer une conversation avec n'importe qui.

WhatsApp et Telegram n'ont pas souhaité réagir à ce sujet, bien qu'aucun d'entre eux n'ait le contrôle du système SS7 véritablement à l'origine de ce souci.

Que pensez-vous de la sécurité des applications de messagerie ?

15 partages

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • request for a proffesional hand in help and he will deliver you.

    i dont know how much you have been looking for the man for this job but today is the last. have your facebook been hacked , email , paypal , USAA , WU ?

    contact the man to do all this job likewise

    greenfr1007@gmail.com skype : satish.anchan4

    good work


  • Sinon, il y a Signal private messager.


  • Pas forcément Telegram, il y a une fonction sur Telegram qui permet de mettre un code pour pouvoir synchroniser un compte sur un autre appareil.