Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

4 min de lecture 10 Commentaires

Union Européenne vs Google : qui est le méchant ?

Google doit payer une amende considérable, dépassant la somme record de 4 milliards d'euros. Un tel sujet lance bien évidemment de nombreux débats, notamment dans la salle de rédaction d'AndroidPIT. Voici quelques uns de nos avis.

Luca Zaninello : "Personne ne fait la charité"

Personne ne force les fabricants à utiliser les applications de Google. Ils doivent préinstaller la plupart de ces applications s'ils veulent utiliser le Play Store, c'est un accord au niveau des services Google. De nombreux fabricants utilisent Android sans les applications Google et cela ne pose aucun problème : OPPO, VIVO, Xiaomi, AMAZON pour n'en citer que quelques uns.

Les applications Google visent à satisfaire l'utilisateur, et ce faisant, le fabricant est donc également satisfait. En Europe, personne ne veut un smartphone sans Play Store en Europe, mais c'est un choix de l'utilisateur. Bien sûr, Google utilise cela pour faire de l'argent et les fabricants y trouvent leur compte aussi, mais c'est ainsi que le monde fonctionne. Personne ne fait la charité.

Hans-Georg Kluge : "Les meilleurs arguments viennent de l'UE"

Google doit payer près de 5 milliards d'euros d'amende. Margrethe Vestager explique cette décision avec trois arguments : dépendance de l'installation de Google Search et de son navigateur pour pouvoir accéder au Play Store, paiement pour que certains fabricants préinstallent Google Search, impossibilité pour les fabricants de commercialiser un smartphone contenant des applications préinstallées de Google sur une version d'Android non approuvée par Google. Sundar Pichai, lui, parle beaucoup d'ouverture et sur certains points je suis d'accord avec lui, mais il ne réagit pas beaucoup aux trois points de Vestager.

Pourquoi les fabricants doivent-ils préinstaller Google Duo ? Ou Gmail ? Ou Chrome ? Ou Google Photos ? Google exige que les fabricants préinstallent des applications qui ne sont pas essentielles etil affirme que des services concurrents pourraient être installés assez facilement. Mais si cela est vrai, alors pourquoi Google s'oppose-t-il à la concurrence et ne laisse pas le choix à l'utilisateur ? Eh bien, c'est parce qu'ils sont au courant. Comme ça en passant, les fabricants ne peuvent pas offrir des appareils avec des forks d'Android. Bien sûr, Google a quelques bons points, mais les meilleurs viennent de l'UE.

AndroidPIT google is evil 2
Google est-il vraiment mauvais ? © AndroidPIT

Nicholas Montegriffo : "Cette amende est un avertissement"

Malgré cette somme astronomique, soyons réalistes, ce n'est pas un problème pour Google. Les lois antitrust existent pour empêcher les entreprises d'atteindre une position véritablement dominante sur le marché, votre morale indique ensuite s'il s'agit d'une bonne ou d'une mauvaise idée. Les applications et les services Google, ainsi qu'Android, ne vont pas bouger et continueront à dominer le marché, l'amende de Google est un avertissement pour lui rappeler de ne pas abuser de sa position et de ne pas rendre le marché trop hostile envers la compétition. Est-ce que cela va à l'encontre de ces entreprises qui cherchent à gagner autant d'argent que possible ? Evidemment. Mais est-ce une mauvaise chose ? Non.

Bastian Siewers : "Il est difficile d'imaginer Android sans son Play Store"

Honnêtement, regardez l'Allemagne : le marché est idéal pour commercialiser un smartphone sans applications Google. Pourtant, personne ne le fait. Bien sûr, Google se présente comme une entreprise qui est punie parce qu'elle est trop douée dans ce qu'elle fait, mais les fabricants ne sont pas forcés d'utiliser les applications de Google (bien que pour beaucoup les alternatives ne sont pas imaginables). Il est difficile d'imaginer Android sans son Play Store, mais ce n'est pas impossible non plus.

Steffen Herget : "C'est Google ou rien, et ça ce n'est pas bien"

Voyons les choses en face : cette amende de 4,3 milliards d'euros ne va pas changer grand chose à la situation, même si cette somme va embêter (un peu) Google. Il est pourtant important que des organisations internationales telles que l'Union Européenne montre à des entreprises telles que Google qu'ils ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent et qu'ils ne doivent pas s'attendre à ce que tout le monde soit toujours d'accord avec eux. Cette décision ne montre pa seulement le refus de voir les fabricants préinstaller des applications seulement pour pouvoir utiliser les services de Google.

Il s'agit surtout de montrer que Google profite de sa position pour dominer le marché de la publicité en ligne et pour éloigner les autres acteurs du marché. Google aime dire qu'Android est synonyme de diversité sur le marché - et c'est le cas en matière de matériel - mais les choses sont tout autres au niveau logiciel, au niveau des services et au niveau de la publicité. C'est Google ou rien, et ça ce n'est pas bien.

A vous de nous donner votre avis : que pensez-vous de cette amende ?

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Reno depuis 3 mois Lien du commentaire

    Il est vrai que Google à un statut dominant dans l'industrie des smartphones et je trouve tout à fait normal que l'UE sanctionne une entreprise qui a un monopole après il me semble qu'il y a des smartphones chinois sous android évidemment qui n'ont pas le playstore et toutes les applis google.
    Mais il me semble que chez son concurrent à la pomme, ils font exactement la même chose, ios impose les applis Apple et de sur quoi il utilise toujours leurs connecteurs propriétaires alors que l'UE avait scrupuleusement demandé aux constructeurs d'utiliser le même connecteur pour des raisons environnementales.
    Il ne me semble pas que Apple ait été condamné de la sorte alors qu'il ne remplisse pas les recommandations de l'UE.
    Il y a t-il une politique à 2 vitesses?


  • En gros ils veulent que les smartphones sous Android n'aient pas d'applis préinstallées, mais ils ne veulent pas que Android... Faut savoir, Android est basé sur le Cloud de Google, tu retrouves toutes tes données en te connectant à ton compte, tes applis tes photos etc... C'est possible avec des applis non Google mais il faut nettement plus d'adresse mail et de mots de passe et c'est un bordel monstre. La concurrence c'est Apple et Windows Phone, si Google est en position dominante c'est qu'ils le méritent, si ils en profitent c'est normal.


    • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

      Windows phone est mort , le choix c'est Android ou un iPhone X à 1200€.
      Ce n'est pas de la faute de Google si la concurrence est une secte d'élite


  • Moi pour acheter un téléphone Android c'est bien pour avoir l'echo système qui va avec, donc le Play Store, Google Chrome et autres applications Google ! Si je ne voulais pas j'aurai le droit de faire comme certains acheter un iPhone.... Mais un autre point, il est tout à fait possible d'acheter un télephone Android et de ne pas avoir de compte Google mais bien sur on a pas les mêmes possibilités... Chacun son choix....


  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    J'attends la rétrocompatibilté chez Apple, si l'Europe a autant de leçons à donner.

    Enfin c'est toujours facile de critiquer, quand on ne propose rien en échange et quand au niveau Européen , on a rien , on a aucune alternatives sérieuses.
    C'est la honte, baisser les yeux , bac + 12 à être Assis sur une chaise !!


  • Je ne porte par les commissaires européens dans mon cœur à une exception près, Margrethe Vestager justement, la commissaire danoise à la concurrence, qui s'est déjà illustrée pour défendre l'intérêt des Européens plutôt que des puissances économiques ultra-libérales qui font la pluie et le beau temps dans la gouvernement de l'Europe communautaire.

    De là, à ce que Google obtempère et accepte les sanctions européennes, il peut se passer un certain temps et pas mal d'obstruction pour échapper à une sanction justifiée au vu de l'aspect ultra-dominant qui lamine les tentatives de concurrence des services de Google et ce, quelque soit leurs qualités intrinsèques.

    Si Google et autres GAFAM avait l'habitude de payer leur impôt là où ils produisent des super-bénéfices cela se saurait.


    • M Verstaper se conduit en technocrate abusant de pouvoirs exorbitants du droit commun. Ses prises de position ressortissent bien plus de l'hystérie que d'une pensée maîtrisée. Nous ne voulons pas de cette Europe dirigée par des personnages ne répondant pas devant les peuples. Et cela même s'il y a lieu de prendre des mesures intelligentes pour lutter contre le recueil etl'utilisation abusive des données personnelles. Mais Mr Verstaper ne connaît rien à l'informatique. Technocrate de m...


      • S'il est tout à fait exact que les commissaires européens sont nommés par les gouvernements des pays, donc non élus, par une procédure non démocratique, il n'empêche que son action à elle est positive pour le défense des droits des plus faibles.
        Contrairement à la grande majorité d'autres dirigeants (élus ou non comme Borosso parti chez Goldman Sachs) qui foulent au pied les engagements du traité de Rome et les droits des Européens et vont dans le sens du lobbying des grands groupes industriels dont le nombre dépassent celui des fonctionnaires européens.


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        😱 Son action est positive pour la défense des plus faibles avec son iPhone à 1200 € !!!
        Tu en as d 'autres blagues de ce genre , Google pendant qu'elle envoie des Émojis 3D à ses collègues, il a sorti Android GO LUI !!!!

Articles recommandés