Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
L'UE pourrait interdire à Huawei d'installer des équipements 5G
Huawei Mate 20 Huawei 2 min de lecture 8 Commentaires

L'UE pourrait interdire à Huawei d'installer des équipements 5G

L'Union européenne examine actuellement diverses propositions qui pourraient éventuellement interdire à Huawei d'installer son infrastructure de réseau mobile  sur le territoire européen. C'est ce qu'indiquent en tout cas quatre fonctionnaires de l'UE, ce qui accroît la pression internationale sur le plus grand fabricant d'équipements de télécommunications au monde.

Les enquêtes de l'exécutif européen n'en sont qu'à leurs débuts et pourraient s'avérer compliquées à mettre en œuvre. Cette décision marque toutefois un changement dans la position de l'Union européenne à l'égard de Huawei, en réponse aux préoccupations croissantes suscitées par la guerre commerciale et politique entre les États-Unis et la Chine.

Exclure également les grandes entreprises chinoises telles que Huawei en Europe serait un pas en avant en faveur des États-Unis, qui sont de plus en plus déterminés à décourager leurs citoyens et leurs entreprises d'acheter du matériel ou des produits de Huawei. Les experts américains en matière de sécurité sont plus inquiets pour une raison très simple : l'équipement de Huawei pourrait être utilisé par le gouvernement chinois à des fins d'espionnage. De toute évidence, selon Huawei, ces allégations sont totalement infondées.

dl 5g erste 5g antenne
Refuser à Huawei la possibilité d'installer son propre équipement serait un coup dur. © Deutsche Telekom

Selon les quatre fonctionnaires de l'UE, la Commission européenne pourrait envisager de modifier une loi sur la cybersécurité qui oblige les entreprises impliquées dans la production d'infrastructures critiques à prendre des mesures de sécurité appropriées, empêchant effectivement Huawei de pouvoir les installer sur le territoire européen.

Un porte-parole de l'entreprise chinoise a déclaré que "Huawei travaillera avec les institutions européennes pour développer une norme de sécurité de l'information pour l'Europe". Les efforts en ce sens ne manquent certainement pas. En mars, Huawei ouvrira un nouveau centre pour la cybersécurité à Bruxelles, ce qui tendrait à souligner son engagement envers l'Europe.

Pensez-vous que l'Union européenne envisage sérieusement d'interdire le Huawei de la 5G ?

Source : Reuters

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • J'aime de plus en plus le matériel Huawei, Honor mais si l'union européenne pouvait favoriser les entreprises européennes ça se serait pas un mail..... Nokia est aussi dans la course à la 5G et j'aurai plutôt tendance aussi à faire confiance en une entreprise européenne qu'une chinoise...


  • Les USA et la Chine vont faire un accord sur le dos du monde. Et ce sera le retour en grâce de huawei. Triste réalité


  • Que l'on s'inquiète de la qualité des serveurs, routeurs et autres matériels réseau fournis par Huawei est une bonne chose.... mais surtout n'oubliez pas tous les autres matériels de toutes origines ET EN PARTICULIER US... car en matière d'espionage ils ne nous ont pas attendu !!!
    Il y en a un qui a dit "vous voyez la paille dans l'oeil du voisin mais pas la poutre dans le votre" !!!@


  • Connaissant le tropisme de l'UE pour le laisser-faire ultra-libéral, je me doute qu'elle cherche à la fois à calmer les pressions de Trump et d'essayer de négocier des tarifs revus à la baisse avec "l'ennemi Huawei" 😜

    La notion de sécurité n'a guère fait partie de ses préoccupations depuis toujours, il n'y a qu'à constater que l'on parle d'armée européenne depuis la signature du traité de Rome mais sans résultat probant.

    l'Union Européenne est née de la fin de la dernière guerre mondiale mais est incapable de penser une défense globale.
    On en parle, on en parle mais c'est tout, au point où Trump va jusqu'à menacer de ne plus nous protéger.

    C'est peu de le dire !


  • Il y a au moins 13 chefs d'accusation pour Huawei qui continue de nier, ben voyons.
    Et voilà manu, la chute de Huawei ne fait que commencer, et celle d'Apple continue dans tes rêves !!!


    • Une accusation n'est pas un jugement.

      Tu voudrais un verdict avant un passage au tribunal comme si la justice était inutile et que ton opinion faisait la vérité.

      As-tu personnellement le moindre commencement du début d'une preuve à apporter ?
      Tu n'en parles même pas comme si cela était inutile...

      Si tu tiens à régler tes comptes avec Emmanuel, ce qui paraît plus qu'évident, oses annoncer la couleur.

      Ce qui ne m'empêche nullement d'avoir une idée sur les responsabilités de Huawei mais sans oublier les possibilités de manipulation d'informations.

      Ce ne serait pas une première ni la dernière 😉


      • "As-tu personnellement le moindre commencement du début d'une preuve à apporter ?
        Tu n'en parles même pas comme si cela était inutile..."
        Ben oui, je ne vais pas répéter ce qu'on sait déjà de ce qui est relaté dans la presse généraliste ou là c'est très clair, pas comme sur les sites pro-android


  • Excellent! Il faut virer les chinois de notre continent. Qu'ils rentrent chez eux