Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Sécurité : Trump veut supprimer le chiffrement de bout en bout

Sécurité : Trump veut supprimer le chiffrement de bout en bout

Alors que la saga Huawei se poursuit, des rapports indiquent que l'administration Trump a choisi sa prochaine cible en matière de tech. Le gouvernement américain réfléchirait en effet sur une interdiction du chiffrement de bout en bout aux États-Unis. De quoi porter un coup dur à des applications comme WhatsApp, Signal et Telegram.

Le chiffrement de bout en bout est une sécurité qui garantit que les messages envoyés entre deux parties sur des applications de messagerie populaires ne peuvent être lus que par l'expéditeur et le destinataire. Même WhatsApp (Facebook) ne peut pas lire vos messages WhatsApp. Cela pose un problème pour les forces de l'ordre, qui, selon les hauts fonctionnaires du gouvernement Trump, entraveraient les enquêtes sur le trafic de drogue, la pornographie juvénile et le terrorisme.

Cette question a fait l'objet d'une réunion du Conseil de sécurité nationale la semaine dernière, au cours de laquelle s'est tenu le débat sur l'opportunité de demander au Congrès d'interdire effectivement le chiffrement de bout en bout. Le chiffrement de bout en bout pourrait devenir le centre de toute la bataille de la vie privée contre la surveillance étatique.

Un participant anonyme à la réunion du soi-disant Comité des Suppléants a déclaré : "Les deux voies consistaient soit à publier une déclaration ou une position générale sur le chiffrement, et[dire] qu'ils continueraient à travailler sur une solution, soit à demander au Congrès une législation".

AndroidPIT whatsapp vs telegram 8462
WhatsApp et Telegram utilisent le chiffrement de bout en bout. © AndroidPIT par Irina Efremova

Le Département de la sécurité intérieure (DHS) serait divisé sur la question de la fin du chiffrement de bout en bout, tandis que l'Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (Cybersecurity and Infrastructure Security Agency) comprend, comme on peut s'y attendre, l'importance du chiffrement, mais le FBI et le Département de la justice sont plus intéressés par la capture des criminels que par la protection des données personnelles, selon un rapport publié dans Politico.

Les États-Unis ne sont pas le seul pays où ce débat a lieu. En Allemagne également, le ministère fédéral de l'Intérieur, Horst Seehofer (CSU), a déclaré vouloir s'assurer que les autorités de sécurité aient accès aux chats qui sont actuellement chiffrés. Avec le lancement de la 5G, la confidentialité et le chiffrement des données seront au cœur des débats des gouvernements du monde entier.

Quelle est votre position sur la question ? Que signifierait la mort du chiffrement de bout en bout pour le grand public ?

Via : Phone Arena Source : Politico

5G

Articles recommandés

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux" Benjamin Franklin


  • Marc depuis 4 mois Lien du commentaire

    1884
    Big brother is watching you
    Malheureusement les Américains n'ont pas la même notion de vie privée que nous.
    Nous allons bientôt vivre dans un monde totalitaire ou tout le monde espionne tout le monde.
    L'URSS c'était rien à côté


  • Voilà un débat intéressant. La liberté et la sécurité. Trop de liberté tue la liberté. Trop de sécurité devient de l'insécurité. Difficile compromis. J'ai connu un pays où les gens avaient plus peur de la police que des voyous. La liberté ne doit pas être une forme d'égoïsme non plus. Lutter contre le terrorisme implique de se soumettre parfois à des contrôles. Si ça peut freiner voire sauver des vies.


  • vVDB depuis 4 mois Lien du commentaire

    Sa première bonne idée...
    Je sais que je vais me faire insulter mais quand on voit Apple refuser d'ouvrir l'Iphone d'un terroriste a la demande de la justice, je me dis qu'il y a de l'abus.
    Au moins maintenant on va pouvoir dormir tranquille.
    Je n'ai rien à me reprocher, je suis peut-être le seul ici... Vous me direz qu'un terroriste n'a lui non plus rien a se reprocher mais vous ne partagerez peut être pas son opinion...


    • "Je sais que je vais me faire insulter"
      Et tu le mérites bien...

      Tu es le seul, ici, à ne pas réfléchir... comme Trump. Tu te contentes de répéter ce qui te vient à l'esprit en premier... comme Trump.
      Peut-être que tu n'en a pas envie, tout simplement ! comme Trump.


    • Arrête de trop regarder w9 et les conneries du genre enquête spécial et tu verra moins de terroriste dans ta tête , les pédophiles comme le le connard du jeu de midi sur TF1 ils sont tous fiché comme ceux qui disent juste selam alekum au téléphone grâce à des cons mais je ne parle pas de toi , toi t'es juste un gars qui se fait manipuler par le système politico médiatique à mouvance USA


  • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

    Je suis consternée par cette nouvelle qui va en premier mettre en danger les plus faibles dans de nombreux pays moins cléments sur les libertés individuelles en échange de rien du tout... le terrorisme et la pédophilie n'ont pas attendu internet pour pulluler, mais les coups de fouet, la prison , on devine déjà qui va en profiter , les femmes et tous ceux qui ne rentrent pas dans le cadre, c'est irresponsable de nous mettre en danger de la sorte !!


  • En acceptant, le dévoilement du contenu des messages, quels qu'ils soient, ce n'est pas une règlementation qui est demandée mais un recul massif de la liberté d'expression générale, aux États-Unis aujourd'hui et demain, pourquoi pas, chez nous.

    Le fait que chacun n'ai rien à cacher n'est pas l'enjeu. Mais la liberté individuelle remise en cause à ce point est un autre moyen de faire pour démontrer que les assassins terroristes islamistes ont gagné leur pari, détruire la liberté où qu'elle soit et pour qui que ce soit...

    https://www.youtube.com/watch?v=-FGHlHiFq8Y


  • phil depuis 4 mois Lien du commentaire

    Comme disait M.Audiar dans ses films, "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît "...


    • Les "cons" qui ont des idées bien précises en tête et, là, on n'est plus dans un film de Michel Audiard, malheureusement.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition