Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

TikTok en quête de transparence

TikTok en quête de transparence

La populaire application TikTok a annoncé mercredi qu'elle allait prendre des mesures importantes en matière de transparence. Accusée de violer la privacité de ses utilisateurs, l'entreprise prévoit d'ouvrir un centre de transparence  à Los Angeles afin d'améliorer son image auprès des décideurs, sa communauté et le grand public. A travers un communiqué émis par son manager general, Vanessa Papas, la firme détaille l'ensemble des mesures qui seront prises et qui s'appliqueront dans le prolongement de sa nouvelle politique de Trust & Safe Hubs.

Comme nous l'avons déjà évoqué dans plusieurs articles ici, TikTok est le réseau social qui progresse le plus à l'heure actuelle derrière WhatsApp. Cette plateforme est d'ailleurs la seule application qui n'est pas un produit propriété de Facebook à figurer dans le Top 5 des apps les plus téléchargées. Si on regarde les chiffres des téléchargements (Source : Sensor Tower repris par Cnet.com), elle est loin devant Snapchat, Twitter ou encore Instagram avec ses plus de 700 millions de téléchargements l'année dernière. Son importance est donc croissante pour les utilisateurs de smartphones, en particulier pour ceux qui utilisent un téléphone sous Android du fait que TikTok est téléchargé à plus de 80 % par ce profil d'utilisateur.

shutterstock 1309336414
TikTok / © BigTunaOnline / Shutterstock

L'entreprise avait déjà pris un certain nombre de mesures au mois de janvier de cette année face aux critiques et autres demandes judiciaires.  Elle avait commencé par établir un Trust & Safetu Hub à Dubin afin de renforcer les politiques de privacité, ses technologies et les stratégies de modération des contenus. Il s'agissait de créer une structure de représentation dont le but était de présenter la plateforme à des décideurs politiques, gouvernements ou organismes souvent dépassés par le phénomène TikTok. Cette démarche pédagogique visait pour finir à montrer le fonctionnement de la plateforme et apporter toutes les garanties en matière de sécurité. Ce processus avait été confié à Cormac Keenan, un très grand industriel très respecté en Irlande. Voilà ce que déclarait à son sujet le Président de TikTok, Alex Zhu :

 La création de ce nouveau hub EMEA à Dublin et la nomination de Cormac font partie de notre engagement continu de donner la priorité à la sécurité des utilisateurs en renforçant continuellement les politiques, les technologies et les stratégies qui facilitent à la fois la liberté d’expression créative et protègent les utilisateurs contre les préjudices

Dans le prolongement de cette mesure, TikTok va continuer à se prémunir contre les accusations d'espionnage et d'utilisation illégale des données privées de ses utilisateurs provenant à la fois de l'armée et de la justice américaine. L'armée de terre et la Navy ont à ce titre interdit l'utilisation de l'application dans leur rang respectif en raison des risques de sécurité nationale encourus par la manipulation de ce réseau social de partage propriété de l'entreprise chinoise ByteDanse.

Dans un communiqué mis en ligne par la société, sa Manager General, Vanessa Pappas, annonce l'installation d'un bureau à Los Angeles qui permetra à des experts extérieurs à l'entreprise d'examiner le travail quotidien des équipes de Tik Tok ainsi que leurs activités de modération. Ce centre de transparence ouvrira ses portes au début du mois de mai et permettra de vérifier dans un premier temps les mesures de modération des contenus et de respect de la privacité des usagers. Il s'agira de collaborer afin d'identifier les infractions potentielles aux régles et au code de bonne conduite de l'application ainsi qu'aider les développeurs à mieux focaliser leur attention sur les préoccupations des utilisateurs.

TikTok joue la carte de la transparence en 2020. Ce mot est partout en ce moment, surtout dans la bouche de tous les décideurs politiques. Voyons avant de juger l'efficacité des Hubs de sécurité et surtout de ce centre de transparence.

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • locupus depuis 3 semaines Lien du commentaire

    .....que dire, si la transparence existait réellement on ne se poserait pas la question mais ce serait une évidence dès le départ :-)