Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

5 min de lecture 2 Commentaires

On a joué à LEGO AR Studio : pour les petits, les grands, et surtout pour les clients

Le célèbre fabricant de jouets LEGO propose depuis un moment déjà une application de réalité virtuelle portant le nom de LEGO AR Studio. Nous avons eu l'occasion de la tester afin de nous faire notre propre impression sur la technologie augmentée made by LEGO.

Comme la plupart des enfants des années 80/90 j'ai grandi avec des LEGO, ces jouets de construction merveilleux qui permettent de s'amuser des heures avec pas grand chose. L'idée d'une application LEGO m'a donc emballé, c'est un petit retour en enfance en passant par la réalité augmentée. En bref, mon Pokémon GO à moi.

Ce qu'il faut savoir avant de commencer

L'intérêt principal des LEGO est la construction. Si c'est (uniquement) ce qui vous intéresse, vous pouvez oublier cette application car l'aspect construction passe totalement à la trappe. L'accent est plutôt mis sur l'expérience de jeu : il n'y a plus vraiment besoin de faire des scénarios dans votre tête en ajoutant vos LEGO, l'application crée le scénario pour vous. Bon, cela nuit peut être à la capacité d'imagination, mais en pratique cela reste très amusant.

L'application est disponible sur l'App Store, il vous faut donc avoir un appareil sous iOS pour l'utiliser. Utilisateurs Android, oubliez cette aventure car pour le moment elle n'est possible que grâce à la plateforme de réalité augmentée d'Apple ARKit, donc sur les iPhone/iPad utilisant au minimum un processeur A9. Une arrivée sous Android avec l'aide de ARCore est en théorie possible mais rien n'est confirmé pour le moment. Précision importante, ce jeu n'est pas à confondre avec ce qu'Apple a présenté durant la WWDC. Il s'agir d'une autre application baptisée LEGO Studio AR Experience qui sera disponible d'ici la fin de l'année.

Tous les jouets que vous trouvez dans l'application existent dans la réalité, donc vous l'imaginez bien : pour LEGO il s'agit avant tout d'un système publicitaire dans lequel les utilisateurs potentiels peuvent tester des LEGO avant de les acheter.

androidpit lego 2
Daenerys Targaryan, Rhaegal et des policiers. © ANDROIDPIT

Jouer aux LEGO 2.0

Lorsque vous lancez l'application, vous voyez bien évidemment un message de mise en garde qui vise à vous rappeler que vous vivez dans la réalité et non dans un environnement virtuel, donc il faut faire attention à ce qu'il se passe autour de vous. Une évidence pour certains, mais ce rappel ne peut pas faire de mal. Ensuite, l'application cherche à établir une surface sur laquelle vous pouvez jouer. En pratique, c'est assez étrange car malgré une surface totalement plane et vide l'appareil refuse parfois de valider la zone, mais la valide après une autre tentative une minute plus tard. Bref, au moins, ça fonctionne.

L'application est particulièrement intuitive, en moins de quelques secondes vous aurez compris comment elle fonctionne.Elle s'utilise de manière horizontale et se divise en plusieurs zones : en haut à gauche vous voyez vos ressources, en bas à gauche un bouton vous permet de réinitialiser l'aire de jeu, et à droite vous trouvez les différents éléments de jeu (notamment les options). Avant d'entrer dans le creu du sujet, un petit mot sur les ressources (de l'or que vous pouvez trouver virtuellement en jouant) : je n'ai pas bien compris à quoi elles servent. 

androidpit lego
"Au secours, un dragon me suit". © ANDROIDPIT

Dans le menu de droite, vous pouvez choisir les éléments virtuels que vous voulez insérer. C'est le point faible de cette application, il n'y a pas beaucoup de choix (mais il y en a suffisamment pour s'amuser). Vous pouvez donc choisir entre le bâteau pirate (mon préféré), un hôpital, un robot, un petit bonhomme sur un dragon, un commissariat, un camion et un train.

Une fois votre élément placé, vous pouvez vous en approcher avec le téléphone afin de voir les choses de plus près, ce qui est très amusant dans des endroits tels la station de police puisque vous pouvez voir les policiers se déplacer, LEGO y a d'ailleurs mis une couche d'humeur avec un policier dont les fesses sont suspendre par une barrière. 

androidpit lego pirats
Souquez les artémuses, moussaillons. © ANDROIDPIT

Il est également intéressant de noter les interactions entre certains éléments. Par exemple, si vous décidez de placer votre dragon près du poste de police, vous verrez les petits bonhommes bleus paniquer, s'enfuir par les égouts et envoyer des hélicoptères pour approcher le dragon. Peut-être est-ce mon âme d'enfant, mais cela m'a fait rire. Bien sûr, un adulte aura besoin de bien plus que cela. Les enfants, eux, apprécieront de pouvoir utiliser cette application avec leurs LEGO, mélangeant ainsi les LEGO réels et ceux qui sont artificiels.

En bref

Cette application a un grand potentiel mais il ne faut pas se leurrer, ses fins sont davantage orientés vers la publicité que vers le ludique. Si vous êtes un adulte et voulez jouer avec cette application, vous vous lasserez vite (à moins d'être comme moi). En revanche, les enfants apprécieront de pouvoir jouer en réalité augmentée et surtout ajouter une dimension virtuelle à leurs LEGO existants.

11 partages

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés