Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

12 partages 28 Commentaires

Test complet du Wiko WIM : intéressant et encourageant

C'est à l'occasion du Mobile World Congress en février dernier que Wiko avait présenté son premier smartphone haut de gamme, le WIM. Pour la première fois de son histoire, la marque a décidé de se lancer dans un secteur plus huppé avec un smartphone qui se démarque des autres produits de son catalogue. WIko vise ainsi des concurrents plus sérieux et se lance officiellement sur un marché plus premium, à l'instar de Honor il y a quelques années. Que vaut donc la montée en gamme de Wiko ? Le Wiko WIM est-il à la hauteur ? La réponse dans notre test. 

Note

Plus

  • Performances correctes
  • Charge rapide
  • Finitions en net progrès

Moins

  • Pas de prise USB de Type-C
  • Double capteur photo décevant
  • Pas d'étanchéité

Wiko WiM – Date de sortie et prix

Le Wiko WIM a été officialisé en même temps que le Wiko WIM Lite au MWC 2017. Sa commercialisation a débuté à la mi-juillet au tarif de 399 euros. Le smartphone bénéficie actuellement d'une offre de remboursement de 100 euros pour tout achat jusqu’au 14 octobre.

Son petit-frère, le Wiko WIM Lite, est lui plus abordable avec un ticket d'entrée à 199 euros mais sa fiche technique est moins impressionnante : écran 5 pouces, processeur Snapdragon 435, 3 Go de RAM, lecteur d'empreintes, appareil photo de 13 mégapixels... Plusieurs coloris sont de la partie : or, noir et bleen foncé. Le WIM Lite bénéficie en plus d'une version rouge.

AndroidPIT wiko wim 9776
Wiko est un des rares fabricants de smartphones à avoir son siège social en Europe. © AndroidPIT

Wiko WiM – Design et finition

Dès le premier coup d'oeil, il est facile de se rendre compte que le Wiko WIM est un smartphone qui se veut plus ambitieux que les autres smartphones commercialisés auparavant. Le châssis est en métal et les finitions sont plus soignées qu'à l'accoutumée pour un smartphone Wiko. Le marseillais montre ainsi qu'il a appris des erreurs du passé. Les derniers Wiko View présentés à l'IFA 2017 suivent d'ailleurs cette tendance, et c'est tant mieux.

Les finitions sont plus soignées qu'à l'accoutumée pour un smartphone Wiko

Toutefois, on est surpris de l'absence de métal ou de verre à l'arrière du smartphone. A la place, on dispose d'une grande coque en plastique qui a la fâcheuse tendance de prendre très facilement les traces de doigts. Autre reproche, lorsqu'on applique une pression un peu plus forte à l'arrière, on entend un léger bruit de craquement.

AndroidPIT wiko wim 9781
Au contraire des Wiko View, le Wiko WIM n'est pas un smartphone offrant un ratio 18:9. © AndroidPIT

Hormis ce débat plastique/métal, le Wiko WIM est un téléphone agréable à prendre en main grâce à ses bords arrondis. Son format n'est pas le plus compact pour un smartphone de 5,5 pouces puisque les bordures supérieures et inférieures ne sont pas forcément très fines. Il n'est également pas question d'un format 18:9 comme le View. C'est une petite déception que Wiko le propose sur des smartphones d'entrée et de milieu de gamme, et non sur son smartphone haut de gamme.

AndroidPIT wiko wim 9784
L'arrière est en plastique et non en métal. © AndroidPIT

Heureusement, l'utilisation du WIM est simplifiée par la présence d'un bouton physique faisant office de lecteur d’empreintes digitales sous l’écran. Celui-ci est aussi cliquable et s'avère très précis pour reconnaître votre empreinte.

AndroidPIT wiko wim 9802
Le Wiko WIM est un smartphone offrant une extension par carte microSD sur le côté droit. © AndroidPIT

Bien entendu, l'aspect le plus important de ce smartphone concerne le double appareil photo situé à l'arrière du mobile. Chose intéressante, celui-ci a le bon goût de ne pas dépasser et permet de donner au WIM une parfaite stabilité lorsqu'il est posé à plat sur une table. Enfin, signalons que le Wiko WIM ne bénéficie d'aucune certification IP68 pour une résistance à l'eau et à la poussière.

AndroidPIT wiko wim 9797
Le WIM est un smartphone dual-SIM. © AndroidPIT

Wiko WiM – Écran

Le Wiko WIM abrite un écran Full-HD AMOLED de 5,5 pouces. Comme on peut s'y attendre, la technologie AMOLED permet d'offrir des couleurs assez vives (malgré une tendance à aller un peu vers le jaune et une température des couleurs un peu élevée) et un noir profond. Le contraste s'avère aussi parfait. De manière générale, le WIM s'avère un bon compagnon pour le multimédia, notamment si vous regardez beaucoup de vidéos. Quant au verre de protection, il s’agit du Gorilla Glass 3.

AndroidPIT wiko wim 9789
Wiko passe à l'AMOLED avec ce WiM © AndroidPIT

Globalement, l'écran du WIM est plutôt bon. La densité de pixels de 401 ppp fournit suffisamment les détails et une netteté idéale. La luminosité est en revanche un peu moins élevée que certains de ses concurrents mais je n'ai jamais rencontré de problèmes de visibilité au soleil. Je regrette davantage le fait qu'il n'y ait pas de mode nuit puisque la luminosité minimum peut s'avérer trop élevée la nuit. 

Wiko WiM – Interface logicielle

Le Wiko WiM tourne sous Android 7.1.1 Nougat et bénéficie du patch de sécurité du mois de septembre. Le téléphone est également susceptible de recevoir la mise à jour d'Android Oreo mais il faudra se montrer très patient comme c'est souvent le cas avec le marseillais.

AndroidPIT wiko wim 9788
Le WIM bénéficiera des derniers patchs de sécurité. © AndroidPIT

Comme d'habitude, on retrouve l'interface maison Wiko UI mais esthétiquement, on est désormais relativement proche de la version stock d'Android. L'interface est simplement plus colorée. Finies les interfaces incompréhensibles. Cette fois, Wiko propose même par défaut la présence d'un tiroir d'applications. Bien sûr, on retrouve des applications préinstallées mais Wiko a aussi fait des efforts en la matière.

Chose intéressante, le bouton Home peut également faire office de trackpad (option activable dans les paramètres). Un tap vous ramène ainsi à l'écran central, un swipe permet de revenir en arrière et un appui long vous ouvrira le multitâche. Le smartphone dispose aussi de la fonctionnalité Smart Left Page qui grâce à une simple pression longue vous donne accès à des raccourcis directement depuis l’écran.

androidpit wim software
Android Nougat est bien entendu au menu de ce WIM. © AndroidPIT

Le WIM propose aussi ses Smart Actions, qui permettent par exemple de prendre un appel en approchant le smartphone près de votre visage ou de double-cliquer pour verrouiller l'écran, et ses Smart Gestures, qui permettent d'ouvrir certaines applications à l'aide d'un geste.

androidpit wiko wim smart os
Le WIM propose quelques astuces logicielles pour améliorer votre expérience utilisateur. © AndroidPIT

Dans l'ensemble, le Wiko WIM s'avère parfaitement fluide. Je n'ai pas eu à souffrir de bugs et Wiko a fait un bon travail au niveau de l'optimisation logicielle. Des progrès notables par rapport aux premiers modèles lancés il y a quelques années.

Wiko WiM – Performances

Là encore, Wiko a soigné un peu plus qu'à l'accoutumée la fiche technique de son smartphone pour le rendre le plus compétitif possible et respecter au maximum les attentes des utilisateurs. Sous le capot, on retrouve donc un processeur Qualcomm Snapdragon 626 (MSM8953 Pro, 8-Core, 2.2GHz) et 4 Go de RAM. Le téléphone est compatible aussi avec la 4G Catégorie 6. Côté stockage, le Wiko WiM offre 32 Go ou 64 Go de stockage, extensible avec carte microSD.

Les performances sont comparables à celles des smartphones de milieu de gamme. L'animation des applications se fait sans souci. Au cours de mon test, le Wiko WIM m'a paru donc satisfaisant, sachant ainsi répondre aux commandes des utilisateurs mais pour son prix on aurait pu attendre davantage. Côté jeu, le WIM s'en sort également plutôt pas mal avec sa puce graphique Adreno 506 qui permet de jouer à n'importe quel jeu. Précisons tout de même qu'il faut accepter quelques baisses en niveau de graphisme dans les jeux assez gourmands pour conserver une bonne fluidité. Dans l'ensemble, les performances sont donc très bonnes mais s'affichent au-dessous de beaucoup de flagships. 

Wiko WIM : les résultats aux benchmarks

  3D Mark Sling Shot ES 3.1 3D Mark Sling Shot ES 3.0 3D Mark Ice Storm Unlimited ES 2.0 Geekbench CPU - single core Geekbench CPU - multicore PC Mark Work Performance PC Mark Storage
Wiko WIM 469 850 14011 918 4465 4643 3397
LG V30 3585 4523 38824 1921 6354 6200 5042
Sony Xperia XZ1 3547 4555 38014

1832

6406 6537 6297

Pendant mon test, je n’ai jamais rencontré de problèmes particuliers ou de plantage. Seul l'enregistrement des photos prend un temps infini mais nous y reviendrons plus tard dans la partie photo. Les benchmarks confirment mes sensations avec des scores suffisamment élevés et conformes à ses caractéristiques techniques.

Wiko WiM – Qualité sonore

Avec le WIM, Wiko nous offre un unique haut-parleur sur la tranche inférieure, on peut donc facilement le recouvrir de la main. Il n'est pas question de son stéréo ici mais le volume maximal est assez élevé et se montre suffisamment clair lors des appels téléphoniques ou des appels vidéo. Les basses auraient pu être mieux optimisées et les sons très aigus ne sont pas forcément bien gérés. On observe aussi quelques distorsions et un son un peu métallique à haut volume. Dans l'ensemble, l'expérience audio offerte durant la lecture de vidéos ou durant des sessions de jeux est assez classique et correspond à ce que l'on peut attendre d'un haut-parleur mono. Rien de plus, rien de moins.

Quant à la sortie audio, celle-ci se montre plutôt moyenne. Les écouteurs inclus dans la boîte se situent au même niveau. 

AndroidPIT wiko wim 9800
Le Wiko WIM dispose d'un son mono assez classique. © AndroidPIT

Enfin, en ce qui concerne la qualité des appels, je n'ai rencontré aucun problème avec le Wiko WIM. La personne avec qui je téléphonais pouvait m'entendre sans problème, et il en était de même de mon côté. Aucun problème non plus pour capter le réseau, y compris dans le métro.

Wiko WiM – Appareil photo

Intéressons-nous à ce qui représente finalement le plus grand atout du smartphone, à savoir son appareil photo. Le Wiko WIM embarque en effet un module appareil photo à double objectif de 13 mégapixels (il s'agit de deux capteurs Sony IMX258, un RVB et un autre monochrome)  L’appareil photo double objectif comprend une ouverture f/2.0, un objectif à 5 éléments et un filtre optique pour améliorer la capture de la lumière. Pour améliorer l'expérience, Wiko a travaillé pour l'occasion avec les spécialistes de DxO.

Le capteur noir et blanc est, selon Wiko, 3 fois plus sensible à la lumière, ce qui permet d'optimiser les détails et la netteté en toutes conditions, en pleine lumière comme avec une faible luminosité. Vous pouvez ainsi créer un bokeh simulé avec le smartphone. Le capteur monochrome peut également fonctionner seul. Lors de sa présentation, la firme nous avait ainsi fait une démonstration du potentiel de l'appareil en simulant des conditions de faible luminosité et des conditions. A vous de vous faire une opinion sur les résultats (je ne parle pas du modèle bien entendu ^^) :

androidpit wiko wim photo
La démo a l'air convaincante. Reste maintenant à la tester soi-même. © Wiko

Comme le mobile s'adresse aux fans de la photo, le WiM permet bien évidemment de capturer des clichés en format RAW. Un mode manuel complet est aussi de la partie.

AndroidPIT wiko wim 9786
Wiko misait sur la photo avec ce WiM mais c'est plutôt raté. © AndroidPIT

Alors, le pari est-il réussi ? Clairement, la réponse est non. Oui, il s'agit certainement du meilleur photophone de la marque lancé jusqu'à ce jour mais non le smartphone n'est pas à la hauteur des espérances.

Plusieurs possibilités s'ouvrent à vous lorsque vous souhaitez réaliser un cliché :

  • utiliser le simple capteur RVB
  • utiliser le capteur monochrome
  • utiliser les deux capteurs
androidpit wiko photo interface
Wiko vous propose également de sauvegarder vos images au fichier RAW. © AndroidPIT

Si vous décidez d'utiliser les deux capteurs (RVB + monochrome), les photos sont assez décevantes avec un manque de détails lorsqu'on zoome et une présence de bruit. Les conditions de faible luminosité ne viennent pas arranger l'affaire. Ce n'est pas mauvais mais ce n'est pas au niveau d'un Huawei P10 par exemple. C'est toujours mieux quoi qu'il en soit que si vous utilisez le simple capteur RVB.

Mais ce qui m'a le plus déçu au final c'est le temps de traitement de l'image lorsque vous capturez un cliché s'avère très long : plusieurs secondes ! La faute certainement à un processeur qui manque un poil de puissance pour accélérer le traitement de l'image. Alors, certes, il est possible de réaliser un effet bokeh mais cela a un prix : la patience. De quoi sérieusement refroidir vos ardeurs d'utiliser le double capteur. Il ne reste plus qu'à espérer que Wiko lance une mise à jour logicielle pour corriger le problème mais je vois mal comment la marque pourrait réduire ce temps sans changer le processeur.

Heureusement, j'ai été beaucoup plus satisfait du capteur noir et blanc qui délivre des clichés réussis et dignes des promesses de Wiko. A l'avant, Wiko a aussi vu les choses en grand avec un capteur frontal de 16 mégapixels optimisé pour des conditions de faible luminosité et un Flash LED. Là-aussi, le résultat est plutôt positif avec une bonne gestion des contrejours.

Vous pouvez vous faire votre opinion en regardant notre galerie de photos :

Enfin, côté vidéo, il est possible d'enregistrer en 4K. Wiko s’est aussi associé à l’entreprise suédoise Vidhance pour fournir une expérience vidéo complète. A l'usage, je vous conseille de rester en Full-HD, le mode 4K se montre un peu limite et moins fluide. 

AndroidPIT wiko wim 9807
Wiko devra faire des mises à jour logicielles pour améliorer la rapidité du traitement des images. © AndroidPIT

Pour résumer, le Wiko WIM nous a donc un peu déçu et n'a pas pu délivrer les promesses qui avaient été faites au niveau de la photo. Certes, l'intention était là (le marketing aussi) mais le résultat est un peu décevant.

Wiko WiM – Autonomie

Le Wiko WiM dispose d'une batterie de 3200 mAh. Elle est compatible avec la recharge rapide de Qualcomm Quick Charge 3.0 qui offre la possibilité de la recharger à 60% en seulement 30 minutes. Malheureusement, à cause du design il n'était pas possible de placer un port USB de Type-C, nous trouvons un simple type B.

A notre test benchmark de référence de PCMark, le Wiko WIM a résisté presque 10 heures. Attention, les valeurs obtenues sur les benchmarks sont une chose, la vie réelle en est une autre. Au quotidien, après une journée complète et intensive, j'ai pu remarquer qu'il me restait encore 25% de batterie. J'avais pourtant téléphoné pendant une heure, enchaîné les vidéos et les jeux pendant une autre heure, et beaucoup communiqué par email, WhatsApp et SMS.

Le WIM offre donc une autonomie dans la pratique d'une journée et demie en usage standard, ce qui le situe dans la bonne moyenne des smartphones actuels.  

AndroidPIT wiko wim 9778
Le Wiko WIM est une première tentative de flagship plutôt satisfaisante. © AndroidPI

Wiko WiM – Caractéristiques techniques

Capacité de la batterie : 3200 mAh
Taille d'écran : 5,5 pouces
Technologie d'écran : AMOLED
Ecran : 1920 x 1080 pixels (401 ppp)
Appareil photo avant : 16 Mégapixels
Appareil photo arrière : 13 Mégapixels
Flash : Dual-LED
Version Android : 7.0 - Nougat
RAM : 4 Go
Mémoire interne : 32 Go
Mémoire amovible : microSD
Chipset : Qualcomm Snapdragon 626
Fréquence d'horloge maximale : 2,2 GHz
Connectivité : HSPA, LTE, NFC, Bluetooth

Verdict final

Le Wiko WiM est une première tentative vers une gamme supérieure plutôt réussie, tout du moins au niveau des ambitions. Si le design n'est pas forcément son meilleur atout, la marque française a su progresser en termes de finitions et propose un smartphone facile à prendre en main. Sa fiche technique est aussi sérieuse et témoigne des ambitions de Wiko dans ce secteur avec une expérience utilisateur agréable au quotidien.

Toutefois, le WIM déçoit fortement sur la partie photo, domaine où il était pourtant censé briller. Le temps de sauvegarde des photos s'avère beaucoup trop long et le résultat n'est clairement pas à la hauteur des attentes. Positionné à 399 euros, le Wiko WIM apparaît donc légèrement surcoté, d'autant plus que la concurrence est vaste dans cette gamme de prix et offre davantage.

Au final, le WIM n'est pourtant pas un mauvais smartphone, loin de là, et sa baisse de prix (on le trouve autour des 300 euros) le rend même très intéressant et très convaincant. Il appartient désormais au constructeur marseillais de se servir de cette expérience pour proposer un WIM 2 enfin à la hauteur de ses ambitions et prêt à affronter les stars du marché.


Cet article a été modifié le 2 octobre 2017. Il s'agit depuis ce jour de la version finale de notre test mais les commentaires écrits lors de la prise en main n'ont pas été supprimés.

12 partages

28 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Arno Savoy depuis une semaine Lien du commentaire

    je n'ai jamais vu en 20 ans un téléphone aussi bugué, qui plante h24 ... Wiko a voulu se lancer dans le haut de gamme ils auraient du rester à leur place, sur le marché chinois avec des téléphones jetables. Un service client tellement déplorable, q'ils ne lisent même pas en entier vos requêtes, et lorsqu'ils le font, la seule chose qu'ils "proposent" c'est une remise à zéro du téléphone, ou une réinstallation du firmware, qui "devrait" solutionner le problème. A fuir ... autant que possible. Première et dernière fois que j'investis dans une marque "française"
    J'ai soumis tous les bugs, un par un, avec copie d'écran, numéro imei, horodatage, etc... mais aucun support. Une honte. Liste des bugs :
    - Connexion appareil photo impossible depuis l'écran "verrouillé" Pour prendre des photos rapidement.
    - Photos double lentilles en mode zoom en trois couleurs superposées
    - Crash de l'application appareil photo aléatoire
    - Impossibilité de connexion avec les deux cartes sim, je dois les changer physiquement de slot (je précise que je suis habitué aux doubles sim depuis une petite décénie)
    - Impossibilité de rajoute des applications en whitelist lors de l'autocleanup depuis la dernière mise à jour


  • Lool Lolo depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Bonjour, J'ai acheté le WIKO WIM fin août avec la promo de 100€ qui m'est passé sous le nez comme tant de personnes qui ont voulu profité de promo WIKO. WIKO a posé sa stratégie de promo sur l’ambiguïté du contenu des dossiers à fournir et nombre de personnes y compris moi se sont laissés bêtement avoir (pas que pour le WIM, voyez sur le net .. .) En dehors de ce fait, j'ai téléphoné à WIKO après 12 jours d'utilisation car il y avait des dysfonctionnements aléatoires variés. Le support toujours très gentil m'a demandé à faire des manip ce que j'ai aussi bêtement accepté. Du coup et pour être bref, au bout d'un mois d'utilisation force est de constaté que ce téléphone est inutilisable au quotidien pour des raisons d'instabilité du couple OS machine. Il appelle des gens de mon carnet d'adresse en sous marin sans trace... juste que les personnes sont étonnés mes coup de fil à vide, l'interface WIKO et leur étui est une catastrophe... un coup ca marche , un coup non..
    L'appareil photo double objo prend une photo sur 10 et encore , vous avez besoin d'être d'une patience... Le support me demande d'aller remettre une version Android Beta que est sur leur site etc etc ... Bref à 400€ du coup au lieu de 300€(mais ca je ne le savait pas encore) j'ai demandé qu'il reprenne le téléphone car je n'étais pas salarié du bureau d'étude de WIKO à ma connaissance et j'avais appelé avant les 14 jours me permettant ce remboursement. Au final, WIKO m'a dit : Pas de remboursement, que je devais envoyer mon tél pour qu'il me le "répare" (il n'est pas en panne , c'est juste un téléphone qui ne sera jamais performant) et je pouvais en dehors de cela me brosser tel Martine à la ferme. Du coup, j'ai un tel à 440€ avec la pochette sur mon étagère (je suis repassé sur mon ancien téléphone avec lequel je n'ai pas de souci...). J'ai voulu me faire plaisir en achetant un produit Cino français qui partait d'une bonne démarche. Je vais le revendre sur le bon coin , je suis condamné à escroquer une personne pour refourguer ce miséreux téléphone si je veux récupérer un peu de ma mise... WIKO, WIKOLA...


  • AuDu depuis 1 mois Lien du commentaire

    à 400 euros je ne prends pas de Wiko, désolé. Leur leitmotiv c'est de la production à gogo et un "nouveau" modèle tous les 2 mois. J'en ai eu sous la main, l'optimisation des performances est catastrophique et la qualité de fabrication pas au top.


  • "Autre reproche, lorsqu'on applique une pression un peu plus forte à l'arrière, on entend un léger bruit de craquement." C'est le principe de la matière plastique ! Son avantage est que l'arrière ne sera pas brisé lors d'une chute. Comme l'étanchéité n'est pas prévue, Wiko aurait pu prévoir l'accès à une batterie amovible. C'est bien dommage !


  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    Et alors il n'est pas de type C ?

    Être de type C c'est juste la forme du connecteur pas son type .
    Hors c'est le type UBS 2.0 ,3.0 ou 3.1 du smartphone qui donne la vitesse et les capacités au câble.



    https://www.avadirect.com/blog/usb-3-1-vs-3-0-vs-usb-type-c-thunderbolt-difference/


  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    🤔 Mais comment as tu deviné ....??


  • Tiguan depuis 1 mois Lien du commentaire

    "Si tu as un Wiko , c'est que c'est un cadeau !"


  • Galaxy s7, s7 edge, lg g6 pour 400 euro partout qui voudrait de ce téléphone ?


    • Justement, ceux qui ne le savent pas.
      Et ils sont plus nombreux que "ceux qui savent". D'ailleurs le tarif a déjà diminué de 100 euros (comme les S7, S7 edge et LG G6 que tu cites) preuve que Wiko n'est pas complètement sourd devant le fait.
      Asus ne fait pas autrement avec son nouveau Zenfone 4... et ajustera plus tard avec le niveau très bas des ventes qui se produira immanquablement pour les mêmes raisons.


      • Tout le monde a internet aujourd'hui. la plupart recherche un peu ou demande conseil à des amis ou de la famille. Se faire berner c'est vraiment difficile.


  • Jules depuis 1 mois Lien du commentaire

    Encore un exemple que le "made in France" ou plus exactement le "fabriqué en Chine et conçu en france" ne fait pas rêver.


  • Même si ce smartphone est ce que Wiko a fait de mieux jusque là, que de chemin il lui reste à parcourir avant de pouvoir prétendre à rivaliser avec Xiaomi, Honor... (les marques chinoises qualitatives, quoi) et de pouvoir prétendre vendre des smartphones à ce prix (même si ce n'est pas ce qu'il y a de plus cher, loin de là).
    Là franchement, wiko "' pète plus haut que son cul " question tarif et se voitr bien plus beau qu'il ne l'est. Il va vous falloir redescendre sur terre, messieurs, et vite, ou la désillusion va être violente. Et non, en l'étant, et tant que Wiko n'a pas corrigé ses lacunes (il y a du boulot, vraiment beaucoup de boulot), ce smartphones (et ses suivants, s'il y en a) est tout sauf intéressant, et à des années-lumière de ses compétiteurs. Next !!!


  • Pierre Vitré
    • Admin
    • Staff
    depuis 1 mois Lien du commentaire

    --- Test complet en ligne !


  • 400 euros pour ça !!!!!!!! c'est une blague? en plus leur SAV est minable

Montrer tous les commentaires

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations