Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Test 9 min de lecture 13 Commentaires

Test de la TicWatch Pro : double écran et une batterie qui dure un mois !

Mobvoi a lancé sa nouvelle smartwatch haut de gamme, la TicWatch Pro. Cette entreprise chinoise a créé l'un des appareils sous Wear OS les plus complets que l'on puisse trouver sur le marché. Grâce à ses caractéristiques, il a su conquérir bon nombre d'utilisateurs. A-t-elle su nous convaincre aussi ? La réponse dans notre test.

Note

Plus

  • Elégante
  • Double écran
  • Bonne autonomie
  • GPS
  • NFC

Moins

  • WearOS
  • Pas de couronne qui se tourne
  • Pas de modèle 4G

Vous n'avez pas d'autre choix si vous voulez WearOS

La TicWatch Pro de Mobvoi est disponible à la vente sur Amazon au prix de 249 euros en deux couleurs : noir et argent. Le prix est élevé, pour 10 euros de plus vous pouvez obtenir une montre Gear S3 Frontier de Samsung. Le choix se résume donc à choisir entre Wear OS et Tizen. En choisissant le système d'exploitation Google, il sera difficile de trouver des concurrents à la hauteur de la TicWatch Pro, tout aussi élégants et avec toutes ses fonctionnalités, le tout au même prix.

Si certaines smartwatchs sont fabriquées avec des matériaux précieux de marques célèbres (telles que celles du groupe Fossil) et des smartwatches plus anciennes ou moins équipées. Presque aucun, cependant, n'a le double affichage de la TicWatch Pro et très peu peuvent concurrencer en matière de prix tout en gardant la même qualité et toutes les fonctions.

 

Journées de travail, soirées élégantes, sport... tout est possible !

Le design de la smartwatch Mobvoi est aussi simple qu'élégant . Le boîtier en plastique opaque est enfermé entre deux plaques de métal: l'anneau et la partie inférieure de la montre. L'anneau métallique est numéroté, ce qui donne au TicWatch Pro un look plus classique qui s'adapte à toutes les situations, de l'apéro le vendredi soir au camping le week-end, et bien sûr aux activités physiques en plein air. Le dessous de la montre, c'est à dire la partie en contact avec le poignet, est lisse excepté à quelques endroits : celui dédié au chargement de la montre, celui dédié au moniteur de fréquence cardiaque et celui dédié à un petit haut-parleur dont je parlerai plus tard.

AndroidPIT ticwatch pro 8903
Un design classique qui s'adapte à toutes les situations. © AndroidPIT by Irina Efremova

La montre est assez grande (45 mm de diamètre, 14 mm d'épaisseur) et globalement lourde, peut-être plus adaptée à un poignet masculin, mais elle est en même temps solide et durable. Ne vous inquiétez pas, grâce à l'excellente qualité de fabricant et à la certification IP68 (qui garantit une protection contre la pénétration d'eau et de poussière), la montre devrait résister sans problème à quelques petits coups et à la transpiration.

AndroidPIT ticwatch pro 8899
La sangle fournie est remplaçable rapidement. © AndroidPIT by Irina Efremova

Le côté gauche est complètement vide tandis que sur le côté droit, il y a deux boutons physiques pour contrôler la montre. Le bouton du haut fait office de bouton d'accueil et ouvre la liste des applications installées tandis que le second bouton, programmable selon vos préférences, a comme valeur par défaut d'ouvrir la liste des activités sportives. Avec un appui long, nous pouvons accéder au mode d'économie d'énergie extrême décrit dans la section sur la batterie.

AndroidPIT ticwatch pro 8918
Petites broches de chargement, moniteur de fréquence cardiaque et petit haut-parleur. © AndroidPIT by Irina Efremova

La sangle fournie peut facilement être remplacée grâce à un petit crochet. Elle a un aspect élégant grâce à la finition en faux cuir à l'extérieur mais reste confortable et stable même pendant une activité physique grâce à une finition en caoutchouc à l'intérieur.

Il est dommage de ne trouver aucune couronne ou bague tournante pour faciliter l'interaction avec Wear OS, cela aurait été vraiment fantastique.

Le meilleur des deux mondes

La TicWatch Pro utilise deux types d'écran différents . Vous lisez correctement, cette montre a deux écrans. Le principal est un AMOLED de 1.39 "avec une définition de 400 x 400 pixels et est utilisé pour montrer Wear OS et tous les différents contenus possibles en couleurs, tels que les applications et les notifications.

Où est le deuxième? Il est simplement placé au-dessus de l'écran principal. L'affichage monochrome FSTN lorsqu'il est éteint est complètement transparent et permet un aperçu parfait du panneau AMOLED ci-dessous. Cependant, lorsque l'écran principal s'éteint, cet affichage est allumé et l'heure, la date, le nombre d'étapes et le niveau de batterie de la montre sont affichés. Cela permet à TicWatch d'afficher à tout moment ces informations avec une consommation de batterie faible, qui rappelle les affichages classiques des montres numériques non intelligentes.

AndroidPIT ticwatch pro 8911
La TicWatch Pro utilise deux écrans. © AndroidPIT by Irina Efremova

Ce n'est pas la première smartwatch à utiliser cette solution, certaines Casio ont déjà ce double écran, mais pour la première fois cette implémentation est utilisée dans une montre élégante et pas nécessairement axée sur une activité physique extrême ou extérieure.

Les deux écrans sont parfaitement visibles à la lumière du soleil : le principal (étant un panneau AMOLED) est suffisamment lumineux pour les jours les plus ensoleillés, le second nécessite une bonne luminosité. Malheureusement, l'écran monochrome ne dispose pas d'un rétro-éclairage, il est donc nécessaire d'activer l'affichage AMOLED pour lire l'heure dans l'obscurité.

Wear OS est le nouveau nom d'Android Wear

C'est le logiciel qui anime la TicWatch Pro et, d'un certain point de vue, constitue l'une des plus grandes faiblesses de la smartwatch. Wear OS fonctionne et vous permet d'accomplir beaucoup plus que de simples tâches grâce aux milliers d'applications téléchargeables sur Google Play Store, mais ce n'est pas du tout agréable à utiliser.

En tant que fan d'Android Wear dans sa première forme (conception de cartes et de matériel), je trouve que Android Wear 2.0 (qui est devenu plus tard Wear OS) est un véritable désastre. Avoir à gérer le Play Store à partir de la montre est un souci supplémentaire que vous pouvez facilement faire sans intégrer l’application horloge sur votre smartphone, comme c’était le cas dans les premières versions du système d’exploitation. Bref, c'est un autre sujet.

AndroidPIT ticwatch pro 8922
Wear OS 1.4. © AndroidPIT by Irina Efremova

Dans l'ensemble Wear OS vous permet de télécharger des milliers de cadrans et d'applications pour votre montre. Wear OS est ici dans sa version 1.4 basée sur Android 8.0 Oreo.

L'innovation technologique pour smartwatch s'est arrêtée

Techniquement, la montre ne diffère pas beaucoup de toutes les autres smartwatches Wear OS de ces dernières années. Qualcomm Snapdragon Wear 2100, 512 Mo de RAM, 4 Go de mémoire interne pour installer l'application et le téléchargement de musique, Bluetooth 4.2 LE et WIFI 802.11 b / g / n à 2,4 GHz.

Le matériel est plus que suffisant pour que la TicWatch fonctionne parfaitement, mais on peut regretter le manque d'innovation. On sent le manque d'une nouvelle puce plus puissante ou plus efficace, fabriquée exclusivement pour les ordinateurs portables, mais ce n'est pas nécessairement la faute de Mobvoi.

Ticwatch Pro a le meilleur matériel sur le marché comprenant également une puce GPS pour la détection des distances parcourues sans smartphone, une puce NFC pour les paiements via Google Pay et un cardiofréquencemètre. Tout cela avec le double écran et la longue durée de vie de la batterie, et vous obtenez l'appareil de système d'exploitation Wear le plus complet du marché.

AndroidPIT ticwatch pro 8903
Le matériel est plus que suffisant pour assurer de bonnes performances. © AndroidPIT by Irina Efremova

Une montre qui fait plus qu'écouter

Sur le côté droit, exactement à mi-chemin entre les deux touches, on trouve le microphone principal. Ce microphone est chargé d’écouter toutes nos demandes adressées à  Google Assistant  et de passer des appels téléphoniques via la carte SIM du smartphone (à laquelle la TicWatch Pro est connectée) sans avoir à retirer le téléphone de sa poche.

Google Assistant donne le meilleur de lui-même sur la smartwatch grâce au haut-parleur intégré visible dans la partie de la montre en contact avec le poignet. Le haut-parleur a suffisamment de volume pour vous permettre d'entendre les différentes réponses de l'assistant numérique et de passer des appels téléphoniques, mais ne vous attendez pas à bénéficier d'une qualité musicale de haute qualité (bien que techniquement vous pouvez écouter de la musique de ce haut-parleur).

 

30 jours d'autonomie ?

La batterie a une capacité de 415 mAh , une valeur assez standard pour l'industrie en 2018. Mobvoi a réussi ce que beaucoup de fabricants ont essayé (avant d'échouer, pour la plupart) : assurer une autonomie de plus de deux jours.

Ce résultat est obtenu en utilisant un mode d'économie d'énergie particulier qui désactive l'affichage principal de TicWatch Pro en ne gardant que l'écran LCD secondaire actif lorsque la smartwatch n'est pas utilisée. Cela vous permet d'économiser beaucoup de batterie pendant la journée, dépassant de loin les deux jours d'utilisation.

Il est également possible de désactiver complètement le matériel nécessaire au fonctionnement de Wear OS et d’utiliser uniquement une petite version de la montre qui contient toujours un podomètre et un lecteur de fréquence cardiaque. Cela garantit une autonomie de 30 jours. Ce mode, Mobvoi Essential, peut être très utile si vous devez passer tout un week-end loin de chez vous et ne souhaitez pas emporter avec vous le chargeur TicWatch.

La TicWatch Pro utilise à nouveau une base de chargement magnétique propriétaire avec des broches métalliques pour la recharge. Bien sûr, le câble USB est soudé sur la carte et non remplaçable, heureusement, les aimants sont beaucoup plus puissants et plus utiles que ceux que j'avais sur le chargeur TicWatch E et S. Il ne recharge pas la smartwatch aussi vite mais ce est pas un problème puisque vous n'aurez jamais besoin de recharger votre montre avant le soir.

Verdict final

Le TicWatch Pro n'est pas la montre de luxe que beaucoup aimeraient à leur poignet. Pour les sportifs et pour ceux qui ont moins d'attentes comme moi, cette smartwatch pourrait bien être le meilleur choix sur le marché.

Le design est élégant, ce qui permet de la porter dans toutes les occasions et les matériaux sont suffisamment solides pour assurer une bonne résistance pendant l'activité physique. Le double écran est une excellente idée que je voudrais voir de plus en plus, elle aide beaucoup au niveau de l'autonomie. La possibilité de continuer à utiliser le TicWatch même en "batterie faible" en mode réduit est le véritable plus de cette montre. De plus, la présence du WIFI, du NFC, du GPS et du moniteur de fréquence cardiaque vous permettent d’utiliser la TicWatch même lors d’activités physiques dans lesquelles le transport d’un smartphone n’est ni pratique ni recommandé. Dommage seulement pour l'absence d'une version LTE.

Étant donné le prix de lancement élevé, beaucoup préféreront probablement choisir une smartwatch plus élégante pour la même dépense, mais si parmi vous il y a des gens qui recherchent plus la fonctionnalité que l'esthétique de TicWatch Pro, vous ne serez pas déçu.

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • C'est un copier coller Android Pit Italie ? Je ne suis pas du genre a corriger car je suis mauvais en Français . Mais il y à pas mal de soucis de traduction . 1 mois d'autonomie la ça commence a être interressant 👍


  • @ Louis Hory : Il y aura peut être une version 2 plus mince avec le nouveau SoC dédié de Qualcomm (et du coup une encore meilleure autonomie)...
    De toute façon, je n'aime pas les vêtements trop près du corps, alors bon ce n'est pas dérangeant


    • Tu n'es pas tout seul, non plus...
      Je pense que la définition des caractéristiques physiques auraient dû penser à cela pour mieux cibler ses clients potentiels.

      Il faudra un SoC particulièrement économe et une ergonomie en conséquence pour réussir à concilier à trouver une épaisseur et une esthétique acceptable avec une autonomie vraiment intéressante.
      Pas sur que le noveau proc de Qualcomm soit suffisant pour atteindre l'autonomie annoncée avec une utilisation... de smartwatch.


      • Ça et là nouvelle version de Wear OS qui va amener un semblant de Doze à Android Wear et devrait améliorer l'autonomie, ça devrait quand même l'améliorer sensiblement, même si on est bien d'accord, on n'est pas encore prêt à atteindre une semaine d'autonomie (il faudra sûrement attendre une révolution technologique dans les batteries, entre celles à électrolyte solide qui s'annoncent, et permettront de bien meilleures autonomie ainsi que sécurité, et celles au graphène qu'on annonce depuis plusieurs années maintenant et sur laquelle les chercheurs travaillent, selon la techno qui arrivera en premier...)


  • C'est vrai qu'elle est vraiment pas mal, des grands fabricants devraient s'en inspirer. Et ça montre que parfois, une petite start up, avec peu de moyens (comparé aux géants du secteur) peuvent faire mieux que ceux-ci avec beaucoup de talent et d'inspiration (ainsi qu'une bien plus grande réactivité :)


    • 14 mm d'épaisseur quand même...
      Cela doit se sentir sous une chemise, une veste,...


    • De nos jours ce sera de plus en plus les petits qui feront de grandes choses et ce sont c'est petits qui mangerons les gros. Xiaomi en est un bon exemple ;-) .


      • Les petites bêtes mangent les grosses ?


      • Tu es sûr ? Xiaomi est juste, justement, en train de manger les gros, il a déjà dévoré (entends dépassé, et largement même, des géants de l'électronique comme Sony et LG pour ne citer qu'eux, au niveau ventes et parts de marché smartphones / tablettes / objets connectés). S'il continue sa progression fulgurante, où s'arrêtera t'il ?
        Tu as juste cité pour moi le mauvais exemple qu'il ne fallait pas et qui décrédibilise ton propos.


      • @ David Berland : Ah, petit malin, tu as changé ton commentaire a posteriori pour aller dans mon sens.
        Petit filou, va :)


  • Les "Plus et Moins" en français, ça serait mieux qu'en italien, non ?

Articles recommandés