Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Test 10 min de lecture 7 Commentaires

Test du Nokia 6.1 : l'évolution nécessaire

Parler de Nokia c'est nous faire voyager dans le temps. Tout du moins pour moi. Le simple fait d'écouter la musique de démarrage nous plonge immédiatement dans les souvenirs. Toutefois, à part la musique initiale, il n'y a plus grand chose à voir entre ce Nokia 6.1 et les terminaux d'antan. Depuis son retour en 2017, la marque a lancé toute une série d'appareils. Le Nokia 6.1 (2018) est l'un des derniers smartphones de la marque et je dois avouer qu'il m'a plutôt surpris. Voulez-vous savoir pourquoi?

Note

Plus

  • Android One
  • Ecran
  • Autonomie
  • Prise mini-jack
  • Pas de notch

Moins

  • Assez large
  • Positionnement du lecteur d'empreintes (bien que sa vitesse soit un plus)
  • Software de l'appareil photo un peu lent

Nokia 6 (2018) – Date de sortie et prix

Le nouveau Nokia 6.1 est déjà en vente au tarif de 279 euros pour le modèle 4 Go avec 32 Go de mémoire interne. En France, le smartphone est uniquement disponible en noir, mais il est livré avec un contour en bronze qui lui donne une certaine élégance. Dans d'autres marchés, des modèles blanc et bleu sont disponibles.

L'amour au premier coup d'oeil

Ceux qui disent que le physique n'est pas la première chose que l'on voit mentent. Cela ne veut pas dire que c'est l'élément le plus important, bien au contraire, mais le contact visuel initial en dit long. Et oui, mon premier échange de regards avec le Nokia 6.1 fut agréable. Ce n'est pas le plus beau smartphone que j'ai vu mais celui-ci affiche un caractère particulier. Le smartphone est original en plus d'être élégant.

Son corps en verre et en aluminium mat diffère des dernières tendances du marché. Et c'est d'ailleurs ce qui m'a conquise. Je n'apprécie pas les smartphones brillants où les traces d'empreintes digitales se font nombreuses. Nokia  a aussi eu la bonne idée d'ajouter une fine ligne couleur cuivre le long de l'appareil pour plus d'élégance et de minimalisme. On retrouve cette touche de couleur autour de l'appareil photo, du lecteur d'empreintes digitales et des boutons. Cela donne une touche différente et très personnelle.

AndroidPIT nokia 6.1 6320
D'élégants liserets bronze décorent le Nokia 6.1. © AndroidPIT by Irina Efremova

À l'avant, nous ne trouvons aucune trace d'encoche ou notch (et c'est tant mieux). Pour le reste, le design est classique avec de larges bords en haut et en bas de l'appareil. Comme pour la génération précédente, l'appareil photo et le flash sont placés verticalement dans le centre supérieur du terminal. On retrouve directement en dessous le lecteur d'empreintes digitales. Une erreur selon moi, car malgré son très bon fonctionnement, sa position reste trop basse. Grâce à cette disposition, le logo Nokia est installé au centre du smartphone. La décision de placer le capteur à l'arrière n'a cependant pas entraîné la réduction des bords de l'appareil. Quelque chose d'autre en sa faveur ? La caméra dépasse à peine.

En haut nous trouvons la prise pour les écouteurs. Sur le côté droit se trouvent les boutons de contrôle du volume et d'alimentation, tandis qu'à gauche, nous avons la fente pour la carte SIM qui contient deux slots : un pour la carte et un autre pour la carte microSD ou une autre carte SIM (Nano-SIM).

AndroidPIT nokia 6.1 6334
Le positionnement du lecteur d'empreintes digitales laisse un peu à désirer. © AndroidPIT by Irina Efremova

Au final, le Nokia 6.1 dispose d'un look robuste, impression renforcée par son poids de 172 grammes. La prise en main est excellente au demeurant grâce à l'aluminium épais qui caractérise la société finlandaise. Bien sûr, le téléphone reste un peu imposant pour mes petites mains.

De bons résultats

Le nouveau Nokia joue énormément sur la carte de la nostalgie. Son écran de 5,5 pouces dispose encore du format 16:9. L'écran IPS LCD offre une définition de 1080 x 1920 pixels (403 ppp). Revêtu de Gorilla Glass 3, il répond bien dans un usage quotidien et les couleurs sont belles et lumineuses. Bien sûr, avec ses dimensions, Le Nokia 6.1 aurait pu être un peu meilleur puisque les bords supérieur et inférieur sont trop grands et soustraient beaucoup d'espace d'utilisation potentiel (ratio corps-écran de 73,2%).

AndroidPIT nokia 6.1 6311
Le Nokia 6.1 dispose de bords supérieurs et inférieurs assez imposants. © AndroidPIT by Irina Efremova

Beau aussi à l'intérieur

Si nous creusons un peu plus profond, le Nokia 6.1 garde beaucoup plus de surprises à l'intérieur. Le premier et connu de tous, c'est qu'il est livré avec Android One en standard (Android Oreo 8.1 en l'espèce). La décision d'apporter une version pure d'Android a été célébrée par tous. Un succès compte tenu du fait que les mises à jour arrivent directement de Google. Mieux,  elles arrivent plus vite et avec les derniers correctifs de sécurité jusqu'au dernier.

AndroidPIT nokia 6.1 6350
Android 8.1 Oreohace más apetecible incluso el Nokia 6.1 / © AndroidPIT by Irina Efremova

Nokia 6.1 : Benchmarks

  3D Mark Sling Shot Extrem ES 3.1 3D Mark Sling Shot Vulkan 3D Mark Sling Shot ES 3.0 3d Mark Ice Storm Unlimited ES 2.0 Geekbench 4 Single Core / Multi Core PassMark Memory PassMark Disk
Nokia 6.1 820 701 1329 17074 878 / 4199 6269 50161

Plus puissant, donc meilleur

Ce milieu de gamme Nokia dispose d’un processeur Snapdragon 630 qui est également présent dans d’autres smartphones de cette catégorie, tels que le Motorola Moto X4 ou encore le Moto G6 Plus. La différence avec le 430 du Nokia 6 est bien perceptible.

Le Nokia 6.1 fonctionne bien avec des jeux exigeants comme Need for Speed: No Limits ou PUBG. La puce GPU n’est pas la plus puissante mais est correcte et arrive sans problème à charger les jeux sans souffrir. Jouer est facile et fluide. Bien sûr, l’appareil chauffe un peu quand vous jouez depuis un moment, mais d’un autre côté c’est assez normal aussi. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à cela, surtout pour un jeu tel que PUBG où le rafraîchissement est souvent un problème, mais j’ai été surpris par le résultat. Peut-être que cela ne suffira pas pour les aficionados des jeux sur mobile mais pour les débutants comme moi c’est plus que suffisant. Dans tous les cas, c’est mieux en pratique que sur le papier.

Screenshot 20180523 173131 Je Je gagne même avec un processeur de milieu de gamme. © AndroidPIT

Du Bluetooth 5.0 pour un meilleur son

Si nous nous arrêtons au son du Nokia 6.1 nous pouvons dire qu’il y a eu une évolution notable par rapport au modèle précédent. Les haut-parleurs sont toujours situés sur la partie inférieure et proposent un son stéréo qui n’est pas trop mauvais, mais l’expérience est nettement améliorée avec un casque. Ceci s’explique grâce à l’incorporation du Bluetooth 5.1 qui, bien que ne permettant pas le double appariement, parvient à augmenter la qualité audio pour les casques sans fil.

Mis à part le mini-jack pour les écouteurs (ce qui me ravit), le smartphone Nokia permet également la sortie audio via le port USB de Type-C.

Le boîtier du Nokia 6.1 contient des écouteurs. A première vue, ils ont l’air mauvais. Quand vous les testez, vous voyez qu’ils le sont vraiment. Ils me rappellent un petit peu ce que l’on vous donne quand vous voyagez en train, c’est à dire du plastique qui déforme le son. Mais ce détail mineur est insignifiant lorsque vous utilisez un autre type de casque ou d’écouteurs. En d’autres termes, ne donnez pas à ces écouteurs une autre valeur que celle qu’elle a : c’est un simple ajout qui permet de faire des conversations depuis le smartphone. Rien de plus.

AndroidPIT nokia 6.1 6317

Un haut-parleur classique. © AndroidPIT by Irina Efremova

Nokia 6 (2018) – Appareil photo

Du côté de l’appareil photo, le Nokia 6.1 dispose à l’arrière d’un capteur de 16 mégapixels et d’une ouverture f/2.0, ce qui se traduit par de belles photos en plein jour : les couleurs sont vives et les images sont riches en détails, mais quand l’obscurité l’appareil ne réagit pas aussi bien. L’appareil photo avant, lui, propose un capteur de 8 mégapixels et une ouverture f/2.0, ce qui se traduit par des résultats moyens.

L’application de l’appareil photo est simple et facile à utiliser, et dispose également d’un mode manuel dans lequel vous pouvez ajuster l’ISO et la mise au point, ou encore déplacer la balance des blancs. Ce n’est pas un appareil photo qui s’adresse aux amateurs de photographie, il faut bien le dire, mais les résultats sont acceptables pour un usage normal bien que j’ai eu plusieurs problèmes avec la mise au point. Il n’est pas normal pour moi de prendre des photos flous, et cela m’est arrivé à plusieurs reprises avec le Nokia. De plus, l’appareil photo m’a laissé tomber plusieurs fois. Si vous voulez faire plusieurs clichés en peu de temps, il se bloque et il est nécessaire de le redémarrer, ce qui m’a énervé un peu...

IMG 20180504 072413
Lorsque les conditions lumineuses sont optimales, le rendu est correct. © AndroidPIT

Le Nokia 6.1 est capable d’enregistrer des vidéos en 4K, c’est à dire qu’il suit la mode du moment. En pratique la qualité à l’image est normale, elle est plutôt au niveau du son. Ceci dit l’appareil réagit lentement alors que vous voulez enregistrer rapidement. La mise au point déçoit également, même si vous appuyez sur l’écran l’appareil continue à ne faire que ce qu’il veut.

Nous savons tous que pour obtenir de bonnes photos et vidéos, il faut une vitesse importante, et c’est sur ce point que le Nokia 6.1 laisse beaucoup à désirer. Qu’il soit lent quand je prends des photos de mon chien, passe encore, mais c’est plus problématique lors du concert des Arctic Monkeys. C’est injuste.

Une bonne autonomie et un système de chargement rapide

La batterie du Nokia 6.1 a une capacité de 3000 mAh et représente une autre des surprises de l’appareil. En utilisation normale, vous pouvez atteindre la fin de la journée sans avoir à passer la case recharge. Vous pouvez surfer, envoyer des messages WhatsApp, regarder Google Maps et prendre des photos (sans trop abuser) et vous arriverez à la maison le soir sans avoir eu à sortir le chargeur en journée.

En soumettant le smartphone au test de batterie PC Mark Work 2.0, nous avons pu constater d’excellents résultats : son temps d’écran de 9h13 le place bien au-dessus de certains tels que le OnePlus 6 et presque au même niveau que son frère le Nokia 8.

L’un des principaux avantages est que Nokia propose le chargement rapide, chose qui confirme l’évolution des smartphones chez HMD Global. Il est possible de charger l’appareil jusqu’à 100% en très peu de temps, 1h40 min pour être exact. Ceci dit, sur le papier il est dit qu’en 15 minutes l’appareil est chargé de moitié, en pratique il a fallu 32 minutes, ce qui est malgré tout un bon chiffre.

AndroidPIT Nokia 6.1 2 Casque et chargeur rapide sont fournis. © AndroidPIT

Nokia 6 (2018) – Caractéristiques techniques

Dimensions : 148,8 x 75,8 x 8,15 mm
Poids : 172 g
Capacité de la batterie : 3000 mAh
Taille d'écran : 5,5 pouces
Technologie d'écran : LCD
Ecran : 1920 x 1080 pixels (401 ppp)
Appareil photo avant : 13 Mégapixels
Appareil photo arrière : 16 Mégapixels
Flash : Dual-LED
Version Android : 7.1.1 - Nougat
Interface utilisateur : Android pur
RAM : 4 Go
Mémoire interne : 32 Go
64 Go
Mémoire amovible : microSD
Chipset : Qualcomm Snapdragon 630
Nombre de coeurs : 8
Fréquence d'horloge maximale : 2,2 GHz
Connectivité : HSPA, LTE, Bluetooth 5.0

Verdict final : bien, joli et pas cher : le tiercé gagnant

Cette nouvelle version du Nokia 6 m'a surprise pour de bon. Plus de puissance, 1 Go de RAM en plus, Android One (et Android Oreo) font de cette nouvelle version une évolution logique et nécessaire par rapport à son prédécesseur. Plus rapide, avec plus d'autonomie, parfaitement capable de survivre à mes demandes quotidiennes (et croyez-moi, il y en a beaucoup), le tout pour un bon prix. Que peut-on demander de plus à un milieu de gamme ? Si vraiment nous devions dire quelque chose, alors ce serait qu’il soit un peu plus fin pour être plus facilement maniable, et que le lecteur d’empreintes digitales soit plus accessible. Et que l’appareil photo soit plus réactif.


Pour le reste, vous devez savoir ce que vous avez entre les mains et ne pas trop comparer avec d'autres appareils beaucoup plus avancés. Le smartphone de HDM Global peut garder la tête haute face à ses concurrents tels que la série Moto G de Motorola (bien que le Moto G6 Plus ait un écran 18:9 qui me manque beaucoup). Pour un milieu de gamme, ce Nokia 6.1 est une très bonne option. De plus il est joli et a un prix abordable. En bref, il en satisfera beaucoup.

10 partages

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ma femme l'a depuis un moment. L'appareil photo est un vrai calvaire. Ralentissements, plantades, freezes, photos moches, flous, etc, etc.
    Elle cassé son Z2 play pour passé au Nokia, mais le Z2 play est largement au dessus pour un prix inférieur aujourd'hui.


  • Il est sous Android Oreo 8.0 et j'imagine, à l'instar du Nokia 7 plus qu'il passera rapidement en 8.1... Vous le confirmer d'ailleurs dans l'article... Donc le tableau est faux ... ;-)


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Magnifiques photos, je ne m'étais pas rendu compte qu'il ressemblait à ce point au design du Nokia 7 Plus vraiment très réussi aussi.

    Dans les points positifs, il faudrait ajouter le Bluetooth 5.0 qui je le rappelle, double la portée et quadruple le débit des transmissions, ce qui ouvre la voie, entre autres, à la diffusion sans perte de musique.

    Au prix du Nokia 6.1, c'est une caractéristique technique que n'ont pas tous les haut de gamme comme le Honor 10 par exemple ...


  • En dehors de l'appareil photo qui aurait mérité un meilleur traitement, je n'ai rien à lui reprocher mais vu son tarif et son positionnement dans la gamme cela peut s'expliquer facilement.
    Dommage qu'il n'y ait pas le tableau (habituel) des caractéristiques techniques... un oubli ?

Articles recommandés