Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
21 partages 11 Commentaires

Test du Asus Zenfone Selfie : l'alternative du Zenfone 2 qui voit grand !

En cette époque, le capteur frontal, aussi appelé « caméra frontale », est un élément qui prend de plus en plus d'importance aux yeux des utilisateurs. Avant, nous critiquions un smartphone parce qu'il n'avait pas d'appareil photo en façade. Maintenant, nous le critiquons sur sa quantité de millions de pixels qui veut finalement pas dire grand-chose puisque la clé à cela réside dans l'optimisation principalement. Asus l'a bien compris. La marque taïwanaise propose justement un nouveau Zenfone Selfie qui a en ligne de mire les amateurs de photos prises de face sur smartphones.

Note

Plus

  • Bonne qualité d'écran
  • Excellente caméra frontale
  • Lecteur de cartes microSD
  • Autonomie concluante
  • Batterie amovible
  • 100 Go de Google Drive pour 2 ans

Moins

  • Interface logicielle
  • Grandes dimensions

Asus ZenFone Selfie – Date de sortie et prix

Ne vous demandez plus quand il sera disponible puisqu'il l'est déjà en France. Du moins, il commence tranquillement à s'installer chez la plupart des revendeurs dans ses deux versions (16 et 32 Go). En parallèle, notez que la mémoire interne n'est pas la seule différence, la version 16 Go dispose de 2 Go de RAM, alors que la 32 Go en a 3. Pour cette différence, Asus les a espacé de 20 euros. À savoir, un prix de 279 euros pour la 16 Go et 299 euros pour la 32 Go.

Comme d'habitude, on se donne rendez-vous à la fin du test pour découvrir « Où l'acheter ».

Asus ZenFone Selfie – Design et finition

Pour ouvrir cette prise en main par la conception, le Zenfone Selfie ressemble étroitement à tous les modèles récents commercialisés par Asus en France, à l'exception de la finition au dos qui se montre quelque peu différente. À l'image des mobiles de LG, les boutons dédiés à la gestion du volume sont venus s'installer à côté du capteur photo, tandis que le bouton d'alimentation s'installe au milieu de l'arête haute. Pour s'attarder sur cet appareil photo dorsal, il s'agit donc d'un 13 mégapixels opérant avec un double-flash LED sur sa droite et un autofocus laser sur sa gauche.

Histoire de revenir sur la touche d'alimentation, le placement de celle-ci peut effectivement se révéler dérangeante en tête de produit, mais notez qu'une fonction bien pratique permettant d'allumer et de déverrouiller l'écran d'un claquement de doigt est là. Oui, le fameux système de double-appui qui avait été instauré par LG à la sortie du G2 en 2013. Contrairement à son antagoniste sud-coréen LG qui a fait évoluer la fonctionnalité vers de nouveaux horizons avec des codes et d'autres possibilités visant à améliorer la sécurité, Asus préfère limiter cela à une seule et unique option. Installée dans les paramètres, une fonction permet ainsi de choisir d'allumer ou non l'écran par double-appui.

detalhestraseirozenfoneselfie
Aperçu de quelques boutons physiques du Zenfone Selfie. © ANDROIDPIT

Placée en tête de produit, l'entrée micro-jack audio de 3,5 mm s'accompagne d'un réducteur de bruits environnants. En main, le Zenfone Selfie se veut agréable, mais est loin d'être le plus beau des smartphones. Cela dit, son placement tarifaire agressif le rend difficilement critiquable. Cependant, il faut tout de même dire que ses dimensions et ses bordures d'écran (cadre noir qui sévit autour de l'écran) sont des points à travaille et à affiner par la marque. En soi, Asus montre qu'il est encore capable de produire un très bon produit rapport qualité/prix dans le temps, mais dont l'expertise design est largement moins poussée que certains rivaux. Affichant une ouverture f/2.2, l'appareil photo positionné en façade fait très « bling-bling » au premier regard, mais notez qu'il produit de superbes selfies.

compzenfoneselfieedemais
Comparatif des tailles : Zenfone 5 (à gauche), Zenfone 2 (au milieu) et Zenfone Selfie (à droite). © ANDROIDPIT

Étant passionné d'Android, je suis assez partisan des décisions prises par Google pour son OS mobile. Sous Android justement, il se trouve que les touches d'actions rapides, installées en bas des écrans de nos mobiles, ont créé une grosse polémique depuis plusieurs années. Certains constructeurs, fidèles aux consignes de développement de Google, ont alors migré vers l'adoption logicielle, tandis que d'autres s'obstinent avec des touches physiques.

telafullhdzenfoneselfie
Voici l'avant du Zenfone Selfie d'Asus. © ANDROIDPIT

À la différence du Zenfone 2, la coque arrière peut être retirée par l'utilisateur. En l'ouvrant, l'utilisateur a directement l'accès à un lecteur de cartes mémoires (de type micro-SD jusqu'à 200 Go) et de lecteur de cartes SIM (capable d'héberger jusqu'à 2 cartes SIM, dont un côté bloqué en 2G/3G). Sur le plan de la finition, celle-ci n'a pas changé puisqu'elle est toujours polycarbonate. Par contre, la tenue en main se veut plus rassurante, car elle est moins glissante. Toujours à l'arrière, le haut-parleur installé est mono. Vous l'aurez deviné, ce Zenfone reprend beaucoup d'aspects de produits du haut de gamme, mais n'en a pas vraiment les attributs (du fait de son prix, notamment).

speakerzenfoneselfie
Sur le Zenfone Selfie, le port micro-USB est de la norme 2.0 et vient s'installer en bas du produit. © ANDROIDPIT

Il y a de nombreux aspects uniques dans la conception et la finition du Zenfone Selfie. Le modèle est bien ajusté et confortable à tenir d'une seule main, mais sa manipulation nécessite l'utilisation des deux mains en raison de sa taille un peu exagérée. Même si c'est un excellent appareil, le dos légèrement concave aide au transport de l'appareil dans la poche de son pantalon, notamment. Un avantage dont tous les smartphones ne peuvent pas se vanter d'avoir.

Asus ZenFone Selfie – Écran

En choisissant une taille de 5,5 pouces, Asus est resté sur ses positions avec un écran Full-HD, soit 1080 par 1920 pixels et avec environ 403 pixels par pouce. Ici, l'écran employé par Asus n'est autre qu'un LCD accompagné de la technologie IPS pour améliorer les angles de vision. Au premier abord, l'écran du produit semble assez bon, mais notre utilisation a parfois témoigné le contraire. Bien qu'il affiche d'excellentes couleurs, il est à souligner que la luminosité et la saturation ne se veulent pas aussi convaincantes. J'irais même jusqu'à dire qu'elles sont inquiétantes.

detalhefrontalzenfoneselfie
Le Zenfone Selfie d'Asus héberge un écran en technologie IPS + LCD. © ANDROIDPIT

À intérieur (à la maison ou dans une grande surface), la luminosité de l'écran est excellente, mais essayez d'aller à l'extérieur à un endroit où la lumière naturelle est bien présente. Vous serez rapidement déçu. Pour avoir remarqué cela lors de mon précédent test du Zenfone 2, je dois admettre que Asus n'a pas fait d'effort de ce côté-ci. D'un certain point de vue, la faible luminosité des dalles LCD en extérieur n'est pas de la faute d'Asus, mais bien de la technologie en elle-même. Quoi qu'il en soit, il serait très intéressant que Asus modifie ce point par une mise à jour logicielle et ce, en améliorant la luminosité. C'est tout à fait possible, encore faut-il qu'il le souhaite. Pour votre gouverne, soulignez que la force de luminosité des écrans de Zenfone est inférieure à la moyenne.

zenfoneselfieimageteaser
Le verre qui protège l'écran tactile de 5 pouces du Zenfone Selfie est un Gorilla Glass 4. © ANDROIDPIT

Quant aux couleurs, elles sont très intenses et semblent aussi mieux calibrées que celles produites sur l'écran du Zenfone 2. De plus, certains paramétrages (du logiciel) permettent de jouer avec la teinte de l'écran. En parallèle, nous tenions à vous rassurer vis-à-vis de la réactivité de l'écran qui se veut tout bonnement excellente. C'est-à-dire sans aucun délai à l'œil nu. En bouquet final, Asus a fait le choix de faire évoluer le verre de protection qui n'est plus le Gorilla Glass 3 (du Zenfone 2), mais un Gorilla Glass 4 qui possède la particularité de résister à environ 85% des chutes à environ 1 mètre du sol. Sur le papier, c'est jusqu'à deux fois plus résistants que la précédente génération.

Asus ZenFone Selfie – Autres caractéristiques

ZenMotion

L'appui-double pour rallumer l'écran est loin d'être la seule fonction ergonomique proposée par Asus dans son Zenfone Selfie. À cet effet, nous pouvons retrouver ZenMotion qui a pour objectif de rendre le fonctionnement du système plus facile pour les utilisateurs qui veulent limités leur utilisation à une main. Pour le déclencher, il suffit alors de cliquer deux fois d'affilés sur le bouton capacitif d'accueil (Home). Par cette action, l'écran du Zenfone Selfie va se réduire en une mini-fenêtre HD et va pouvoir être déplacée de part et d'autre de l'écran (en restant appuyée dessus).

zenmotionresolucaozenfoneselfie
ZenMotion permet de redimensionner la fenêtre et de la déplacer à souhait en utilisation à une main. © ANDROIDPIT

Pour ceux qui ont bien suivi, un double-appui sur l'écran éteint permet de le réveiller. Ici aussi, Asus a voulu aller un peu plus loin, mais en prenant une voie différente de celle de LG. En dessinant une lettre prédéfinie (par le fabricant) sur l'écran éteint de votre mobile Android, il va être possible de lancer des actions intelligentes. Pour citer quelques exemples, le fait de tracer de S va ouvrir l'appareil photo en mode Selfie, là où le W va ouvrir le navigateur Web.

Quant au temps de réactivité, il est nul, car immédiat une fois tracé sur l'écran de l'appareil, même avec l'écran de verrouillage activé. Une manière plus discrète que celle de Motorola, où il est demandé d'agiter ses bras dans tous les sens pour lancer la caméra... C'est amusant deux secondes, mais il y a des solutions plus intelligentes/abouties.

zenmotiontoquestelazenfoneselfie
Paramètres de configuration de ZenMotion sur le Zenfone Selfie. © ANDROIDPIT

Asus ZenFone Selfie – Interface logicielle

En 2015, Asus est allé vraiment trop loin sur la partie logicielle. Installé sous Android 5.0.2 Lollipop, le Zenfone Selfie dispose de pas moins de 67 applications déjà installées au premier démarrage. Cela inclut les 14 applications de Google, y compris des démos de jeux, deux navigateurs internet, des services Asus et des applications partenaires.

Au premier abord, nous pourrions penser voir bien plus d'applications, mais elles se trouvent finalement être de simples brèches permettant d'accéder à des options ciblées. En matière de fluidité, nous ne pouvons rien reprocher à ZenUI qui se montre exemplaire sur tous les points. Là encore, les 67 applications installées nous sont passées en travers de la gorge, estimant alors que cela est beaucoup trop. Espace que l'on pourrait gagner pour d'autre type de contenu...

interfacezenuizenfoneselfie
Aperçu de l'interface du Zenfone Selfie avec ZenUI. © ANDROIDPIT

Bonne nouvelle, la plupart de ces applications peuvent être désinstallées par l'utilisateur, hormis quelques-unes, sûrement en partenariat directe avec Asus, qui sont ancrées dans le système. Parmi les applications proposées, elles présentent une utilité particulière. Mais à la rédaction, nous avons particulièrement apprécié le gestionnaire de démarrage automatique. En gros, celui-ci permet de gérer les applications qui peuvent être chargées au démarrage du mobile. En d'autres termes, ce gestionnaire affiche également des informations utiles relatives à l'autonomie.

Asus ZenFone Selfie – Performances

Dans la gamme des « Zenfone », le Zenfone Selfie a le mérite d'être le premier smartphone Android sous processeur Qualcomm à être commercialisé sur notre sol. Effectivement, nous ne sommes plus une base Intel Atom en x64, mais de Qualcomm en ARM de 64 bits. Quant au System-on-Chip (SoC), nous sommes devant le fameux Snapdragon 615. Composé de deux processeurs en Cortex-A53 de quatre cœurs chacun, ces derniers peuvent grimper jusqu'à 2,3 GHz.

En complément, la puce Adreno 405 sera suffisante pour faire fonctionner les derniers jeux, enfin presque. Ne comptant que 59,4 GFlops, c'est honorable pour du milieu de gamme, mais loin d'être le top du top. Pour ceux qui comptaient jouer à Asphalt 8 ou Need for Speed Most Wanted, vous pouvez foncer tête baissée. Sur le papier, ce Zenfone Selfie s'avance comme un très bon rival devant le Moto X Play pour l'exemple. À voir en performances !

En fonction de la quantité d'espace de stockage pour laquelle vous optez, Asus vous propose deux versions. La première compte 16 Go de mémoire interne et 2 Go de mémoire vive RAM, tandis que la seconde grimpe jusqu'à 32 Go de mémoire interne et 3 Go de mémoire RAM. Que vous choisissez l'un ou l'autre, vous n'aurez aucun problème pour faire fonctionner l'interface en toute fluidité. Ces deux modèles sont même parfaits pour Marshmallow (Android 6.0).

Asus ZenFone Selfie – Appareil photo

Nous sommes arrivés à un point culminent de ce smartphone qui n'est autre que son appareil photo en façade, sur lequel Asus a misé beaucoup pour essayer de faire craquer les utilisateurs. Pour justement parler de cette caméra en façade, celle-ci chiffre approximativement 13 millions de pixels au compteur et est accompagnée d'un double-flash de type LED. Toujours sur le papier, son ouverture est f/2.2 et permet de choisir entre plusieurs nuances de couleur.

Quant au capteur en dorsal, il compte également 13 millions de pixels. En revanche, celui-ci propose une meilleure ouverture (f/2.0) et ajoute un autofocus laser qui améliorera grandement la vitesse de mise au point (en photo et vidéo). Pour les photos et vidéos prises à l'avant comme l'arrière, l'application Appareil photo se veut très complète en termes de fonctions, avec un total de 17 modes de capture d'image et 10 personnalisations d'effets en temps réel.

frontaldetalhezenfoneselfie
L'utilisation prolongée de la caméra frontale va créer une certaine chauffe qui peut être amenée à déranger l'utilisateur. Elle n'est pas bouillante, mais est quand même présente. © ANDROIDPIT

En prise de photos, Asus permet à ses utilisateurs d'avoir la mainmise sur plusieurs fonctions techniques, comme le contrôle de ISO, de l'exposition, la température et l'orientation, notamment. En utilisant le mode manuel, vous aurez alors compris que les possibilités sont véritablement élargies. Cela comprend également des options dédiées à la gestion du bruit (des grains), la netteté, le rétro-éclairage, la saturation et d'autres choses. Que ce soit en manuel ou automatique, le Zenfone Selfie est en capacité de faire des photos jusqu'en 13 mégapixels (format 4:3).

efeitoscamerafrontalzenfoneselfie
Aperçu de l'interface inchangée de l'appareil photo d'Asus ZenUI avec ses différents modes de capture. © ANDROIDPIT

Côté capteur photo/vidéo frontal, Asus a développé quelques fonctions autour du selfie. Pour l'exemple, il va être possible de modifier la taille de ses yeux, d'affiner son visage et définir le degré d'embellissement. Pour un homme, ce mode va permettre de se rajeunir tout en préservant certains traits particuliers bien définis (barbe, sourcils, cils, etc.). Chez une femme, il se trouve des options qui permettent d'appliquer un blush sur les joues, parmi d'autres.

Que dire du capteur avant, si ce n'est que les résultats obtenus en photographie sont excellents. Bon d'accord, ils ont parfois tendance à être légèrement jaunis, mais cela est principalement du au tonus du flash qui se veut très présent. De l'autre côté, le capteur arrière produit des résultats satisfaisants, avec de bonnes couleurs et une netteté moyenne. Ici, la résolution maximale de ces capteurs de 13 mégapixels se chiffre à 4096 x 3072 pixels (format 4:3).

Asus ZenFone Selfie – Autonomie

Bien qu'il y ait de la chauffe lors de l'utilisation prolongée de la caméra frontale, il se trouve aucune chauffe lors de l'exécution de jeux ou en employant le capteur arrière du Zenfone Selfie. Comme vous avez pu le constater tout au long du test, le Zenfone Selfie abrite un lecteur de cartes double-SIM, dont une fente capable de grimper jusqu'en LTE 4G. En règle générale, ce type de réseau se veut assez énergivore, mais la consommation a l'air bien gérée sur ce mobile.

Pour garder quelques traces, voici quelques tests d'autonomie :

  • Netflix et YouTube reliés au Chromecast en WiFi : ~ 6h30 sur batterie
  • Facebook, Instragram, WhatsApp et e-mail via WiFi : ~ 8h40 sur batterie
  • En utilisant les mêmes fonctions décrites ci-dessus, mais avec la 4G : ~ 7h25 sur batterie

Pour les potentiels intéressés, sachez que la batterie peut être retirée par la coque arrière. Très bon point !

Asus ZenFone Selfie – Caractéristiques techniques

  Asus
Zenfone Selfie
(ZD551KL)
Système Android 5.0 Lollipop
(avec l'interface maison ZenUI)
Écran IPS LCD : 5,5 pouces,
FHD : 1080 x 1980 pixels,
~ 403 pixels par pouce
Gorilla Glass 4
Processeur architecture 64 bits,
octocœur (8),
Snapdragon 615 "MSM8939",
(x2) ARM Cortex-A53 de 4 cœurs
jusqu'à 2,3 GHz
Puce graphique Adreno 405
- jusqu'à 550 MHz
- jusqu'à 59,4 GFlops
RAM 2 Go (LPDDR3) : modèle de 16 Go
3 Go (LPDDR3) : modèle de 32 Go
Mémoire interne 16/32 Go
(avec micro-SD jusqu'à 128 Go)
Batterie 3000 mAh
(amovible : oui)
Appareil photo dorsale : 13 mégapixels
(avec une ouverture f/2.0, double-flash (LED),
autofocus laser (mise au point laser), etc.)
façade : 13 mégapixels
(avec une ouverture f/2.2,
double-flash (LED), etc.)
Connectivités Wi-Fi a/b/g/n/ac (Dual-Band : 2,4 et 5 GHz),
Bluetooth 4.0 (LE, A2DP, EDR), 3G/4G
(jusqu'à 300 Mbit/s), GPS (A-GPS) + GLONASS
Connectiques x1 microUSB 2.0
(compatibilité : MHL, USB Host)
x1 mini-jack audio de 3,5 mm
Dimensions 156,5 x 77,2 x 10,8 mm
Poids 170 grammes
DAS -
Type de
carte SIM
micro-SIM (x2)
Couleurs Noir, Rose chic, Bleu aquatique, Gris glacier, Or pur, Blanc pur
Prix - 279 euros en 16 Go
- 299 euros en 32 Go

Verdict final

Après quelques jours d'utilisation, le Zenfone Selfie s'est révélé être un très bon smartphone performant et endurant, mais très choquant sur le nombre d'applications installées à l'initial. Espérons que Asus améliore les choses de ce côté-là à l'avenir. Quoi qu'il en soit, la mémoire interne ne risque pas d'être saturée avec 16 ou 32 Go et la possibilité d'éteindre l'espace de stockage en externe par le biais d'une carte micro-SD grâce au lecteur de cartes mémoires.

Nous avons également apprécié la qualité des photos de la caméra frontale, la clarté est édifiante, là où elle l'est moins pour la partie dorsale. En matière de fluidité, l'interface ZenUI est remarquable, mais le nombre d'applications installées à la base l'est moins. Certains apprécieront et d'autres non, mais il ne faut pas oublier que ça prend de la mémoire. Cela dit, il demeure la possibilité de supprimer des applications, mais pas toutes. Un pas en avant a été fait par Asus.

Là encore, le form factor imposant de l'appareil laisse également à désirer. En même temps, le Zenfone Selfie ne peut vraiment pas être critiqué pour son prix qui se positionne parmi les plus bas du marché dans cette gamme de produits. Après le Moto X Style, Asus est donc bien décidé à marcher sur les plates-bandes de Motorola avec un Zenfone Selfie, qui est tout de même facturé 200 euros moins cher que le premier modèle de la phrase cité qui l'est à 499 euros. Par contre, il ne s'agit pas de la même gamme de prix mais de la même approche marketing envers les selfies addicts.

Conquis ? Comptez-vous en acheter un ? En aviez-vous déjà un ?

Asus ZenFone Selfie – Où acheter ?

Pour l'heure, le nouvel Asus Zenfone Selfie est disponible chez :

Test écrit à quatre mains avec Bruno Salutes et Tony Balt.

21 partages

11 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris