Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Test 10 min de lecture 13 Commentaires

Test du Alcatel 5 : l'alien du milieu de gamme

Avec sa nouvelle gamme de smartphones, Alcatel se recentre désormais sur les smartphones d'entrée et de milieu de gamme. La lutte dans le marché haut de gamme étant féroce, le constructeur (propriété de TCL) préfère revenir dans une catégorie où il est plus à même de séduire les utilisateurs. L'Alcatel 5 constitue désormais le "flagship" de la marque. Commercialisé à 229 euros, Alcatel a-t-il réussi son pari ?

Note

Plus

  • Design original
  • Reconnaissance faciale
  • Peu de bloatware + désinstallable
  • Bon (et grand) écran

Moins

  • Pas d’Android Oreo
  • Pas de WiFi ac
  • Capteur de proximité qui détecte mal

Alcatel 5 – Design et finition

Vous pouvez voir le marché de plusieurs manières : soit vous misez sur le (très) haut de gamme, voire le luxe, pour vendre cher des smartphones à un petit groupe d’utilisateurs, soit vous misez sur la vente en masse d’appareils aux prix plus abordables. TCL se penche sur la deuxième stratégie, peut-être parce que la première finira par basculer si les prix continuent à monter ainsi.

Une adaptation esthétique

TCL ne bâcle pas son smartphone pour autant. Esthétiquement, l'Alcatel 5 est assez réussi en proposant visuellement ce que les utilisateurs attendent, mais un peu à sa façon. En tête de liste, bien évidemment, le format 18:9 que l’on retrouve sur tous les appareils haut de gamme récents, avec des bordures réduites sur tous les côtés sauf en haut : on aime ou on n’aime pas.

Autre nouveauté, la présence d’un double appareil photo à l’avant, situé au dessus de l’écran (seule bordure autour de l’écran qui soit large). Pour le reste, nous trouvons une prise mini-jack (ce qui devient assez compliqué à trouver sur le haut de gamme) et un port micro USB-C qui permet la recharge rapide. Oui, cet appareil de milieu de gamme est compatible avec la charge rapide.

AndroidPIT alcatel 5 2770
Nous trouvons un port USB de Type-C. © AndroidPIT by Irina Efremova

A l’arrière, nous pouvons voir sur le cercle autour de l’objectif photo une sorte de lunette ciselée qui donne un petit aspect chic, renforcé par la couleur or, elle-même associée au premium. Un peu plus bas nous trouvons un lecteur d’empreintes classique, circulaire et légèrement enfoncé dans la coque. En dessous, le logo Alcatel et, plus bas, le logo TCL Communication Ltd, gravés sur le métal, ce qui n’est pas forcément une bonne idée pour le toucher mais ce n’est pas forcément déplaisant.

Sur les côtés, nous trouvons les touches de volume et le bouton d’alimentation, ce dernier est d’ailleurs un peu grenelé pour ne pas qu’on puisse le confondre. De l’autre côté, le tiroir pour entrer votre carte SIM et une carte microSD ou une deuxième carte SIM. Vous ne pouvez pas avoir en même temps 2 cartes SIM et une microSD.

La coque monocoque en métal brossé ajoute un côté premium au smartphone qui lui donne des airs de smartphone haut de gamme. J’apprécie l’effet “lignes horizontales” sur l’arrière, mais à l’avant, dans la bordure supérieure, je trouve que c’est un peu exagéré, je ne veux pas voir une portée sur mon smartphone. Les finitions sont d'ailleurs très bonnes et le smartphone est facile à prendre en main (144 grammes). Deux coloris sont à la vente : noir métallique et or métallique.

AndroidPIT alcatel 5 2829
Pas d'angles, seulement des formes circulaires. © AndroidPIT by Irina Efremova

L’appareil est très agréable en main avec son design qui a un petit côté Sony avec son aspect monolithique, mais les bordures légèrement arrondies donne un petit aspect agréable. La légèreté est considérable, elle sera sans nul doute appréciée pas certains mais d’autres l’associeront peut-être au risque de le faire tomber.

Un écran borderless 18:9 original

Comme expliqué ci-dessus, TCL voit les choses en grand et propose sur son smartphone un écran de 5,7 pouces au format 18:9. Cet écran IPS utilise une définition HD+ (720 x 1440 pixels), ce qui semble assez mauvais sur le papier. Sa densité de pixels de 282 ppp n’arrange pas cette idée. Pourtant, en pratique il fait une bonne impression : les couleurs sont bien représentées et la luminosité va du très sombre au très clair donc s’adapte à toutes les situations. Un petit défaut, cependant, les reflets peuvent s’avérer gênants et il est possible que lorsque le soleil brillera beaucoup l’utilisation peut être difficile. Au début de mon test, il neigeait et je ne voyais pas le problème, mais lorsque le soleil est arrivé le problème est devenu plus évident.

AndroidPIT alcatel 5 2810
Une faible définition qui fait malgré tout ses preuves. © AndroidPIT by Irina Efremova

Bien sûr, il y a de bien meilleurs écrans sur le marché du haut de gamme mais cet Alcatel 5 est malgré tout convaincant. Pourquoi, vous demandez-vous peut-être ? Tout simplement parce que l’écran est créé par TCL lui-même, donc nul besoin d’aller le commander (ce qui limite les coûts et peut éventuellement expliquer le prix attractif), et surtout il peut vraiment être adapté à l’appareil.

androidpit screen alcatel 5 bis
Ce n'est pas parfait, mais en pratique c'est bien satisfaisant. © ANDROIDPIT

Un software perfectible

Pour ce qui est de la version logicielle nous ne trouvons rien de bien surprenant sur un milieu de gamme 2018 : Android 7.1 Nougat (malheureusement, pas d’Oreo) avec une interface logicielle très proche d’Android Stock, un peu plus colorée et légèrement modifiée pour y ajouter certaines fonctionnalités. Pour ce qui est du patch de sécurité, cet Alcatel a un mois de retard puisqu’il est en date du 5 février.

Pour le reste, nous trouvons quelques applications préinstallées (Spiderman, Facebook etc) mais elles peuvent être désinstallées sans problème. Vous trouverez par défaut une touche virtuelle du nom de Joy Touch, elle vous propose d’accéder rapidement à d’autres applications. Elle peut certes être déplacée mais je l’ai malgré tout trouvé gênante, elle peut heureusement être désactivée dans les paramètres.

androidpit alcatel 5 interface logicielle
Vous pouvez placer des raccourcis sur l'écran verrouiller et utiliser le bouton virtuel Joy Touch. © ANDROIDPIT

Une particularité intéressante est la reconnaissance faciale, baptisée Face Key : grâce à l’appareil photo avant vous pouvez enregistrer votre visage dans l’appareil puis utiliser l’image enregistrée pour le déverrouiller. En pratique, il fonctionne très bien et, sans être instantané, s’avère plutôt rapide. En cas d'échec, il est toujours possible d'utiliser le lecteur d'empreintes digitales qui se situe à l'arrière. En outre, le capteur est programmable, permettant à chaque doigt de lancer une application ou un service différent, pour accéder directement aux applications les plus utilisées.

Un smartphone fiable mais qui manque de potentiel

Si au premier abord, l'Alcatel 5 peut donner l'impression d'être un smartphone haut de gamme, la lecture de sa fiche technique nous rappelle furieusement à la réalité. Sous le capot, on retrouve un processeur octacore Mediatek MT6750 couplé à 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. Personnellement, j'aurais préféré voir un processeur Snapdragon mais Alcatel a dû certainement vouloir économiser un peu. Sachez qu'une version avec 2 Go de RAM et 16 Go de mémoire est aussi prévue mais uniquement dans quelques marchés, principalement les pays émergents.

En pratique, on réalise vite que l’appareil n’est pas une flèche. Certaines applications mettent du temps à se lancer, les temps de chargement sont longs, certaines applications plantent à plusieurs reprises et certains jeux rament un peu. En bref, évitez de brusquer la bête. Par contre, au quotidien les performances sont suffisantes pour assurer une utilisation agréable, mais il vaut mieux ne pas être trop pressé.

Alcatel 5 sur les benchmarks

  3D Mark Sling Shot  Geekbench Multi Core PassMark Memory PassMark Disk
Alcatel 452 604 2500 30821

Le DAS de l’appareil est de 0,92 W/Kg pour la tête et 0,85 W/kg pour le corps, ce qui n’est pas excellent mais il y a bien pire dans le genre.

Au niveau de la connectivité, cet Alcatel se débrouille plutôt bien car il est compatible avec toutes les fréquences mais pas de WiFi ac (norme qui propose le débit maximal). En pratique, le GPS n’est pas des plus rapides, il vaut mieux ne pas être pressé. Pour ceux qui aiment écouter la radio, sachez que l’appareil proposent un accès à la radio FM.

Un appareil photo qui ne fait pas de miracles

A l’arrière nous avons un capteur de 12 mégapixels (interpolation à 16 mégapixels), accompagné d’une ouverture f/2.2, d’une taille de pixel de 1,25 µm. Le mode automatique est assez étrange car si en pratique il permet d’obtenir des photos assez satisfaisantes (pour cette gamme de prix, tout au moins), le temps d’obturation est généralement assez lent, ce qui peut entraîner des photos un peu floutées. A quelques rares reprises, il s’avère étonnamment plus rapide.

Pour ce qui est de la qualité des photos, elle est satisfaisante lorsque les conditions lumineuses sont réunies. De temps en temps, l’appareil a des difficultés à représenter les contrastes, ce qui se traduit par une “bordure” assez vilaine autour de certaines zones. Vous pouvez voir un exemple ci-dessous d’une photo où la lumière a également posé problème.

androidpit alcatel 5 camera photo
Les photos peuvent parfois souffrir de quelques problèmes de gestion de lumière. © ANDROIDPIT

Il est malgré tout possible de faire des photos réussies et avec une mise au point manuelle vous pouvez obtenir de jolis effets de flou. Lorsque l’environnement est plus sombre, la situation devient bien plus difficile et l’appareil a de gros problèmes pour gérer la lumière. Ceci dit, il faut rappeler que l’appareil ne coûte que 229,99 euros (on peut même le trouver pour moins cher déjà) et pour ce prix il ne faut pas s’attendre à une bonne gestion dans l’obscurité, chose qui pose même problème aux appareils haut de gamme.

La particularité de cet appareil est la présence d’un double appareil photo à l’avant. Il s’agit d’un capteur de 13 mégapixels (interpolation à 16), accompagné par une ouverture f/2.0, et d’un autre capteur de 5 mégapixels. L’objectif est de proposer un bon potentiel pour faire des selfies et c’est plutôt réussi mais encore une fois il faut être dans de bonnes conditions de luminosité.

Côté vidéo, vous pouvez enregistrer à 1080p à l'avant comme à l'arrière. Si la qualité vidéo est correcte, l'enregistrement du son n'a pas un très bon rendu donc n'espérez pas pouvoir enregistrer un concert sans que cela vous casse les oreilles.

Une autonomie correcte

L’appareil dispose d’une batterie de 3000 mAh. Cela semble un peu juste pour alimenter un écran de 5,7 pouces sur un milieu de gamme mais en pratique le résultat est plutôt correct puisque l’appareil arrive sans problème à tenir la journée (avec la luminosité adaptative activée). Si vous désirez passer vos journées à l’extérieur sous un grand soleil, la luminosité devra être augmentée et cela s’en ressentira sur la batterie.

Sur le benchmark de PC Mark, la batterie a obtenu le score de 7h21 min, ce qui est correct.

Alcatel 5 – Caractéristiques techniques

Dimensions : 152,4 x 71,1 x 8,45 mm
Poids : 144 g
Capacité de la batterie : 3000 mAh
Taille d'écran : 5,7 pouces
Technologie d'écran : LCD
Ecran : 1440 x 720 pixels (282 ppp)
Appareil photo avant : 12 Mégapixels
Appareil photo arrière : 13 Mégapixels
Flash : Dual-LED
Version Android : 7.1.1 - Nougat
RAM : 3 Go
Mémoire interne : 32 Go
Mémoire amovible : microSD
Chipset : MediaTek MT6750
Nombre de coeurs : 8
Fréquence d'horloge maximale : 1,5 GHz
Connectivité : HSPA, LTE, Bluetooth 4.2

Verdict final

Le nouveau Alcatel 5 confirme bien les intentions du fabricant de revenir sur le marché du milieu de gamme. L'Alcatel 5 offre un design séduisant et des fonctionnalités recherchées par la clientèle dans ce domaine comme le lecteur d'empreintes. Le smartphone n'oublie par pour autant quelques fonctionnalités originales comme la reconnaissance faciale (qu’il sait bien maîtriser) et le double appareil photo à l'avant.

Toutefois, Alcatel ne fait pas un sans-faute. En ce qui concerne les performances, nous nous attendions à mieux mais il est vrai que les utilisateurs qui n’ont pas de grandes attentes au niveau des jeux sauront y trouver leur bonheur, à condition d’être patients dans certaines circonstances.


Cet article a été modifié le 10 avril 2018. Il s'agit depuis ce jour de la version finale de notre test mais les commentaires écrits lors de la prise en main n'ont pas été supprimés.

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Qui voudrait de cet appareil à ce prix ! Même à 136 € on trouve beaucoup mieux (Redmi Note 5 (AI) 3/32 : 133 euros).
    Quel est l'intérêt de présenter ce machin ?
    "Le nouveau Alcatel 5 confirme bien les intentions du fabricant de revenir sur le marché du milieu de gamme". Pour y "revenir", il faudrait déjà qu'il ait
    atteint ce niveau au préalable.


  • Esthétiquement original, mais réalisation foirée au final (pourtant TCL sait faire, la preuve avec les Blackberry... à moins que les équipes en charge du hardware et software ne soient pas les mêmes, ce qui pourrait expliquer la grosse différence...), résultat il y a bien mieux pour le prix (Xiaomi, Honor...). Ce sera sans moi...


  • Pierre Vitré
    • Admin
    • Staff
    depuis 6 mois Lien du commentaire

    --- Test complet en ligne !


  • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

    😒 Mouais et pour Wiko, c'est pour quand !!!


    • Pour ce qu'on s'en fout des smartphones Wiko sans aucun suivi ni SAV...


      • Doucement Coco... pour Wiko et Luna !


      • Mais je n'ai rien contre Luna personnellement, et elle le sait. Par contre Wiki, franchement. Heureusement, cette marque en a fini avec l'entouloupe de la marque française. Ce qui ne change rien à la qualité plus que discutable, le suivi et le SAV lamentables.
        Ceci dit, Alcatel, c'est guère mieux. Hélas, c'est le lot de beaucoup de marques :( Et il n'y a pas la partition Treble, en 2018 un smartphone sans doit être zappé pour un modèle qui l'a lui.


      • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

        Sav et suivi lamentable c'est du vécu j'espère sinon c'est du dénigrement Kemanuel Milsent


      • Ce n'est pas du vécu (je viens juste de lire ton commentaire, désolé), mais les dizaines de milliers de commentaires évoquant ces gros problèmes de Wiko me suffisent largement...
        Achète toi un Wiko si tu veux, mais après ne viens pas te plaindre...
        Quant à Kuna, c'était une faute de frappe, rectifiée, désolé de t'avoir vexée (enfin, bon, tu aurais du t'en douter...) :)
        Fais gaffe, tu es toujours sur les nerfs, tu vas finir par faire un ulcère...


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Des dizaines de milliers de commentaires que tu as lu, bien évidemment.... Tu dois passer de chouettes soirées ^^


      • Tu es une sacré lumière, toi :)
        Répartis sur plusieurs années, évidemment....

Articles recommandés