Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Mate X vs Galaxy Fold: faut-il craquer pour le smartphone pliable de Huawei ou de Samsung ?

Mate X vs Galaxy Fold: faut-il craquer pour le smartphone pliable de Huawei ou de Samsung ?

Quel est le meilleur smartphone pliable, le Galaxy Fold ou le Mate X ? C'est la grande question que tout le monde se pose depuis que Huawei et Samsung, les deux poids lourds de l'industrie mobile, ont présenté leurs premiers smartphones pliables. Faisons le point !

Design et finition

Si vous trouvez que tous les smartphones se ressemblent vous apprécierez alors les smartphones pliables car ils ne ressemblent à rien d'autre que l'on connaît, et ils ne se ressemblent même pas entre eux ! Alors que le modèle de Samsung se plie comme un livre, l'écran de Huawei se plie dans le sens inverse. Cela semble moins naturel mais présente un avantage certain : Huawei n'a pas à proposer un second écran puisque l'écran rabattable recouvre complètement le Huawei Mate X. Ceci soulève bien évidemment aussi la question de la solidité de l'écran de cet appareil, théoriquement il est plus vulnérable.

Samsung place un deuxième écran de 4,6 pouces à l'avant. Il s'éteint automatiquement lorsque le Galaxy Fold est ouvert afin de révéler le grand écran de 7,3 pouces. Lorsqu'il est fermé, l'écran se trouve à l'intérieur et est donc mieux protégé que celui du Mate X.

Cependant, l'éconvénient est que le Galaxy Fold a une charnière plus épaisse de 6 millimètres que celle du Huawei, et elle ne se ferme pas complètement. Les deux solutions ont donc leurs avantages et leurs inconvénients.

huawei mate x folding NDA2
Huawei plie l'écran du Mate X vers l'extérieur. © AndroidPIT

Huawei propose sur son Mate X un système spécial de poignée pour la prise en main et, quand on y réfléchit, c'est tout à fait logique. Après tout, un smartphone pliable d'une telle taille doit pouvoir bien tenir en main, et compte tenu de la minceur de l'appareil, ce système est inévitable. De plus, la partie plus épaisse de l'appareil contient les boutons, le chariot SIM, les haut-parleurs, le port USB-C et quelques autres éléments, un peu plus d'épaisseur aurait peut-être été nécessaire, comme on a pu le voir chez Samsung.

Un seul appareil photo peut suffire

Les appareils photo sont différents aussi, à commencer par le nombre de capteurs embarqués. Alors que Samsung place un appareil photo à l'extérieur et un à l'intérieur du Galaxy Fold, Huawei, lui, n'utilise qu'un seul appareil photo qu'il a placé dans la poignée. Selon la façon dont vous tenez le Mate X, vous pouvez l'utiliser dans un sens ou dans l'autre. Une fois de plus, Huawei a demandé l'aide de Leica mais les caractéristiques photo techniques de ces deux appareils ne sont pas encore connues.

Il y a un gagnant évident en matière de connectivité, et c'est le Huawei Mate X (du moins sur papier). Le smartphone pliable de Huawei est compatible avec la 5G, le Galaxy Fold de Samsung ne l'est pas. Si vous vous demandez pourquoi j'ai écrit "sur papier", c'est tout simplement parce qu'il n'existe actuellement pas de réseaux 5G, donc le modem Balong 5000 du le Huawei Mate X n'est pas vraiment nécessaire. A moins d'un miracle, les choses ne devraient d'ailleurs pas changer de sitôt. En d'autres termes, la compatibilité 5G du Huawei Mate X n'est donc qu'un avantage théorique.

Samsung Galaxy Fold 3
Le Samsung Galaxy Fold s'ouvre comme un livre, ou comme un papillon. © Samsung

Les smartphones pliables ont besoin d'un bon logiciel

Une partie importante d'un tel smartphone pliable est le logiciel, et cela ne signifie pas uniquement la présence d'Android. La nouvelle interface utilisateur One UI de Samsung et l'interface utilisateur EMUI de Huawei changent beaucoup Android, et pour de tels smartphones c'est nécessaire. Ici, Samsung semble être en avance sur Huawei parce que le multitâche peut se faire sur 3 applications, chose que les Coréens ont démontré sur le Galaxy Fold. C'est bien pensé et sera probablement utile à certains.

A l'exception de petits changements comme l'aperçu de la caméra sur le second écran, nous retrouvons une version EMUI normale sur le Mate X, elle est simplement adaptée à un affichage carré lorsque vous ouvrez le smartphone.

Au niveau du prix, les deux smartphones pliables sont assez proches l'un de l'autre. Samsung propose son Galaxy Fold à 2000 euros, Huawei demande pour son Mate X 2 299 euros. C'est une somme d'argent considérable pour un appareil de première génération. C'est à vous de décider si vous faites un tel investissement ou non.

Qui a besoin d'un smartphone pliable ?

Ai-je besoin d'un smartphone pliable en 2019 ? Non. Mais est-ce que je veux un smartphone pliable en 2019 ? Je ne peux parler que pour moi, mais oui, donnez-le-moi, et idéalement aujourd'hui ! Il nous faudra bien sûr tester plus en détails ces appareils pour vous dire lequel est le meilleur, il nous tarde de les recevoir à la rédaction. Quoiqu'il en soit, les deux ont leur charme.

 

Articles recommandés

16 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • florenty depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Moi je vais acheter le mate x dès qu'il sortira, pourtant j étais une pro samsung à fond


  • Faut-il craquer pour leurs smartphones pliables... pour moi, à ce stade, c'est NON.


  • Bof !


  • Encore un objet technologique qui sera dans les mains d'une personne qui voudra afficher son statut social.
    Perso OBJET INUTILE même dans le business,...


    • Tu es bien le seul à être aussi péremptoire pour affirmer aussi fermement une vérité que personne n'a encore pu apprécier par elle-même.


    • florenty depuis 3 semaines Lien du commentaire

      absolument pas d 'accord c'est ultra pratique et bien que d avoir mal aux yeux meme avec nos galaxy note


  • On verra bien si ce téléphone fera son trou ! J'ai de gros doute sur son utilisation...


    • Oh ? Tu crois ? :)

      A l'heure actuelle, vu leur imperfection, oui, mais lorsqu'il sera parfaitement au point et que son prix sera devenu " raisonnable " (on va dire 500 euros maximum), ... on va dire dans 4 ou 5 ans vu qu'ils bénéficient déjà des avancées des smarphones " classiques " tels que nous les utilisons tous les jours, là, oui, le succès sera là...

      Et on n'a pas encore tout vu, loin de là, beaucoup de fabricants n'ont encore rien dévoilé de leurs recherches :)


  • Aucun des deux, c'est beaucoup beaucoup trop cher, et j'ai l'impression que c'est pas demain la veille qu'on trouvera un tel objet à moins de 500 euros. Surtout que ça ne me dérange absolument pas d'avoir un combo smartphone de qualité + tablette (et que l'ensemble va ma coûter au maximum 400 euros, incluant les 2 objets et 2 étuis, et que ma tablette est, elle une 10 pouces, et qu'après avoir goûté à ce confort, je ne reviendrai plus en arrière, et un smartphone dépliable en tablette de 10 pouces, ça n'existera pas, ce serait beaucoup trop gros.
    En plus, à ce prix délirant, ces smartphones pliants soit disant très haut de gamme souffrent de très gros défauts (le Samsung Fold c'est l'épaisseur et le petitesse de l'écran de smartphone, ridicule sur une telle taille de smartphone, sans compter les problème de pliure très marquée au niveau de la charnière que Samsung fait tout pour cacher ; le Huawei lui souffre aussi de problème de conception, en étant par exemple inutilisable au lit, et d'un OS pas encore au point pour les défis d'un tel objet, d'où, certainement, la sortie lus tardive le temps de régler ces problèmes.
    Alors bon, franchement, si c'est juste pour la frime, péter plus haut que son cul, faire semblant d'être riche (ridicule), ce sera sans moi...


    • Pas grand chose à ajouter, tout ce que je pense y est 👍. J'ajouterai juste les doutes concernant la fragilité de ces écrans aux rayures et aux chocs, puisqu'ils ne sont pas en verre solide, ni faciles à protéger. Bon courage pour ne serait-ce que mettre une protection d'écran souple, avec tous les plis qui se produiront inévitablement 😁. J'ajouterai aussi les interrogations concernant les bosses et les creux sur les écrans de ces 2 modèles, défauts que j'ai très bien vus sur les différentes vidéos.

      En revanche, je n'ai pas compris l'histoire du lit 🤔 Pourquoi le Huawei ne serait-il pas utilisable au lit ?


      • Tu peux aller voir sur FrAndroid ou Phonandroid, en gros si j'ai bien compris si tu es allongé dans ton lit et que tu inclines ton Mate X pour le consulter, le Mate X comprend que tu veux consulter en mode smartphone et ne garde qu'un seul des 2 écrans allumé, le rendant alors inutilisable en mode tablette :) OS à parfaire, donc...
        il faudrait être vraiment " malade " pour acheter l'un ou l'autre de ces appareils vu les imperfections, et à ce prix là (celui d'un PC de bureau à configuration haut de gamme) ça va se savoir, les éventuels acheteurs vont se renseigner avant...
        Je n'avais pas recensé tous les défauts non plus, ne voulant pas trop " charger la mule " :) Là franchement, comment vouloir acheter " ça " à l'heure actuelle, on attendra donc, si on est raisonnable, au moins la 2ème ou 3 éme génération qui devrait corriger les défauts (mais toujours à prix très élevé), et la 5ème si on veut un prix " raisonnable " :)


      • @ Emmanuel MILCENT & Jerome69Paris

        (j'ai respecté l'ordre alphabétique 😉)

        Comment ne pas être d'accord avec ce que l'on devra appeler bientôt un galop d'essai pour l'un comme pour l'autre des deux champions d'Android.

        Je suis tout à fait d'accord pour souligner comme cela est déjà bien précisé que la "bonne solution" se fera autant par la partie matérielle que par la qualité logicielle qui rendra ces nouveaux dispositifs à la fois ergonomiques, pratiques donc finalement leur apportera une justification de leur existence.

        Par rapport aux appareils actuels suffisamment aboutis et d'un tarif acceptable, si on veut bien oublier les dernières folies d'Apple, Huawei et Samsung, ces nouveaux appareils ont besoin d'amélioration substantielle dans ces deux registres (matériel et logiciel) afin de trouver une maturité qu'ils sont tous les deux très loin de présenter aujourd'hui.


      • Entièrement d'accord, il faudrait être un peu "malade" pour acheter ces engins non aboutis à mes yeux, ou un frimeur friqué, il en reste dans notre beau pays ultra-hyper-taxé de toutes parts.


      • T'occupe, Manu va arranger ça à coup de référendum 😉

        Pour les hyper-riches, ce n'est pas encore la Bérézina !


      • Si tu y crois (pour la première partie) :)

        Pour les hyper-riches, ils ont de quoi loger, habiller et nourrir des générations entières de leur famille même sans travailler, il est certain que pour eux ça ne sera jamais la Bérézina (à condition de bien géreur leur immense fortune quand même, parce que s'il leur venait la lubie de s'acheter une Ferrari, Lamborghini ou Bugatti par jour, elle ne ferait quand même pas long feu :)
        En attendant, ils pourraient déjà s'acheter un de ces beaux jours par jour (un par membre de la famille s'entend, bien sûr :) sans mettre à mal leur fortune (rien qu'avec ce que leur rapportent leurs placements dans des paradis fiscaux), c'est déjà pas mal :)
        Un tel joujou coûte moins que ce qu'ils gagnent en 1 seconde, alors bon...


      • Tu ne connais pas mon humour grinçant ? (pour la 1ère partie)

        Le grand débat et sa conclusion logique en référendum à choix multiples est une vaste blague doublée d'une trahison bien préparée.

        D'abord, lancer ce type de discussion très nécessaire pour permettre au peuple de s'exprimer, il se donne ainsi le beau rôle, celui du "Père de la Nation" qui écoute les gilets jaunes exprimant leurs profond malaise (jusque là, c'est merveilleux MAIS tout en laissant pourrir les manif du samedi en violences hebdomadaires puisque de plus en plus d'enragés viennent décrédibiliser les revendications de départ alors que les gilets jaunes s'épuisent depuis début novembre)

        Après voir encadré très strictement les possibilités de débat aux questions qui ne LE fâche pas, ce qui reviens à dire "je vous entends vous plaindre mais je n'écouterai que ce qui me plaira et qui ne changera pas les buts que je me suis fixé au début de mon action", c'est-à-dire "Cause toujours, tu m'intéresses".
        Une fois que la violence des casseurs (celle des forces de l'ordre est systématiquement cachée, minimisée ou justifiée) a déconsidéré la justesse des demandes de départ, le sentiment des Français vis-à-vis des gilets jaunes se dégradent et les sondages n'oublient pas de le rappeler.

        Alors du coup, Manu récolte le fruit de ce pourrissement en sifflant la "fin de la récré" avec son référendum qui clôturera la fatigue légitime des manifestants de bonne foi.

        En même temps, il se paye une campagne gratuite pour les Européennes et il se montre comme l'homme de la situation. C'est diablement bien ficelé et les journalistes préfèrent se précipiter sur la violence des samedi plutôt que de dénoncer le stratagème.

        Au début de cette semaine, le délai de remplissage des "cahiers de doléances" a été amputé de plus de 3 semaines et aucun parti d'opposition ni média n'a cru bon de dénoncer l'embrouille. Pourtant ce geste démontre bien le mépris que Macron a pour une procédure qu'il a choisi lui-même donc ce qu'il pense des Français "gilets jaunes".

        La suite et la fin de cette manip est hautement prévisible mais c'est ainsi que procède les hommes politiques avisés, rusés et odieux.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition