Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

4 min de lecture 12 Commentaires

Les téléphones pliables sont-ils vraiment une révolution ?

Les rumeurs concernant des dispositifs flexibles et pliables ne sont pas nouvelles, mais avec les écrans incurvés qui deviennent la norme, c'est la prochaine étape logique pour certains fabricants d'appareils. Plus récemment, ces rumeurs suggèrent que Samsung pourrait être en train de travailler sur la commercialisation de dispositifs pliables ou flexibles aux alentours de 2019. Il n'y a qu'un problème : c'est une forme de dispositif qui n'a jamais vraiment fonctionné auparavant.

Prenez les dispositifs pliables, qui font partie des rumeurs actuelles. Pensez-vous à d’autres appareils qui ont utilisé un design pliable au fonctionnement similaire à celui d'un téléphone pliable. Il y a la Sony Tablet P, un dispositif au nom explicite qui a été lancé en 2011, il y a six ans. Elle n’avait pas besoin d’un écran pliable, et a en échange utilisé un double écran monté sur une charnière, ainsi que des lunettes massives qui ont rendu l’appareil un peu lourd à tenir et à utiliser en même temps, mais ce n'était pas une chose inhabituelle en 2011.

Maintenant, Samsung vante un écran virtuel sans lunettes sur les Galaxy S8 et S8+, et les temps ont changé. Sauf qu’ils n’ont en fait pas vraiment changés. Selon les fuites les plus récentes, un véritable écran pliable sera composé d’une seul écran qui peut se replier physiquement sur lui-même, tandis que le dispositif au coeur des rumeurs, dont quelques milliers seulement seraient fabriqués, sera un dispositif composé de deux écrans monté sur une charnière.

Cela ressemble beaucoup à une version plus moderne de la Tablet P, et rappelle la conception à clapet, s’il se plie verticalement plutôt qu'horizontalement.

Les moyens techniques pour créer un dispositif qui se plie ne seront cependant pas le facteur déterminant de son succès. Ce qui fera toute la différence, c’est ce que cet écran supplémentaire apportera à l’utilisateur.

Rappelez-vous du YotaPhone (et du YotaPhone 2). Ce n'était pas un dispositif pliable, mais il comporte des similitudes avec les téléphones pliables et flexibles du futur, avec son écran arrière e-ink. C'était un écran e-ink afin qu’il ne draine pas votre batterie inutilement, et en effet, il pouvait potentiellement vous aider à économiser un peu de batterie.

yotaphone
Le YotaPhone 2 a également deux écrans, mais il n'était pas populaire. © ANDROIDPIT

Ce dispositif, a tous égards, n'était pas populaire, tout comme la Tablet P. Tous deux furent fabriqués car il était possible de les faire, et non pas parce que le marché les voulaient à tout prix. Cela n’est pas une situation rare dans le monde de la technologie. Nous vivons à une époque où les gens ont recours au financement participatif pour sortir de telles idées. Les inventions ne sont pas toujours nées d’une nécessité.

Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas besoin de téléphones pliables ou flexibles. C’est peut être l’innovation la plus importante concernant les téléphones depuis... la dernière innovation. Ils disposeront peut-être de la fonctionnalité qui tue ou d'un usage qui aura tout son sens.

Si ce n’est cependant pas le cas, cet écran va ajouter du poids, drainer la batterie, et exposer le téléphone a potentiellement deux fois plus de risques d’endommagement ou de rayure. On peut supposer, du moins au début, que les téléphones pliables seront disponibles à des prix élevés, et vous devrez donc probablement payer la taxe supplémentaire « early adopter ».

Il n’y a rien de mal avec les téléphones pliables, et un seul écran qui se plie en deux ressemble à une perspective plus futuriste, mais sans véritable bonne raison d’utiliser un écran supplémentaire, ils ne pourront qu'exister sur le marché de la nouveauté.

Peut-être aussi important que ce qu’ils apporteront au marché des téléphones est ce qu’ils permettront d'imaginer de faire sur d’autres dispositifs en termes de design. Les smartphones de Samsung à bords incurvés, déjà bien établis, sont un produit qui permettront de surmonter certains des défis liés à la production de panneaux pliables, et ils sont parmi les plus beaux appareils disponibles sur le marché.

En 2017, il semble que le futur des téléphones pliables est encore loin a l’horizon.

Seriez-vous tenté par un téléphone pliable ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous !

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Bonjour, si le terme anglais "device" peut parfois se traduire par "dispositif ", en français, le mot "dispositif" ne veut absolument pas dire "appareil". Un smartphone est un appareil, et certainement pas un dispositif. Un conseil: changez de traducteur (surtout si c'est un robot), et, en outre apprenez la règle d'accord des participes passés. Vos articles sont truffés de fautes de vocabulaire et de syntaxe et c'est fatiguant. Merci.


  • imaginez un smartphone implémenté dans un billet de banque.


    •   41
      Compte désactivé 23 avr. 2017 Lien du commentaire

      Et tu payes ta baguette avec ton billet ; Allez hop plus de portable :-)


      • Ah ouais faut faire gaffe. La baguette chez Lenôtre à Las Vegas m'a bien coûté 4 dollars d'aujourd'ui mais en l'an 2000. 😎


  • pliable, froissable, enroulable... est-ce vraiment une bonne idée?
    Les constructeurs se donnent déjà bien du mal pour convaincre les acheteurs des prochains flasgship qu'un écran plus grand et sans bouton physique, c'est mieux pour regarder... des videos.
    Mais si la surface n'est pas plane, ça le fera pas. Et pour écrire dessus avec un stylet et pour poser les gros doigts, ça le fera pas non plus (manque de précision)
    Mais si l'affichage est optionnel, comme extension des écrans actuels, et en plus grand comme écran secondaire connecté en wifi ou BT, alors pourquoi pas?


  • Pliable passe d'abord à mon sens par une surface souple qui se déroulerait suivant nos besoins. Donc ne passant plus par le verre, au nom imagé de Gorilla AIRX, par exemple. L'utilité ajoutée étant une adaptation totale allant d'une surface comme celle de nos smartphones actuels jusqu'à devenir un 24" une fois déployé. Est ce que vous voyez cela comme moi. Il y avait aussi ce système d'écrans recto verso comme dans un film de science fiction avec Tom Cruise. Peut être minority report.


  • Tout dépend ce qu'on entend par téléphone flexible, s'il s'agit d'un petit smartphone qui, grâce à un écran repliable, permet de bénéficier, lorsque le besoin s'en fait sentir (surf sur internet, matage d'une vidéo..) d'avoir un grand écran bien plus confortable, le tout avec une charnière solide qui tienne toute la durée de vie de l'appareil, et avec une écran protégé des rayures et de la casse une fois replié, le tout à un tarif qui ne soit pas astronomique, là je pense que tout le monde sera pour. Mais bon, il ne faut pas se leurrer, ça ne sera pas pour la première version, ça serait bien trop beau, peut être sa 2ème ou 3ème itération, et encore...


  • Attendons cet été avec la firme Samsung ?


  • L'idée primitive derrière les écrans pliables c'est de pouvoir disposer d'un écran plus grand pour un encombrement total équivalent ou inférieur et elle est loin d'être ridicule.
    Pour autant, la réalisation ne doit pas faire perdre une ergonomie indispensable à sa "praticité" sinon cette idée intéressante en soi finira dans les "poubelles" de l'histoire de la téléphonie mobile.
    Ces poubelles sont déjà bien garnies !


  •   41
    Compte désactivé 23 avr. 2017 Lien du commentaire

    Pas du tout intéressé pour ma part , mais vraiment pas pour le moment en tout cas .


  • Tant que l'esthétique ne prends pas l'avantage de l'ergonomie et des caractéristiques pratiques essentielles...oh wait...

Articles recommandés