Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

4 min de lecture 14 Commentaires

Le lecteur d'empreintes digitales a entamé sa révolution

On en parle depuis longtemps, et selon les rumeurs, il devait déjà être inclus sur le Galaxy S8 et ensuite sur le Note 8. Même sur l’iPhone X, on a entendu dire qu’il pourrait être présent. De quoi s’agit-il ? Le lecteur d'empreintes digitales intégré dans l’écran. Synaptic a en a annoncé le début de la production, et il semble qu’il sera déjà utilisé par l'un des « Top 5 » des fabricants de smartphones l'an prochain.

Les premières rumeurs indiquaient déjà la présence d'un lecteur d'empreintes digitales sous l’écran à propos du Galaxy S8, mais nous savons comment cela s'est terminé. Avant la présentation de l'iPhone X, on pensait que le temps était venu pour l'adoption de cette technologie mais finalement Apple a également opté pour une alternative, le FaceID. L'attente semble cependant être terminée.

Selon un analyste de KGI Securities, nous aurions dû attendre la sortie du Galaxy Note 9 pour enfin voir en action un lecteur d'empreintes digitales capable de se fondre dans l’écran d'un smartphone, bien que Vivo ait déjà montré cette technologie lors du MWC 2017 en collaboration avec Qualcomm.

Synaptic, une société spécialisée dans la création de trackpads, de numériseurs pour tablettes graphiques, de dispositifs de pointage divers et de lecteurs d'empreintes digitales pour smartphones, a publié un communiqué de presse présentant au monde son lecteur d'empreintes digitales intégré, le Clear ID FS9500. Ce lecteur d'empreintes digitales a été expressément conçu pour permettre aux fabricants de smartphones de poursuivre la tendance actuelle consistant à retirer les cadres autour des écrans des smartphones sans abandonner le lecteur d'empreintes digitales sur le devant de l'appareil.

Voici comment la technologie fonctionne en combinaison avec des écrans de type AMOLED : le capteur reconnaît la présence d'un doigt placé dans la zone appropriée de l’écran, l'écran OLED illumine le doigt, le capteur enregistre une image de l'impression qui est ensuite comparée avec celle sauvegardée dans l’appareil, et en cas de concordance, il garantit l'accès.

La chose la plus intéressante à noter est que la reconnaissance a lieu en seulement 7 millisecondes, rendant cette méthode de déverrouillage deux fois plus rapide que FaceID et la plaçant à égalité avec les lecteurs d'empreintes digitales classiques.

in display fingerprint demo3
Rapide et précis comme à l’habitude. © Tendances numériques

Synaptic a également annoncé que cette technologie est prête pour la production de masse et qu’elle sera utilisée dans un smartphone de l'un des 5 plus grands fabricants de smartphones. Nous ne sommes pas encore en mesure de savoir lequel mais nous pouvons émettre quelques hypothèses.

La première société qui vient à l'esprit est Samsung, qui pourrait déjà exploiter ce lecteur d'empreintes digitales innovant sur le Galaxy S9, malgré les rumeurs convergeant dans une direction différente. Selon ce qui a déjà été divulgué, Samsung voudrait à nouveau utiliser un lecteur d'empreintes digitales classique sur le dos du smartphone (mieux positionné que sur le Galaxy S8 et le Note 8) ainsi qu'un scanner d’iris amélioré.

smartphone OEM lanczos3
La situation en Chine est très différente. © Fortune

Si on pense au classement des plus grands fabricants de smartphones, nous devons garder à l'esprit que de nombreux producteurs chinois sont dans les classements même s'ils ne sont pas si bien connus sur notre marché. Dans le classement, il y a par exemple Oppo (société sœur de OnePlus), incroyablement populaire en Chine.

Vivo (mentionné précédemment, et qui a déjà présenté la technologie plus tôt dans l’année) pourrait être un candidat possible. Au début de l'année 2018, on attend également de nouveaux dispositifs haut de gamme de Xiaomi et Huawei. Ce lecteur d'empreintes digitales innovant pourrait en effet être utilisé dans le prochain fleuron de Xiaomi, le Mi7, dont on sait peu encore.

Huawei Honor Face ID technik
Honor a déjà montré comment fonctionne la technologie « FaceID » de Huawei. © Winfuture

Ce serait une incroyable surprise de le trouver sur le prochain smartphone Huawei. En fait, selon les rumeurs, la société travaillerait déjà sur une reconnaissance faciale de style FaceID pour son P11 ainsi que sur un système de trois appareils photo arrière. L'intégration d'un lecteur d'empreintes digitales intégré à l'écran en plus des innovations déjà répertoriées ferait de ce nouveau smartphone la nouveauté la plus intéressante à l'horizon.

Nous sommes donc impatients d’assister au CES 2018 pour voir Synaptic présenter sa technologie et afin d’avoir d'autres indices.

Quel sera le premier fabricant à adopter cette technologie selon vous ?

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je trouve le vote peu utile. Pourquoi pas les deux ?
    Même si personnellement, j'en reste à l'étape du mot de passe à 8 caractères avec majuscule et symbole.

    Est-on sûr que c'est bien un lecteur d'empreinte sous l'écran ? Vivo était aussi le "premier" à faire un smartphone pliable et on a vu le résultat...


  • RysEm depuis 11 mois Lien du commentaire

    J'espère que Huawei laissera un lecteur d'empreinte car je ne souhaite pas la reconnaissance faciale. Moins pratique à l'usage c'est obligé (pour avoir tester l'ancienne version certes moins évolué) sinon Adieu Huawei cette fois !


  • Maintenant que toute les sociétés on notre nom, nos infos perso (ou on est à l’instant, nos préférences sexuelles, ce qu’on achète à manger, combien on a sur notre compte…), notre visage et nos empreintes il est question d’un nouveau système de déverrouillage : L’ADN

    Il suffira simplement de déposer sur le téléphone son ADN (Crachats, sang ou secrétions sexuelles)


    • Cool, on va cracher ou " larguer la purée " sur son smartphone pour s'identifier :D
      Eh ben dites donc, c'est très hygiénique tout ça.
      Et puis le sang, il faudra faire un prélèvement sanguin à chaque fois qu'on devra s'identifier pour l'utiliser ou accéder au données du smartphone ? Très rapide tout seul, après l'identification en quelques dizaines ou centièmes de seconde, l'identification en 1 semaine... c'est sûr c'est plus sécure, mais quel progrès !!! :(
      Non, mais, sérieux...


  • La combinaison iris empreinte est parfaite pour moi


  • Je ne comprends pas le fait de vouloir chercher à opposer un lecteur d'empreintes intégré à l'écran à la reconnaissance faciale sinon pour refaire le coup de vouloir encore se dresser le monde d'Android à celui d'iOS.
    Si c'est pour faire rejaillir un antagonisme superficiel ou imaginaire, je trouve cela navrant.

    Ben, voilà ce que j'en pense... et donc je n'ai pas pris part au vote.
    Quant à la question finale, j'attendrai gentiment la réponse cela m'empêchera pas de dormir pour autant.

    Peut-être que le fait de systématiquement poser une question finale n'est pas une fin en soi... Présentez l'info avec quelques hypothèses ou quelques développements m'aurait bien suffit.


  • Super les traces de doigts gras sur l'écran.......


  • N'en déplaise à ceux qui aiment bien Apple, le Face ID (en tout cas celui d'Apple, on verra si la solution plus performante de Honor / Huawei en corrige les défauts) n'apporte aucune sécurité et n'ai en rien supérieur au lecteur d'empreintes digitales. Les fails et les erreurs de Face ID sont tellement nombreux, le marketing mensonger d'Apple n'y résiste pas et est même ainsi démontré dans toute sa " splendeur " (leur taux d'erreur de 1 sur 2 millions, quelle blague !!!)


    • N'apporte aucune sécurité, évidemment, comme tout moyen d'authentification biométrique tant que la saisie d'un mot de passe sera possible (et elle le sera toujours puisqu'un caractère biométrique peut être modifié par un accident). Et à moins que quelqu'un ait ton visage, ton téléphone et la possibilité de le mouler en gardant une extrême précision, en faisant attention au regard, il est presque impossible d'utiliser Face ID pour déverrouiller l'iPhone X de quelqu'un d'autre.
      Mais pour avoir pris en main l'iPhone X de quelqu'un et pour l'avoir vu l'utiliser, Face ID est vraiment impressionnant. Si tu as des notifications, elles n'apparaîtront qu'une fois ta tête reconnue. Le déverrouillage est peut-être plus lent qu'avec certains capteurs d'empreintes mais le plus important, ça reste que tu ne le déverrouille pas. Tu allumes ton téléphone, tu arrives sur l'écran d'accueil, si tu es toi tu vois ce que tu as à voir, instantanément, sans y penser.
      Voilà


      • Bien sûr c'est hyper efficace (ironie) :D
        Et les 2 amies et que Face ID n'arrive pas distinguer, le mec qui l'a trompé avec un masque... et je n'ai pas tous les cas où Face ID a été inefficace et n'a pas fonctionné, mais il y en a plein d'autres. Cela sera peut être efficace avec la solution de Honor / Huawei bien plus performante, mais celle d'Apple en tout cas ne l'est pas, ça c'est certain. inutile de vouloir défendre Apple lorsqu'il ne le mérite pas. Apple s'est loupé dans les grandes largeurs, point barre.


      • RysEm depuis 11 mois Lien du commentaire

        Oui c'est aussi valable pour l'empreinte et encore plus car à ce que je sache tes amis n'ont pas ton empreinte en stock alors qu'une photo... ;) et au delà de l'aspect sécurité c'est juste moins pratique, chacun son avis.
        Et vous oubliez bien vite qu'Apple a décidé de fournir un face id moins performant car trop long à produire (oui oui ils ont enlevé des composants qui le rendait plus sûr ) donc ils vendent un produit au rabais au même prix évidemment !


      • Bon ceci dit l'empreinte digitale on peut la copier à partir d'une photo, de ton empreinte sur un verre... ça a été démontré... ce n'est donc pas le meilleur moyen de sécurité non plus
        Enfin, bon, après il faut une imprimante 3D, tout le matos nécessaire... tout ça pour voler et / ou débloquer le smartphone d'un quidam, ça en fait des trésors d'imagination déployer pour pas grand chose... maintenant pour une grande vedette ou un responsable politique de haut niveau, un grand chef d'entreprise, là il faut faire attention, mieux vaut un appareil hyper sécurisé... l'empreinte digitale seule n'est pas suffisante...
        heureusement ça peut s'améliorer, imaginer un capteur d'empreinte en 3 dimensions, avec mesure de la profondeur, la température... tous les éléments nécessaires... là cela deviendrait beaucoup plus difficile à falsifier... cela peut, et va s'améliorer, on n'en est qu'aux débuts...

Articles recommandés