Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

L'élixir longue durée de Nokia suffira-t-il à HMD Global contre la concurrence ?

L'élixir longue durée de Nokia suffira-t-il à HMD Global contre la concurrence ?

Il n'est pas facile de s'imposer sur le marché des smartphones de nos jours, la concurrence ne laisse la place qu'aux plus féroces. HMD Global, entreprise derrière la marque Nokia, tente de se faire son nid sur le marché en offrant en 2019 une gamme plus forte et en assurant une durée de vie plus longue à ses appareils. Cette "potion de longue vie" et le bon rapport qualité/prix des smartphones Nokia seront-ils suffisants pour vaincre la concurrence ?

Une gamme au top en 2019

En 2019, HMD Global a changé de cap par rapport à 2018 en proposant une variété de smartphones mieux conçus, tenant compte des erreurs commises l'année précédente. Cette année, l'entreprise finlandaise a l'intention de proposer des appareils au format 16:9 avec une encoche en forme de goutte et Google Assistant intégré, quelle que soit la gamme de prix.

MGL1916
Le Nokia 9 PureView avec ses cinq caméras ZEISS. © AndroidPIT

Alberto Colombo, Directeur Général de HMD Global Italie, est le premier à reconnaître que la nouvelle gamme est beaucoup plus forte que celle de 2018 (qui n'a malheureusement pas fait son apparition sur notre marché). Pranav Shroff lui-même, directeur général de portefeuilles à l'international, a expliqué à Gadgets360 que la stratégie de 2018 a créé un certain désarroi par rapport aux noms des appareils.

MD Global a en effet placé un smartphone dans toutes les gammes de prix : un smartphone Nokia pour tout le monde. Mais avec les numéros et les versions Plus il n’est pas facile de bien comprendre l’arbre généalogique. "Alors, oui, la stratégie [pour le futur] est d'assurer que les choses deviendront aussi simples que nous l'avons toujours voulu ", a déclaré Shroff.

Nous publions les nouvelles mises à jour du système d'exploitation Android plus rapidement que n'importe quel autre fabricant.

Les ventes de Nokia 9 PureView en Italie ont dépassé les attentes, arrivant à atteindre les utilisateurs qui utilisent leur appareil pour travailler mais aussi ceux qui veulent prendre de belles photos, a révélé Colombo. L'objectif est une fois encore d'offrir un rapport qualité / prix adéquat, ce que les clients Nokia ont toujours exigé.

Android Q arrivera dans le mois suivant le lancement

"Les fans du monde entier apprécient le fait que chaque smartphone Nokia est basé sur Android pur et reçoit des mises à jour de sécurité tous les mois, ainsi que des mises à jour du système pendant 2 ans," dit Juho Sarvikas, chef de produit de HMD Global, "nous sommes déterminés à faire en sorte que chaque smartphone Nokia reste nouveau plus longtemps et chacun peut bénéficier des dernières innovations Google, si nous mettons à jour le nouveau système d'exploitation Android plus vite que tout autre fabricant. C'est pourquoi les consommateurs peuvent compter sur leurs smartphones Nokia.

android q 07 L'un des points forts des appareils HMD Global est la publication rapide des mises à jour. © AndroidPIT

HMD Global s'appuie sur le thème très important des mises à jour logicielles. Android Q est déjà en version bêta sur certains produits de la marque et l'objectif est de le sortir dans le mois suivant son lancement officiel sur les 17 appareils.

"Avoir d'ici fin 2019 un produit de 109 euros avec Android Q intégré est sans aucun doute un bon avantage," a déclaré Colombo. Et comment ne pas être d'accord avec lui étant donné la fragmentation des mises à jour Android ?

HMD Global envisage la création d'un smartphone 5G

La société a décidé d'utiliser le budget marketing pour donner un coup de pouce supplémentaire à Android One, souvent mal compris et sous-estimé. Cela se traduit notamment par la présence des termes "Android One" sur les flyers et non plus des informations sur les Google Services. Cette initiative a démarré le 6 juin avec le Nokia 3.2. c'est une bonne idée qui permettra de sensibiliser les utilisateurs au thème de la sécurité et en même temps pour marquer la différence entre les smartphones Nokia de HMD Global et ceux fabriqués par la concurrence. 

Données sécurisées en Finlande et expérience optimisée

Toujours dans un souci de sécurité, HMD Global a également signé un partenariat avec Google Cloud et la société de conseil CGI pour assurer la migration et le stockage des données de performance et des activations de périphériques dans le centre Google Cloud à Hamina, Finlande. De cette façon, l'entreprise cherche à offrir un niveau plus élevé de sécurité et de confidentialité, sous la protection de la réglementation européenne (y compris la réglementation GDPR), et à optimiser l'expérience utilisateur par l'analyse de l'utilisation des dispositifs. En tirant parti de l'apprentissage automatique (Machine learning, si vous préférez) et de l'analyse des données Google Cloud, HMD Global vise à améliorer la vitesse et la précision des mises à jour de ses appareils en particulier.

Nokia est également pousser son avenir dans la direction de 5G

Une forme importante de protection, en particulier après l'incident durant lequel certains norvégiens avaient envoyé des données (SIM, IMEI et GPS) directement à un serveur chinois sans autorisation préalable. L'entreprise a résolu le problème en publiant une mise à jour du logiciel et a déclaré qu'aucune information personnelle n'était partagée avec des tiers ou des autorités.

AndroidPIT encrypted secure security lock locked locks
Données de l'appareil stockées dans le Hamina Google Cloud Center / © LuckyStep/Shutterstock - Montage : AndroidPIT

"Nous voulons assurer une transparence maximale sur la façon dont les données d'activation des dispositifs sont collectées et stockées, et nous assurer que les utilisateurs comprennent comment cela va améliorer leur expérience. Ce changement vise à renforcer davantage notre promesse d'un Android pur, sécurisé et à jour, avec un accent sur la sécurité et la confidentialité à travers nos serveurs en Finlande", a déclaré Sarvikas.

Nokia 4.2, Nokia 3.2 et Nokia 2.2 seront les premiers appareils à avoir des données stockées dans le nouveau centre ; les autres appareils suivront fin 2019, après la mise à niveau vers Android Q.

Ban USA : un coup de pouce supplémentaire pour Nokia ?

HMD Global n'a aucun lien avec l'interdiction de Huawei. Malgré son lien avec Foxconn, elle reste une entreprise européenne et la marque Nokia ne peut que renforcer ses origines finlandaises. L'interdiction, au contraire, pourrait donner un coup de pouce supplémentaire à Nokia Networks Technology du côté des réseaux, bien évidemment  Nokia s'intéresse de très près à la 5G.

Du côté de la téléphonie, bien que les appareils Nokia soient forts sur le marché américain, l'interdiction ne permettra pas au fabricant de faire plu sde ventes. Pour l'instant, du moins. Les choses peuvent changer, bien sûr, tout dépend comment les problèmes de Huawei se termineront.

FrankHH shutterstock 1218626011
HMD Global envisage le développement d'un smartphone Nokia 5G. © FrankHHH / Shutterstock.com

Et en ce qui concerne la 5G, HMD Global envisage également la possibilité de créer un smartphone 5G. Comme Colombo lui-même l'a souligné, tous les producteurs envisagent actuellement cette option pour rester sur le marché, mais malheureusement il ne nous a révélé aucune date. L'accord de licence pluriannuel conclu début juin entre Qualcomm et HMD Global est de bon augure : " Qualcomm dirige la transition vers la 5G et nous sommes fiers de mettre nos technologies 3G/4G/5G révolutionnaires à la disposition des grands constructeurs tels que HMD Global et de les aider à fournir des produits convaincants dans le monde entier.

La bonne stratégie ?

HMD Global semble avoir des idées claires : se concentrer sur les appareils d'entrée de gamme qui n'abandonnent pas certaines des tendances du moment, celles appréciées par les utilisateurs et les mises à jour rapides. HMD Global apprend des erreurs commises, observe le marché et  prend son temps avant d'agir.

L'élixir de jeunesse que les smartphones Nokia peuvent offrir est sans aucun doute une valeur ajoutée, le défi sera de pouvoir sensibiliser le public à ce sujet en peu de temps.

Articles recommandés

19 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Hormis mes escapades chez la Pomme, je n'ai pratiquement pris que du Nokia ou presque : un 3310, un Lumia 735 (puis un 950 mais là ça compte pas), puis un 7 Plus. Et aussi un Samsung SGH-je-ne-sais-plus-combien... Mon prochain smartphone ? Aucune idée, mais ce sera forcément un Nokia (non j'achète pas chinois) !


  • Il est temps que Nokia clarifie sa gamme avec des dénominations claires, entre les "point machin" et les "plus" on s'y perd. C'est aussi pas mieux chez les autres, trop de références


    • Quasar C'est clair, ils se sont perdu dans les doubles dénominations en fonction du marché et ont du mal a s'en sortir... HMD Global se cherche et cherche son marché... J'aime assez les dénominations "point machin" comme tu dis tant que celle ci respecte la gamme...
      4.1, 4.2.... Et pourquoi pas un "Plus" pour les versions avec écran plus grand.... Ça pourrait pourtant être simple....


      • Pareil, j'aime bien les dénominations à la manière d'un numéro de version. Mais je trouve qu'il y a trop de dénominations (9 en tout !!), et le "Plus" ajoute encore de la confusion. Le choix de l'embarras... 🤔


  • "Nokia 4.2, Nokia 3.2 et Nokia 2.2 seront les premiers appareils à avoir des données stockées dans le nouveau centre ; les autres appareils suivront fin 2019, après la mise à niveau vers Android Q."

    Faut-il comprendre que Nokia (HMD Global) ne PEUT pas ou ne VEUX pas arrêter le plus vite que possible le flux de données personnelles récupérées sur les appareils qu'il a déjà vendus à ses utilisateurs ?

    Il me paraît possible d'avoir une solution adaptée à tous les smartphones de HMD.
    Une par mise à jour logicielle sur les appareils déjà en circulation (en envoyant les données recueillies sur des serveurs sécurisés) et l'autre pour les nouveaux venus comme indiqué dans l'article.

    Ou alors considère-t-il que ce coût est trop important pour en venir à une solution mieux adaptée ?
    Il y a, AU MINIMUM, un manque de communication de sa part plutôt regrettable.
    Penser à la sécurité des données personnelles est une bonne chose, le faire correctement visiblement une autre !


    • Louis hory dans des anciens communiqués il avait été annoncé qu'ils avaient corrigé ce p notamment sur le 7+... Maintenant difficile de savoir si cela a été corrigé ou pas...


  • Nous avons 2 Nokia (7+ et 6.1) à la maison, ils sont peut-être plus cher que d'autres mais l'interface Android One (suite à l'achat de 2 Nexus 4 ce qui explique aussi nos achats). Interface propre et claire, aucun bug suite à des MAJ d'applications, et surtout 2 ans de MAJ majeures et 3 de sécurités.... Rien à dire, acheter les yeux fermés !
    J'aimerai tellement que HMD Global décide d'étendre les MAJ majeures à 3 voir 4 ans et là, pour le coup, ils feraient de leurs téléphones des références..... Mais ça.....


  • L'année dernière j'ai voulu rester fidèle à Nokia après avoir longtemps été un adepte des Windows Phone (Lumia 800 puis 930). J'ai donc acquis un Nokia 7 Plus, seul appareil intéressant de la gamme à l'epoque, les autres n'étaient clairement pas à la hauteur de la concurrence du moment. Je ne regrette pas mon achat mais j'ignore si mon prochain smartphone sera un Nokia.
    Les choses semblent aller dans le bon sens avec un milieu de gamme qui reste crédible et une entrée de gamme qui s'améliore. De mon point de vue, Nokia pourra gagner en puissance si, dans un avenir proche:
    1/ ils offrent un flagship digne de ce nom. On dira ce qu'on voudra, mais même si tout le monde n'achète pas un flagship, le haut de gamme fait office de vitrine technologique et, de ce fait, tire le reste de la gamme vers le haut (c'est ce qu'a compris Huawei ces deux dernières années en mettant le paquet là dessus, pour devenir finalement un concurrent aussi crédible que Samsung en termes de maîtrise des savoir-faire techniques ). Les Nokia 8, 8 Sirocco et 9 ont des défauts trop rédhibitoires pour jouer le même rôle.
    2/ S'ils simplifient une gamme devenue franchement bordélique. Entre les modèles à décimales, les dénominations "plus", et les mixs des deux on s'y perd vite (par exemple, le successeur du Nokia 7 Plus est le 8.1...le nouveau 4.2 introduit une nouvelle série puisqu'il n'y avait pas de 4 et de 4.1, mais on a bien du mal à le positionner entre les 3.1/3.1 plus et le 5.1 plus...bref, les mecs du marketing chez HMD fument gravement la moquette! )
    3/ S'ils améliorent la communication et respectent mieux les calendriers prevus. C'est sans doute l'héritage de la défunte collaboration avec Microsoft, qui n'a jamais été un modèle en la matière. Par exemple, le Nokia 9 pureview a longtemps été annoncé dans le flou total au niveau de la sortie, les mises à jour vers Android P ont été retardées sans aucune explication, etc...

    Par contre, quand l'auteur de l'article affirme, sans aucune justification, que l'interdiction qui frappe Huawei ne permettra pas à Nokia de faire plus de ventes, j'aimerais bien savoir sur quoi il s'appuie...


    • ... sur ce qu'il a envie de croire ?


    • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

      @Pardayec

      C'est vrai que les flagships sont une vitrine, mais ce n'est pas du tout ce qui rentre en compte au moment de prendre ma décision, c'est Android One, une interface solide, des mises à jour mensuelles avec une très bonne autonomie à un prix très compétitif... N'empêche que comme pour la F1 avec les constructeurs automobiles, il vaut mieux y être pour briller, c'est à méditer.


      • Tu n'y es pas du tout, comme pour la F1, c'est là qu'y sont testé les nouveautés, avant d'être proposées plus tard sur les milieux et entrée de gamme. On voit bien que tu dis n'importe quoi et que tu es complètement à la ramasse... ce qui n'est pas une nouveauté pour nous :)


      • C'est essentiellement sur les haut de gamme que la R&D est faite, et une fois que c'est frais sont amortis, les nouveautés sont proposées sur toute la gamme ou presque... au moins, tu nous amuses avec tes âneries perpétuelles, comme Quasar le c.nnard (et ça rime :)


      • Luna depuis 4 mois Lien du commentaire

        @Emmanuel

        Ce que j'ai dit c'est que les flagships sont comme la F1 pour l'automobile, l'endroit où l'on teste les nouveautés avant d'être proposés plus tard pour le milieu de gamme, du coup bien plus solide :-)


      • Pas du tout. Ne nous prends pas pour des jambons :(


    • L'analyse de Paradayec est très vrai pour moi je suis d'accord que Nokia n'a pas réussi sur les modèles haute gamme , que ce soit le Nokia 8 sirocco ou le 9 pure view ils ont tous les deux des soc de l'année précédente et ont chacun de gros problème logiciel et de designe et ils ne sont tous simplement pas au niveau de la concurrence et de tous ce qu'on se doit d'attendre d'un flashgip , le point fort de Nokia pour moi est qu'il offre des smartphones plutôt robuste surtout le Nokia 7 plus qui n'avait pas de dos en verre mais dernièrement ils ont copié la concurrence avec des dos en verre ce qui ne le différencie plus , Nokia devrait misé sur la solidité de ces appareils et remisé sur des dos en aluminium ou en polycarbonate tout en
      améliorant le reste et je serais prêt à en acheter un .


      • D'autant que par le passé le vrai Nokia (pas HMD Global) était connu pour faire des téléphones increvables....


      • Mais ça c'était au temps des mobiles (Nokia 3210, 3310...), pas des smartphones, il y a donc une éternité déjà, tant d'eau a coulé sous les ponts depuis :)
        Les 2 types d'appareil n'ont plus rien à voir tant ils sont différents, on y a gagné en fonctionnalités et polyvalence ce qu'on y a perdu en solidité et autonomie...


      • Tu as raison bien sur, en même temps, si on raisonne en termes relatifs, les smartphones Nokia sont plus solides que la moyenne et donnent une impression de rigidité rassurante. Nokia en a fait un argument de vente pour se différencier de la concurrence et ce n'est pas que du flan commercial. Le châssis est taillé dans un bloc d'aluminium série 6000 formé d'une seule pièce, l'assemblage est soigné et les boutons sur la tranche semblent très bien résister à l'usure du temps.
        Les scratch et bend tests de Jerry Rig réalisés sur les Nokia 6 et 7 plus sont concluants, les deux appareils s'en sortent très bien.
        Si j'en juge par mon expérience personnelle, mon Lumia 930, que j'ai utilisé 4 ans, est encore fonctionnel, le verre de la dalle est intact et les tranches sont à peine écornees, malgré l'absence de coque et de nombreuses chutes.
        Idem pour le Nokia 7 plus, comme neuf après 15 mois d'utilisation, et pourtant je ne le ménage pas particulièrement.
        Apres, c'est vrai qu'en contrepartie ces appareils sont relativement lourds...

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition