Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

SpaceX lance de nouveaux satellites pour un Internet généralisé depuis l’espace

SpaceX lance de nouveaux satellites pour un Internet généralisé depuis l’espace

Mercredi 15 mai. C'est la date prévue pour le lancement de Falcon 9, la première phase du projet Starlink, l'idée révolutionnaire d'Elon Musk de fournir à la terre entière Internet via un réseau de satellites. En quoi consiste-t-il exactement ?

SpaceX est l'une des nombreuses sociétés d'Elon Musk, fondateur de Tesla. Dédié au transport aérospatial, l'un de ses projets les plus attendus est Starlink, qui vise à fournir un réseau mondial pour vous connecter à Internet à haut débit depuis (presque) n'importe où dans le monde. Qu'est-ce cela veut dire ? Un lancement dans l'espace de plus de 12 000 satellites.

Ce mercredi 15 mai à 10h30 (HAE, 16h30 en France), le Falcon 9 décollera de Floride avec les 60 premiers satellites, qui, bien qu'ils aient le design final, ne sont qu'un test car ils manquent des fonctionnalités de base. Elon Musk lui-même nous a montré sur Twitter comment ces 60 satellites sont placés dans Falcon 9 :

Bien que d'autres satellites aient été provisoirement mis en orbite dans le passé, cela est considéré comme le test décisif pour cet ambitieux projet. La première phase, budgétée à plus de 10 milliards de dollars, consiste à réaliser 70 lancements qui placeront 4 425 satellites sur une orbite comprise entre 1 100 et 1 300 km de haut, soit le triple du nombre de satellites actuellement en service autour de la Terre. Cette première phase devrait être achevée avant la fin de 2024.

Que peut offrir une connexion Internet par satellite ?

Une connexion au réseau satellite nécessite une connexion directe à l'appareil à connecter, ou une antenne de réception qui se connecte à un réseau local, promettant une latence de moins de 40 millisecondes. Bien que ce chiffre soit loin des 10 millisecondes qui devraient être atteintes lorsque le réseau 5G sera pleinement opérationnel, son potentiel réside dans un autre facteur.

Kathy Hutchins shutterstock 591307985
L'idée d'Elon Musk va-t-elle réussir ? © Kathy_Hutchins / Shutterstock.com

Grâce à la connexion par satellite, les endroits éloignés ayant une connexion difficile au réseau pourraient se connecter à Internet à une vitesse plus qu'acceptable. Et bien que Space X soit en tête, d'autres entreprises comme Amazon et son projet Kuiper ont des plans similaires.

Pensez-vous qu'une connexion satellite est la solution pour votre connexion Internet ?

Source : Engadget, Twitter

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • HFE depuis 5 mois Lien du commentaire

    4425 satellites de plus en orbite, quelle pollution supplémentaire de l'espace...


    • Tu m'as devancé, l'environnement en orbite basse est déjà une vraie poubelle, dangereuse pour les satellites habités comme la station spatiale et bientôt rendra l'observation instrumentale délicate..

      Alors en rajouter dans cette proportion est proprement catastrophique... à moins d'avoir une solution pour pouvoir les neutraliser, c'est-à-dire ramener les morceaux au sol.
      Ce qui n'est pas au point aujourd'hui et sera d'un coût prohibitif avec les solutions que l'on connait actuellement.