Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 8 Commentaires

Nokia était bien le roi de la téléphonie mobile

La semaine passée, nous avons demandé de vous plonger dans vos souvenirs afin de vous remémorer votre premier téléphone mobile. L'occasion de replonger dans le passé et de se rendre compte que Nokia était bien le roi du monde de la téléphonie.

Lire le résultat du sondage sur votre premier téléphone mobile permet de revivre les années 90 en quelques secondes. La preuve ? Voici votre podium :

  • 1. Nokia (28% des votes)
  • 2. Motorola (16% des votes)
  • 3. Alcatel (11% des votes)

À la fin de l'année 2007, Nokia était en effet le roi de la téléphonie mobile. L'entreprise pesait plus de 100 milliards d'euros en Bourse, produisait un million de téléphones portables par jour et représentait quatre ventes sur dix dans le monde. Ce n'est donc pas surprenant de voir le constructeur finlandais figurer au top du classement. Jérome69Paris nous raconte ici que son premier mobile "a été le Nokia CityMan qui fonctionnait sur le réseau FT Radiocom 2000, c'était en 1991. 800 grammes, 4000 € le mobile, 100 € d'abonnement mensuel, plus d'1 €/minute en émission, 0,50 €/minutes en réception (si si, on payait en réception !)." L'Empire de Nokia s'effondre ensuite avec l'arrivée de l'iPhone et l'entreprise échoua dans sa stratégie de smartphones avec Windows Phone.

AndroidPIT nokia 8 9055
Sous l'égide de HMD Global, Nokia renaquit de ses cendres. Le Nokia 8 en est une des preuves. © AndroidPIT

Motorola, l'un des acteurs forts des années 90, occupe la seconde place de votre podium. Là-aussi, le classement est logique. Le constructeur américain a connu ses plus belles heures et ses modèles à clapet se vendaient comme des petits pains. Enfin, c'est Alcatel qui ferme la marche. A l'époque, l'entreprise était encore sous pavillon français et figurait souvent dans le classement des meilleurs téléphones. Ce fut par exemple le premier mobile pour Emmanuel Milcent "un Alcatel avec Mobicarte (ou équivalent) à la fin des années 90" ou pour Doudou "Alcatel One touch en premier mobile". A noter que Sagem et Ericsson, deux marques qui ont aujourd'hui disparu dans la téléphonie mobile, ont récolé chacun 7% des votes.

Les résultats vous surprennent-ils ?

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • moi en 6ème c'etais un vieux Nokia je ne pourrais même pas dire ce que c'etais puis très vite Sony Ericsson c'est imposer comme le téléphone qu'il fallait avoir dans la cour de récré car tout le monde écoutaient pour la première fois du son mp3 sur un téléphone et le son étais fort et meilleurs que sur n'importe quel autres téléphones et on achetaient les carte micro SD spécial , celles qui n'allaient que dans les Sony Ericsson pour pouvoir mettre nos mp3 , puis après je suis passé très vite et très tôt chez Samsung avec les téléphones coulissant que beaucoup de gens avaient le SGH-D500 puis est venu la mode des téléphones à clapet j'avais le SGH-Z300 avec double écrans , un principal et un secondaire au dos du clapet pour nous signaler les messages ou appels manqués , et depuis je suis toujours rester chez Samsung car il n'y a que la ou je trouvais et je trouve chaussure à mon pied et ça fait donc depuis 2005 que j'achète des téléphones samsung et mon premier smartphone Samsung à été le Samsung Galaxy, puis Samsung Galaxy S , S2 S3 S4 S5 S6e S7e S8 et sûrement bientôt S9.


  • Moi qui ai commencé à vendre de la téléphonie mobile à mon compte dès 1989 (jusqu'en 2000), j'ai vu arriver en France les premiers GSM en 1992, parallèlement à l'ouverture du premier réseau mobile GSM français, Itineris (France Telecom) , suivi 6 mois plus tard par SFR. Et lorsque le premier Nokia est arrivé en France vers 1993, le "2110", ce fut un énorme succès malgré ses 800 € (5.000 Francs). Non seulement le Nokia 2110 était très esthétique, mais il a surtout été le premier modèle du marché à être doté de menus de navigation exceptionnellement ergonomiques et clairs par rapport à ses concurrents, dont Ericsson était le premier d'entre eux et dont les modèles étaient pourvus de menus alambiqués.

    Nokia s'est démarqué à cette époque par rapport à ses concurrents grâce à son design et à l'ergonomie de ses menus, avec les deux fameuses touches de navigation situées sous l'écran de part et d'autre, au-dessus desquelles les mots changeaient au fur et à mesure de la navigation, ceci conjointement aux touches haut/bas situées au centre de ces deux touches. Tous les autres constructeurs se sont ensuite inspirés de l'ergonomie des menus Nokia durant de très nombreuses années, jusqu'à l'apparition des premiers écrans tactiles de nombreuses années plus tard.

    Seuls défauts, son antenne extractible fragile (mais il n'était pas le seul dans ce cas), la vitre en plastique protégeant l'écran dont l'adhésif se décollait sur de très nombreux modèles (presque tous), ce qui gâchait la finition d'un appareil aussi beau et surtout de ce prix, et les touches en caoutchouc noir qui blanchissaient chez les clients qui mettaient leur téléphone dans leur poche arrière de pantalon à cause des frottements. Différence par rapport à aujourd'hui, les vendeurs de mobiles pouvaient remplacer les vitres et les claviers en quelques minutes, les téléphones étaient faciles à démonter, les pièces détachées étaient faciles à commander et ne coûtaient pas très cher. Mais tout cela n'empêchait pas le Nokia 2110 de se vendre comme des petits pains. Une époque fantastique pour la téléphonie mobile que ces années 90, durant lesquelles les nouveautés pleuvaient et apportaient toutes à chaque fois des nouveautés très attrayantes. Pas comme aujourd'hui où tous les modèles se ressemblent et proposent grosso modo la même chose. Il est beaucoup plus difficile pour un constructeur de mobiles de se démarquer des autres aujourd'hui qu'hier.


    • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

      Merci Jérôme Wikipédia


      • Hihihi...juste un vieux con qui aime se souvenir d'une époque sympa de la téléphonie mobile 😉

        Le seul modèle que j'ai conservé de cette époque des années 90, qui est en parfait état, sans aucune rayure et fonctionne parfaitement, c'est mon Panasonic GD 55. Il est minuscule et tient dans le creux de la main, une petite merveille.

        A cette époque, j'avais un copain qui avait ouvert une boutique de réparation de mobiles (très rare à cette époque) réputée dans tout Paris, rue de la Boétie. Il me changeait la couleur des diodes du clavier et de l'écran, comme ça j'avais des téléphones presque uniques. Ça coûtait un bras, mais je ne payais pas, car je lui envoyais beaucoup de clients qui avaient fait tomber leurs téléphones. Ecran et clavier plus puissamment éclairés en bleu ou en rouge au lieu du traditionnel vert pâle, ça en jetait ! 😎😊 A l'époque on pouvait encore frimer avec son téléphone 😊, pas comme aujourd'hui où n'importe quel balayeur de rue a le dernier iPhone, quand ce n'est pas deux ! (vu de mes yeux 👀). J'étais jeune et con à l'époque 😊 J'ai beaucoup changé, je suis devenu vieux et con, ça change tout.


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Je ne suis pas de celle qui s'émoustille à la vue d'un iPhone et encore moins à la vue d'un écran borderless.
        Par contre je suis ravie de savoir que Nokia a vendu au troisième trimestre plus de smartphones que HTC, Sony et OnePlus , plus que Google avec le Pixel sur l'année.
        Ravie de savoir que sur Android , il y a une nouvelle voie


  • Luna depuis 7 mois Lien du commentaire

    Et ce n'est pas fini, Nokia a réussi son retour.


    Nokia a vendu 4,4 millions de smartphones lors du dernier trimestre de l'année 2017, soit plus que la totalité des Pixel vendus par Google sur l’ensemble de la même année (3,8 millions) !

    Mais pas seulement ...c'est plus que HTC, SONY , Lenovo ou ONE plus

    Google n’est pas le seul à s’être fait surprendre par le retour de Nokia : HTC, Sony, Lenovo ainsi que OnePlus ont tous vendus moins de smartphones que Nokia durant le Q4 2017. Ces 4,4 millions ne pèsent certes qu’un petit point de pourcentage sur le marché mobile, mais c’est déjà plus que conséquent quand l’on sait que Nokia était devenu un véritable « mort vivant » après le rachat de sa branche mobile par Microsoft.



    http://kulturegeek.fr/news-132605/nokia-retour-gagnant-marche-smartphone-merci-hmd


    Le présent c'est tout ce qui compte et c'est toujours avec Nokia !


    • oui c'est vrai que Nokia renaît de ses cendres mais la comparaison avec Google est inexacte car le pixel n'est qu'une vitrine de Google. cette firme est valorisée à presque 1000 milliards de $. Elle génère du CA sur l'immatériel et le logiciel comme Microsoft et diversifie ses activités comme Sony. seule la comparaison avec Htc est exacte. ces 2 entreprises ont raté le tournant du smartphone, Nokia en misant sur Windows Phone et htc en échouant ds ses stratégies commerciales. Le cas de Htc est plus surprenant car n'oubliez pas que les 1ers androids étaient des Htc. pendant longtemps ils ont sorti d'excellents smartphones qui étaient les meilleurs hauts de gamme Androids avec des innovations (double capteurs, son stéréo...). malheureuse l'arrivée des chinois et la montée en qualité de samsung aura eu raison de Htc. Aujourd'hui ils ont toujours d'excellents téléphones (htc u11 le meilleur en photo) mais ne représentent plus rien en terme de vente er leur prix est trop élevé. C'est différent de Nokia qui n' est qu'un chinois déguisé en finlandais. cqfd


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Je n'ai pas comparé l'entreprise Nokia à l'entreprise Google.
        J'ai juste dit que Nokia au troisième trimestre 2017 a vendu plus que le Pixel sur l'année.
        C'est un chiffre, il ne peut être contesté.

        Par ailleurs Nokia au troisième trimestre à vendu plus de smartphones que HTC, Sony et que OP.

        Je pense donc qu'il faut arrêter de dire que Nokia c'était le roi avant.
        Nokia a vendu plus que The King Pixel et son dauphin OP juste derrière (mais pas à côté)

Articles recommandés