Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

SEAT et IBM révolutionnent la mobilité urbaine avec l'intelligence artificielle

SEAT et IBM révolutionnent la mobilité urbaine avec l'intelligence artificielle

SEAT et IBM ont annoncé aujourd'hui lors du Mobile World Congress à Barcelone le développement d'une nouvelle solution destinée à transformer la conduite en ville. "Mobility Advisor" est une application qui permettra aux conducteurs de planifier et d'optimiser leurs trajets.

"Mobility Advisor"  arrive un jour après que SEAT ait présenté sa voiture connectée 5G et utilise l'intelligence artificielle d'IBM Watson pour aider les utilisateurs à prendre les meilleures décisions au quotidien en termes de transport. Les choix se font bien sûr sur plusieurs critères, les différentes possibilités son la voiture, la moto, le vélo en libre-service ou encore les transports en commun.

"Les embouteillages et les défis environnementaux exercent une forte pression sur les villes pour qu'elles se transforment ", déclare Jordi Caus, responsable des nouveaux concepts de mobilité urbaine de SEAT. C'est pourquoi l'entreprise espagnole montre la voie et travaille avec les villes et les entreprises technologiques pour "créer des solutions qui facilitent la mobilité et la rendent plus efficace".

SEAT Minimo the concept set to revolutionise mobility 01 HQ
SEAT Minimó lors de sa présentation au MWC 2019. © SEAT

Actuellement en développement et conçu pour fonctionner comme une application mobile sur les réseaux 4G/5G, "Mobility Advisor" apprend des préférences des utilisateurs grâce à l'apprentissage machine. Il se connecte au Cloud d'IBM et s'adapte dynamiquement à l'évolution de l'environnement, il reçoit des informations sur le trafic, la météo ou les événements qui se produisent ce jour-là. De plus, il intègre l'agenda et les données historiques de l'utilisateur sur les trajets précédents, afin de vous suggérer la meilleure option de transport à chaque fois, même si cela implique de laisser la voiture et de marcher ou d'utiliser un autre système de transport en cours de route.

Et c'est là que le réseau 5G entre également en jeu. "Avec l'émergence des réseaux 5G dans les villes au cours des prochaines années, les possibilités de transformer l'expérience de conduite sont illimitées ", déclare Juan Ramón Gutiérrez Villar, directeur des solutions industrielles, IBM Global Markets.

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Dans cette vision pour l'amélioration du déplacement en grande agglomération, les solutions soutenues par les constructeurs ou les entreprises (du numérique) privés privilégient leurs produits habituels et adaptés d'après cette réflexion et cela est bien facile à comprendre.

    Ee ne peux pas imaginer un autre type de solution venant de leurs parts sauf à vouloir s'autodétruire 😉

    Mais je regrette malgré tout que ses deux entreprises laissent en marge dans leur approche du problème les déplacements par des moyens collectifs.
    Je crois, en effet, qu'il ne faut en aucun cas oublier que c'est par la possibilité offerte par le maximum de choix que l'on pourra harmoniser au mieux ce besoin impératif qui demeure encore aujourd'hui sans réponse vraiment satisfaisante.

    Tout type de solution qui oublierait cette possibilité (surtout si elle est déjà développée depuis longtemps comme les transports en commun) sous le prétexte que l'on imagine bien facilement (la vente de leurs produits et services) n'apportera que des solutions boiteuses par l'ignorance d'une partie des solutions possibles.