Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture Pas de commentaire

Samsung veut fabriquer ses puces graphiques pour ses smartphones

Cette fois, c'est du sérieux. Samsung envisagerait vraiment de développer ses propres puces graphiques (ou GPU) pour ses smartphones et ses tablettes. Le géant mondial de la téléphonie a publié plusieurs offres d'emploi sur le site LinkedIn dans ce sens. L'occasion de se débarrasser de Nvidia et de Qualcomm et des coûteuses licences pour chacun de ses appareils.

Le moment est arrivé pour Samsung. Lassé d'utiliser (et d'acheter) des puces graphiques proposés par ses concurrents, le constructeur souhaite fabriquer un "GPU personnalisé", c'est-à-dire une puce graphique entièrement basée sur ses propres développements. Samsung imiterait ainsi son meilleur ennemi Apple qui dessine également ses propres CPU et GPU.

A en croire les offres d'emploi publiés, une équipe de design basée en Californie et au Texas chercherait des talents de Qualcomm, AMD et Nvidia pour concevoir des puces graphiques alternatifves aux ARM Maoli, que Samsung utilise actuellement avec ses processeurs Exynos.

D'abord dans les smartphones d'entrée de gamme avant les flagships

Bien entendu, Samsung est conscient des difficultés d'une telle tâche. La marque commencera donc à proposer ses propres GPU sur des smartphones d'entrée et de milieu de gamme. Ce n'est seulement que la deuxième génération de GPU qui devrait être intégrée dans les flagships du fabricants mais également dans d'autres produits, comme les voitures autonomes.

AndroidPIT Samsung Galaxy A6 plus 8695
Les prochaines générations de smartphones d'entrée et de milieu de gamme devraient bénéficier en premier des nouvelles puces graphiques. © AndroidPIT by Irina Efremova

Avec cette décision, Samsung veut augmenter son portefeuille de brevets et renforcer la propriété intellectuelle de la marque. Le fabricant serait alors le seul maître du développement de ses appareils, réduirait sa dépendance aux autres entreprises, dont ARM, et sur le long terme s'assurerait que presque toutes les parties de ses plates-formes mobiles soient créées en interne. Jusqu'à présent, seul Apple a réalisé quelque chose de similaire dans le domaine des appareils mobiles.

Pensez-vous que cette décision permettra de proposer des smartphones plus puissants ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

Articles recommandés