Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur.

7 min de lecture 5 partages 11 Commentaires

Samsung Gear S3 : quatre jours d’usage intensif au Pérou

Qui n’a jamais remis en question la véritable utilité d’une smartwatch ? Beaucoup de constructeurs privilégient les capteurs alors que d’autres investissent dans des systèmes alternatifs à Android, comme Samsung. Pour tester les capacités de sa nouvelle smartwatch, la Gear S3, l’entreprise sud-coréenne nous a invité à un voyage au Pérou, un pays connu pour ses hautes altitudes et sa pression atmosphérique basse. On a passé quatre jours à utiliser toutes les ressources de la Gear en s’adonnant à des activités peu communes pour moi. Ci-dessous vous retrouverez quelques-uns des moments les plus marquants.

Comment le baromètre de la Gear S3 fonctionne ?

Le baromètre n’est pas un capteur très commun parmi les wearables actuellement sur le marché, et c’est aussi une des grandes différences entre la Gear S2 et la Gear S3. Une fois que nous atterrissons à Cuzco, j’ai pu sentir plusieurs différences géographiques et climatiques comparé au Brésil, au climat sec et à l’altitude plus appréciables.

Rien de mieux pour tester un baromètre que d’être dans une ville située à plus de 3000 mètres au-dessus du niveau de la mer, pas vrai ? Ici, à Sao Paulo, le baromètre de la Gear S3 indiquait 926 hPa (hectopascals), vu que c’est une ville qui est assez proche du niveau de la mer. En arrivant à Cuzco, il n’affichait plus que 675 hPa et, plus tard, lors d’un de nos voyages, il a atteint la pression très basse de 624 hPa.

gears3 hero principal
La Gear S3 au Machu Picchu. ©AndroidPIT

L’interface Tizen affiche votre historique de pression atmosphérique en prenant en compte les oscillations et le mode de transport. Évidemment, on n’avait pas accès à Internet en pleine montagne, mais les informations sont conservées sur la montre et se synchronisent à S Health dès que l’utilisateur est connecté à Internet.

barometrodois gears3
La pression atmosphérique à Cuzco.©AndroidPIT

J’ai demandé aux guides touristiques sur place ce qu’ils ont l’habitude d’avoir sur leur baromètre et altimètre (qui mesure l’altitude) dans la zone. Toutes les informations fournies par la Gear S3 est très similaire à ce qu’ils m’ont répondu. Par ailleurs, les autres journalistes présents avec moi sur place ont aussi remarqué que les données de nos Gear S3 étaient semblables.

Je sais qu’aller au Pérou n’est possible que pour peu d’entre vous, mais certains endroits en France peuvent être un bon terrain pour tester le baromètre de sa smartwatch.

barometroum gears3
Le baromètre de la Gear S3. © AndroidPIT

Le baromètre peut également donner une bonne idée des conditions climatiques au préalable à l’utilisateur : celles que vous trouverez en allant vous promener, par hasard. En combinant ces données à celles de l’altimètre, l’utilisateur peut se faire une idée de quoi mettre pour sortir, que prendre pour une balade ou une exploration de certains quartiers de sa ville.

Le capteur de rythme cardiaque et le compteur de pas

Ce n’est pas une surprise pour ces deux fonctionnalités. En fait, ce qui a le plus retenu mon attention, c’est la manière dont la Gear S3 comprend que vous vous déplacez. L’application S Health inclut un programme quotidien d’entretien, où on peut aussi indiquer un objectif de pas et défier un autre utilisateur de Gear. Plus la peine de pédaler ou de bouger vos bras pour tenter de tromper le capteur de mouvement.

Plus moyen de tricher avec le capteur de mouvements de la Gear S3

Si vous êtes possesseurs d’une Gear et voulez me mettre au défi sur S Health, mon nom d’utilisateur est « Salutes ». En tout cas, on a baroudé pas mal sur une journée : quasiment 22 kilomètres (soit 29 694 pas).

gear s3 passos maior
Les pas enregistrés par ma Gear S3. © AndroidPIT

Le capteur de rythme cardiaque de la Gear S3 n’a rien à envier à d’autres concurrents sur le marché. À aucun moment les statistiques ne m’ont semblé peu crédibles. J’ai réalisé que la lecture ne pouvait pas se faire du premier coup, mais j’ai dû tourner le capteur de rythme cardiaque à plusieurs reprises jusqu’à ce que celui-ci prenne mon pouls.

gears3 pulso heart
Le capteur de rythme cardiaque de la Gear S3. © AndroidPIT

Est-ce que la synchronisation marche avec des appareils d’autres marques ?

Il n’y a pas que des bonnes choses à retirer de ce test. Plus on utilise un accessoire ou un terminal, plus on peut déceler ses points forts et ses points faibles. Je pense que c’était l’idée de Samsung en nous proposant ce voyage : découvrir une grande partie des ressources du hardware et du software de la Gear S3.

Le GPS est d’ailleurs extrêmement précis, en fonctionnant hors ligne. Il est capable d’afficher en permanence la position réelle de l’utilisateur, même quand celui-ci est au sommet d’un col. Cependant, j’ai eu un léger problème avec l’altimètre de ma montre, qui a cessé de s’afficher mystérieusement. Pis encore : pour régler le problème, il fallait synchroniser ma smartwatch avec l’application Gear pour pouvoir la paramétrer et l’activer, mais pour cela, d’après les infos données par l’application, il fallait réinitialiser ma montre avec les paramètres d’usine.

Cela signifie que j’aurais perdu mon historique d’activité de ma montre et mes informations sur S Health. J’ai fait le choix de ne pas paramétrer ou synchroniser l’altimètre pour garder mes informations personnelles. Malheureusement, celui-ci a été inutilisable jusqu’à ce que je fasse la réinitialisation et la synchronisation.

andar gears3
Le compteur de pas de la Gear S3. © AndroidPIT

Une autre chose que j’ai noté, c’est que l’application Gear ne peut pas installer les applications tierces qui ne sont pas de l’univers Galaxy. Les applications préinstallées sur la Samsung comme d’autres plus simples, comme l’application Maps, fonctionnent bien avec n’importe quel smartphone associé. Cependant, certains jeux, comme Monster Vampire, par exemple, n’ont pas pu être complètement installés sur la smartwatch.

Il semble aussi que certains jeux ne tirent pas profit de l’alimentation interne de la Gear. Comme vous le savez, la S3 a sa propre alimentation qui la rend indépendante du smartphone. Malgré cela, certaines applications sont assez difficiles à être installées ou synchronisées entre smartphone et montre.

Conclusion

Comme je l’ai fait remarquer à un autre collègue qui était du voyage, Felipe Ventura de Gizmodo Brasil, la Gear S3 est un wearable très complet pour ceux qui font du sport ou sont intéressés à faire une activité physique. A mon avis, la Gear S3 offre une expérience fondée sur trois principes-phares : la préparation, le suivi et le diagnostic final.

L’utilisateur peut s’organiser à l’aide des applications et capteurs, enregistrer son activité et accéder à un compte rendu de ce qu’il a fait. La différence entre la Gear et ses concurrentes, comme la ZenWatch 3, par exemple, c’est que son potentiel peut aller bien au-delà de ce qui a été testé dans cet article, grâce à sa gamme de capteurs et une intégration parfaite entre l’interface Tizen, le hardware et S Health.

La Gear S3 est sans doute la smartwatch la plus complète et la plus robuste sur le marché à l’heure actuelle.

La batterie, quant à elle, se trouve en dessous de la moyenne, ce que j’ai indiqué dans mon analyse de l’appareil. Je peux dire que la Gear S3 est sans doute la smartwatch la plus complète et robuste sur le marché, et en plus, celle qui offre la meilleure expérience utilisateur de son software. Mon intention avec cet article n’était pas de faire un jugement définitif du produit, et s’il en vaut la peine ou non, mais de vous relater l’expérience unique que nous avons vécu avec la Gear S3 au poignet.

Et vous, comment utilisez-vous le baromètre et les autres ressources de la Gear S3 dans votre quotidien ? Dites-le moi en commentaires.

Bruno Salutes a effectué ce voyage au Pérou à l’invitation de Samsung.

5 partages

11 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

  • Attention, concernant la consommation d'énergie et la durée de la batterie. Le chronomètre Samsung installé dans la Gear S3 est particulièrement gourmand en énergie. En un après midi il a usé une batterie de 90% à 10% et ce sans être utilisé. Juste après une remise à zéro, l'application n'avait pas été fermée.
    Sinon la gestion énergétique du GPS est excellente.


  • Vince depuis 10 mois Lien du commentaire

    Ce qui me bloque, c'est le prix !


    • Luna depuis 10 mois Lien du commentaire

      Rien ne t'oblige, tu as déjà sûrement un téléphone qui fait déjà tout ça très bien .


  • En gros si on garde notre Smartphone sur soi... qui possède baromètre. altimètre etc. La Gear S2 est toujours d'actu.


  • AvisAile depuis 10 mois Lien du commentaire

    je préfère la Huawei watch :-P


  • Luna depuis 10 mois Lien du commentaire

    Je veux bien aller au Pérou pour répondre .... Ah!Ah!Ah!
    Mais ce que je sais c'est que bientôt Google devrait annoncer des nouvelles montres capable de faire fonctionner des applications de manière complètement autonome sans passer par un téléphone et aussi de procéder directement à des paiements.


  • Rideau depuis 10 mois Lien du commentaire

    C'est per-où la sortie ?

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations