Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 7 Commentaires

De l'inspiration à la copie : Samsung doit payer une lourde amende à Apple

Samsung et Apple sont les fabricants les plus populaires et comme souvent dans les compétitions, on peut s'attendre à ne pas voir l'ambiance au beau fixe. Voilà longtemps qu'ils s'inspirent l'u de l'autre (et des autres acteur du marché, bien entendu) et un jury a tranché la question : Samsung doit verser une large somme à Apple pour avoir violé plusieurs de ses brevets.

Il y a eu un précédent : en 2011 le géant américain avait déjà reproché à son rival de s'être trop inspiré de son iPhone pour construire ses Galaxy. A cette époque Apple avait gagné le procès mais il a par la suite été annulé par la Cour Suprême. Aujourd'hui, rebelotte : les deux géants sont passés devant le juge et Samsung doit maintenant payer une amende de 539 millions de dollars pour avoir copié l'iPhone. Bien que Samsung n'a rien confirmé (pour l'instant), il essayera probablement de nouveau de faire appel.

AndroidPIT samsung galaxy s9 vs iphone x 7386
Samsung vs Apple, une querelle qui ne date pas d'hier. © AndroidPIT by Irina Efremova

Concrètement, l'amende porte sur 3 brevets de design que Samsung aurait donc bafoué ainsi que sur la violation de deux autres brevets (peut-être des animojis que l'on a retrouvé rapidement chez Samsung ?). Quoi qu'il en soit, cette amende, aussi salée soit-elle, ne risquera pas de plonger Samsung dans une abysse financière.

Cette histoire soulève plusieurs questions. La principale étant le problème du "qui copie qui" puisqu'aujourd'hui nous avons l'impression que tout le monde copie tout le monde, à un niveau de fidélité plus ou moins relatif. Une autre question en suspens est de savoir si cette situation va envenimer les relations entre Apple et Samsung qui, rappelons-le, travaillent ensemble sur certains points (notamment pour la fabrication des écrans OLED de l'iPhone X). 

Que pensez-vous du résultat de ce procès ? Où est la frontière entre l'inspiration et la copie ?

Source : CNET

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • En tout cas j'ai pu voir de nouveaux chiffres de part des marchés smartphones Samsung et Apple n'ont "plus que" 35% des parts des marchés à eux 2 (sachant qu'en terme de vente c'est Samsung le n°1) on commence à voir que la conccurence on manger énormément de parts des marchés . De quoi inquiéter les 2 géants !


  • Rien est jouer encore car Samsung peuvent faire appel . Donc ça va encore trainer quelques années 😂😂


  • Sérieusement, Apple fait le "notch" ou "l'encoche" sur son iPhone X avec double caméra en position verticale, tout le monde recopie ça sauf Samsung et c'est Samsung qu'on lui reproche d'avoir violé des brevets d'Apple, c'est une blague ?


    • C'est un procès qui date de 2011 . Et Apple n'ont pas inventé l'encoche .


    • Si Apple portent pas plainte c'est qu'ils peuvent pas porté plainte . Soit le conccurent à un accord (royalties) avec Apple soit c'est simplement pas Apple qui ont eu les brevet pour encoche et autre et c'est donc Apple qui paient des royalties aux fabricants conccurent . Sinon le 1er Appareil avec encoche est belle est bien un appareil Android donc si Apple voulaient porté plainte ils ont aucune chances de gagner .


    • Mais la n'est pas la question ce n'est pas une question de design c'est logiciel les plaintes d'Apple principalement . Mais c'est un procès qui a 8 ou 9 ans . Il y a encore quelques jours ils disaient qu'Apple devait aussi payer une amende à Samsung donc c'est du grand n'importe quoi juste pour faire du bruit .


  • Les intérêts industriels croisés des deux protagonistes ne poussent guère à prendre partie définitivement pour une affaire qui remonte à 2010 et intéressent plus les actionnaires que les possesseurs de leurs appareils respectifs.
    Next...

Articles recommandés