Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 4 Commentaires

La reconnaissance faciale aurait été utilisée pour trouver les harceleurs au concert de Taylor Swift

Si vous pensez que l'utilisation de logiciels de reconnaissance faciale n'existe que dans des pays comme la Chine, vous avez tort. Bien que la technologie ne soit pas encore répandue, on rapporte maintenant que la reconnaissance faciale a été utilisée lors d'un concert de Taylor Swift pour détecter les harceleurs parmi les membres du public, et ce bien sûr à leur insu.

Selon Rolling Stone, la technologie a été utilisée à au moins un des concerts de la chanteuse cachée sous la forme d'un kiosque dédié aux répétitions. Les visages des fans qui se sont arrêtés pour regarder ont été scannés et les données auraient ensuite été envoyées à un centre de contrôle, qui les renvoie à une base de données contenant des images des harceleurs de Taylor Swift qui sont déjà connus.

Mike Downing, chef de la sécurité d'Oak View Group, a déclaré à Rolling Stone : "Tous ceux qui passaient par là s'arrêtaient et le regardaient, et le logiciel se mettait à fonctionner". Cependant, à notre connaissance, les supporters n'en étaient pas conscients et ne pouvaient donc pas donner leur consentement à la collecte de leurs données biométriques. Ceci dit, les concerts sont techniquement des événements privés, ce qui signifie que les lois actuelles permettent aux entreprises de collecter ces données sans en informer les spectateurs.

6966830273 06aff16861 o
Taylor Swift a eu sa part de controverses dans le passé. © Eva Rinaldi, Flickr

Les défenseurs de la protection de la vie privée se sont alarmés quand ils ont entendu parler de cette pratique. Rien n'indique clairement à qui appartiennent les données scannées, combien de temps elles peuvent être conservés dans le système et si elles peuvent être vendues à des tiers, qui peuvent ensuite les monétiser.

D'autre part, le renforcement de la sécurité dans ces lieux pourrait s'avérer inestimable après des événements tels que l'attentat à la bombe du concert d'Ariana Grande et la mort tragique de la chanteuse Christina Grimmie, victime d'un harceleur qui assistait à son concert. C'est le vieux débat - la vie privée contre la sécurité. Pour l'instant, cependant, Jay Stanley, analyste politique principal pour l'American Civil Liberties Union, préconise une réglementation plus stricte de la reconnaissance faciale sur la propriété privée, qualifiant l'industrie de " Far West " dans une déclaration à Slate.

Assisteriez-vous à un concert si vous saviez que votre visage va être scanné ?

Source : Rolling Stone

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    Mais qui est cette fille qui ressemble à Dorothée, une utilisatrice de la pomme ?


  • La question devrait être : accepteriez-vous que l'on obtiennent des données personnelles concernant votre identité dans un lieu privé (notion très discutable d'ailleurs...) sans votre consentement ?

    Posez comme cela, la réponse est dans la question mais il faut aussi poser le problème avec le plus de netteté possible plutôt que de biaiser.

    Je n'insisterai pas plus, vous devinez mon point de vue 😙

    Zzz


    • Cela reprend le principe du videur qui te laisse entrer ou pas dans la boîte de nuit, sauf que là c'est une IA. Dès lors, on peut imaginer la même chose pour ceux qui sont interdits de stade, d'hippodrome ou encore de casino


      • Le principe de contrôle visible et prévu, je n'ai rien contre mais là, dans ce cadre, c'est la porte ouverte à toutes les dérives liberticides et cela me semble insupportable et du fait cela change la donne.
        Les dérives autoritaires que l'on voit prospérer partout dans le monde n'ont pas besoin de cette aide là, à mon idée...