Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 5 Commentaires

Huawei crée enfin son propre système de reconnaissance faciale

La technologie de reconnaissance faciale est à la mode. Nous l'avions vue sur le Galaxy S8, retrouvée sur les nouveaux flagships de Samsung, vue popularisée par Apple et reprise par la concurrence. Résultat : les autres fabricants ont rapidement réagi. Le géant chinois Huawei a désormais lui aussi sa version de cette technologie.

En tant qu'utilisateur, la première question que l'on se pose est bien sûr de savoir si la reconnaissance faciale est vraiment une méthode sécurisée. Après tout, il s'agit de déverrouiller l'écran donc la sécurité doit être au maximum. En pratique, ce n'est pas forcément le cas. Certes le déverrouillage est plus rapide qu'avec un lecteur d'empreintes digitales mais certains modèles (tels que le Galaxy S8) peuvent être déverrouillés à l'aide d'une simple image. Chez Apple, il est également possible de déverrouiller l'iPhone X en trichant mais c'est déjà bien plus compliqué puisqu'il faut avoir un masque spécial et le bon angle, ce qui n'est pas à la disposition du premier voleur venu.

Une nouvelle technologie étant toujours considérée meilleure que la précédente (même si ce n'est pas le cas), il n'a donc pas fallu longtemps pour voir d'autres fabricants l'adopter. OnePlus l'a fait avec son OnePlus 5T, bien que la technologie soit bien moins poussée, et Huawei a profité de la présentation du V10 de Honor pour présenter son propre système.

apple keynote iphone x 13
L'iPhone X n'était pas le premier à proposer une reconnaissance faciale. © Apple

Sa technologie, encore en développement, permet de capturer 10 fois plus de points que l'iPhone X (300 000, pour être exacts) grâce à l'appareil photo avant, et d'utiliser la technologie infrarouge ainsi qu'un projecteur pour modéliser votre visage. Huawei a l'intention de ne pas utiliser cette technologie uniquement pour le verrouillage/déverrouillage d'écran mais aussi pour d'autres fonctions, notamment le paiement. 

La question qui reste en suspens est donc de déterminer si oui ou non il est encore utile de placer un lecteur d'empreintes digitales sur les appareils. Pour le moment, les deux technologies arrivent à cohabiter mais il est probable que la nouvelle prendra le pas sur l'ancienne.

Quoi qu'il en soit, il est fort probable que tous les nouveaux haut de gamme de Huawei proposent cette technologie.

Pensez-vous que le lecteur d'empreintes digitales est prêt à disparaître au profit de la reconnaissance faciale ?

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Empreinte digitale, reconnaissance faciale...tout celà me paraît plutôt coûteux et pas très utile, en plus d'être des données assez sensibles.

    Je me suis servi du déverrouillage par empreinte pendant environ un mois, et je ne m'y fais pas. Ca ne me paraît pas si sécurisé que ça.

    Rien ne vaut un bon mot de passe (autre que 1234 ou 0000 évidemment) selon moi.


    • Ah oui, c'est beaucoup plus pratique de mettre dix secondes pour taper ton code pour déverrouiller ton téléphone à chaque fois que tu veux faire un truc.


      • Ce n'est pas totalement vrai en configurant les lieux de confiance dans les paramètres d'Android


      • Google SmartLock permet d'éviter ça. Je préfère perdre 10 secondes et avoir confiance dans la sécurité de mon téléphone plutôt que m'appuyer sur des features qui en plus d'être coûteuses, ne sont pas parfaites.

        Le taux de performance de la reconnaissance par empreinte est quasiment de 100%, mais un capteur ça meurt. Ca m'est arrivé et le déverouillage par empreinte était donc impossible. Un bon mdp ça ne périme pas, et ça ne meurt que si l'appareil meurt.


  • Apple a été le premier à dégainer sa techno " révolutionnaire " mais celle-ci est laminée par la concurrence. Ah, le mythe de la qualité Apple en prend encore un sacré coup (déjà qu'elle n'est plus qu'un mythe pour tous ceux réalistes et qui ne sont pas Apple fanboys) : D
    Apple pêche encore une fois par suffisance et prétention (voir le tarif de l'iPhone X) et ne s'avère plus la hauteur du mythe (sous l'ère Jobs), sa chute sera terrible.

Articles recommandés