Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.
Realme va-t-il faire peur à Honor et à Xiaomi ?
Realme X Hardware Opinion 5 min de lecture 9 Commentaires

Realme va-t-il faire peur à Honor et à Xiaomi ?

Après le Realme 3 Pro vient le Realme X, un appareil haut de gamme à un prix compétitif qui se tourne vers le marché international. Realme ne se contente pas de regarder Xiaomi et Honor se partager le marché, vous allez entendre de plus en plus parler de cette marque.

Réalité : entre indépendance et objectifs expansionnistes

Pour certains, Realme semble être à un nouveau nom et bien qu'il soit officiellement sur le marché depuis mai 2018, il a fait sa première apparition en 2010 en Chine, sous l'aile d'OPPO. Toutefois, ce n'est que depuis l'année dernière que Realme est une entreprise et une marque indépendante.

La concurrence sur les marchés chinois et indien est vraiment féroce et apporte Realme en Europe et aux Etats-Unis ne peut que profiter aux utilisateurs.

Le lien avec OPPO est toujours présent, vous pouvez le voir également en regardant les appareils Powered by OPPO, mais Realme tient à souligner qu'il s'agit de deux sociétés distinctes et que cela n'a aucune conséquence sur ses décisions en termes de conception et de choix des composants. La marque est fortement présente sur le marché indien, marché où elle a d'ailleurs débuté avec le Realme 1 en mai 2018. Cela se voit vite compte tenu de l'omniprésence des journalistes lors du lancement de Realme X en Chine.

androidpit realme x back
Double caméra de recul, caméra escamotable à l'avant et coque gradient pour Realme X. © AndroidPIT

Le dernier smartphone de l'entreprise fait écho à celui de l'iPhone X et du Samsung Galaxy X. Cependant, le Realme 3 Pro devrait être le premier à atterrir en Europe, en se concentrant initialement sur quatre marchés : Grande-Bretagne, France, Espagne et Italie.

Des cartes intéressantes à jouer sur la table de jeu européenne

Des appareils conformes aux dernières tendances, proposés des prix agressifs. Voilà ce qui semble être la carte de visite de la marque chinoise qui, consciente de la concurrence, sort son modèle X un mois seulement après le 3 Pro. La concurrence est impitoyable, surtout sur le marché chinois, mais aussi sur le marché international. Realme aura affaire à des adversaires qui savent ce qu'ils font.

Londres, Madrid, Paris et Milan sont les villes où la marque chinoise fera ses premiers pas. Ce sont des marchés où Honor et Xiaomi sont déjà présents non seulement avec leurs appareils, mais aussi avec leurs communautés. Et n'oublions pas OnePlus, qui vient de sortir les OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro.

Realme estime que 2019 est le bon moment pour faire un grand pas : ne pas exploiter le potentiel d'un marché comme celui de l'Europe serait une erreur stratégique. La communauté des fans est incluse dans la stratégie et la communauté indienne s'est déjà engagée à fournir des commentaires que la marque prend en compte lors de la conception de nouveaux appareils.

AndroidPIT xiaomi mi 9 se hero
Xiaomi est l'un des durs rivaux auxquels Realme devra faire face en Europe / © AndroidPIT

La communauté accède ainsi à des boutiques en ligne avec de bons rapports qualité-prix. Et quels prix, du moins ceux destinés au marché chinois. Nous ne pouvons qu'espérer que ceux destinés à l'Europe ne subiront pas de hausses trop excessives. Realme semble prêt à jouer son match sur le marché international.

Dispositifs 5G et IoT en cours d'élaboration

Realme a clairement indiqué, lors de la conférence de presse, que l'objectif de la marque est de devenir l'une des marques les plus populaires auprès des jeunes en leur proposant des appareils équipés des dernières technologies du marché et, à cet égard, Realme se prépare également à lancer un smartphone 5G d'ici la fin de l'année. En plus des smartphones, la marque a également toute une panoplie d'appareils IdO mais nous ne savons pas ce qui sera présenté, ni quand.

Realme est une jeune entreprise qui "espère à l'avenir continuer à se développer aux côtés des jeunes et devenir un symbole pour ceux qui sont à l'avant-garde des nouvelles tendances", a déclaré Chase Xu, CMO de la marque, lors de la conférence de presse.

Realme parviendra-t-elle à émerger en Europe ?

Les conditions préalables au succès sont réunies et les Realme 3 Pro et Realme X en sont un exemple. Nous travaillerons dur pour construire une communauté solide de fans européens, mais en apportant aux utilisateurs de bons appareils à des prix abordables et en leur offrant un bon service client après l'achat. Realme ne devrait avoir aucun problème à s'établir sur le marché international.

D'autres ont d'ailleurs réussi à le faire avec une stratégie très similaire. Huawei, Honor, OnePlus et Xiaomi sont aujourd'hui des noms familiers dans le monde des smartphones, même en Europe, malgré le fait qu'il y a quelques années, ils ont soulevé de nombreux doutes parmi les utilisateurs. OPPO a déjà fait son entrée en Europe, mais Realme, avec une politique de prix plus agressive, pourrait arriver à ses fins plus rapidement. En outre, un nouveau concurrent sur le marché ne peut que profiter aux utilisateurs.

Que pensez-vous de Realme et de ses nouveaux appareils ? En achèteriez-vous ?

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Tout ça est bien joli mais nous pauvre français à quand un smartphone m’aide on France compétitif qui casse le marché asiatique


    • Conçu en France et fabriqué en Chine pour être compétitif niveau tarif (impossible de faire autrement car les salaires ne le permettraient pas, et comme les usines chinoises sont déjà hyper robotisées, impossible de compenser par ce biais là [ce qui a pu être fait par des entreprises dans d'autres secteurs d'activités qui ont relocalisé leur fabrication en France, e n repensant la fabrication pour qu'il y ait moins d'étapes manuelles de fabrication aussi], on a eu (Wiko) et on en a encore (Archos), mais on voit ce que ça a donné, de la daube (certains produits sont conçus en France, d'autres, par contre, comme les smartphones, eu, sont juste du rebadging de smartphones chinois, c'est dommage car il y avait du savoir faire dans la conception du logiciel [exemple : leur application de lecteur audio et vidéo] mais ces entreprises ne sont pas sérieuses et il y a eu beaucoup de foutage de gueule (suivi ogiciel, SAV...) qui leur a donné une très mauvaise réputation (méritée).
      Tinno a tout repris en main en ce qui concerne Wiko et maintenant c'est du 100 % chinois. Pou r lutte dans le domaine des smartphones et tablettes, c'est mort, car pour prendre l'exemple de Xiaomi, ils ont un vrai savoir faire au niveau du logiciel (Xiaomi a même commencé par ça, avant de faire fabriquer et commercialiser eux-même leur propre matériel ou du matériel affilié grâce à leur plateforme de financement participatif [montres, chaussures, petit électroménager...])


  • Vache! On dirait un article écrit par perceval ! Le nombre de phrases qui ne veulent rien dire est juste hallucinant !
    Franchement faut arrêter d'écrire, ça embauche à Mac do, ou casser des cailloux sur un chantier...


  • Faut croire qu'en Europe on doit être des sacrés cons pour ne même pas savoir faire un smartphone à prix concurrentiel et qui tient la route. Par contre au pays du soleil levant ça dépote dur pour ce qui est de sortir des modèles toutes les 5 minutes. Je suis même pas sûr de savoir lequel choisir, je suis convaincu que le temps qu'il me faudrait pour en choisir un celui-ci serait déjà obsolète tellement ils en sortent.


    • Tu as envie de travailler dans les mêmes conditions que les employés chinois pour la même considération et le même avenir ?
      Je ne le parierais pas, du coup, je vais arrêter mon raisonnement jusque-là sinon les conclusions risqueraient d'être hasardeuses 😉


      • Oui enfin en Chine il ne se passe pas une semaine sans des grèves massives et les conditions de travail progressent plus vite qu'en France (OK ils partent de plus loin).
        Pour le coup c'est aussi à cause de la monnaie qu'on arrivera jamais à faire un smartophe à ce prix
        C'est comme je voyais sur bfm la comparaison des SMIC européens, le truc complètement con qui ne veut absolument rien dire !


      • Luna depuis 6 jours Lien du commentaire

        Excatement comme Apple qui a décidé de conquérir le marché indien avec un smartphone à la hauteur de leur pourvoir d'achat , un IPhone 6 ...Oui mais il est formidable !!

        https://www.gsmarena.com/apples_new_marketing_campaign_in_india_says_the_iphone_6s_is_incredible-news-37054.php


      • @ Jean-Christophe Hrycaj

        Si, effectivement, les salaires ont bien augmentés en Chine, les libertés individuelles n'en sont pas encore là, E. Macron ne s'est (pas encore) fait proclamer président à vie par son parti sauf si j'ai loupé quelque chose ce matin 😉

        Quant aux productions qui ne sont plus ASSEZ rentables pour les investisseurs comme la confection, elle part au Vietnam, en Thaïlande, au Sri Lanka [plus de 1 100 morts dans une usine de sous-traitance pour nos magasins d'habillement occidentaux en 2013] ou en Afrique de l'Est (Éthiopie et Soudan principalement)


      • Luna depuis 6 jours Lien du commentaire

        Et ils sont fabriqués où tous nos smartphones , nos Android et nos Apple ?
        Encore une fois on s'arrange très bien du peu de libertés individuelles chinoises quand elles nous font faire des économies et après tu vas dire qu'on est meilleur ?