Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

3 min de lecture 6 Commentaires

Quand la réalité virtuelle et la réalité augmentée débarquent dans le football

La Liga, c'est-à-dire le championnat de football espagnol, a profité du MWC 2018 pour montrer ses progrès en matière de retransmission des matchs. Grâce à un partenariat avec Intel, elle permet notamment aux téléspectateurs d'avoir accès à des ralentis en 360 degrés et à des statistiques en réalité augmentée en utilisant la technologie True View, récemment mise en oeuvre dans la NBA et la NFL. 

La réalité virtuelle et la réalité augmentée pendant les matchs de foot

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont de plus en plus présentes dans notre quotidien. Si les technologies n'ont pas encore gagné le coeur du grand public, la démarche de la Liga pourrait accélérer le processus. Le championnat espagnol de foot a en effet mis en place un partenariat avec Intel pour permettre aux fans d'avoir accès à plus de contenus. Ainsi, la réalité virtuelle fait son apparition durant les matchs, tout comme la réalité augmentée, grâce à la nouvelle technologie qui est introduite peu à peu dans les stades espagnols.

Pour réaliser son pari technique, 38 caméras ont été placées autour du stade. Les images en 2D sont ensuite assemblées pour créer une unique vidéo à 360 degrés. Le rendu final est encore amélioré grâce à une caméra SkyCam qui capture des vidéos au-dessus du terrain. J'ai ainsi pu tester quelques expériences en réalité virtuelle au MWC 2018 avec des casques Samsung Gear. Vous pouvez ainsi revivre des matchs en 360 degrés et voir des statistiques en temps réel. L'expérience est plaisante et permet une vue beaucoup plus immersive que devant sa télévision.

La Liga envisage également de diffuser du contenu d'après-match qui permettrait aux spectateurs d'explorer les meilleurs moments des matchs dans leur angle préféré, plutôt que de regarder ce qui est diffusé par l'équipe de production télévisuelle. 

la liga galaxy s9
La réalité virtuelle fait désormais partie de l'expérience des téléspectateurs des matchs espagnols. © La Liga

Fini les problèmes de hors-jeu

D'autres utilisations sont permises grâce aux 38 caméras installées par La Liga. C'est notamment le cas pour "Be The Player" (soyez le joueur) qui offre la possibilité de visualiser ce que voit le joueur. Cela permet de mieux comprendre ses choix et de mieux analyser ses performances. Les téléspectateurs peuvent également profiter de ce que la Liga appelle le "Laser Wall". Cette technologie permet d'incruster des statistiques au sein de l'écran et dessiner même des lignes pour aider notamment à vérifier les hors-jeux. Cela permet notamment de diminuer le risque de controverses et de conflits. Bref, le football se modernise et se met au niveau de ce que propose les américains.

Êtes-vous prêt pour regarder des matchs de football en réalité virtuelle ?

8 partages

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "Fini les problèmes de hors-jeu", c'est une très mauvaise nouvelle pour les arrangements entre amis favorisés par la volonté de ne pas utiliser de système efficace pour "contrôler" la véracité des actions pendant les matchs.

    Si je parais (une fois de plus) très persifleur, c'est pour rappeler que le dernier essai en France d'aide à l'arbitrage par la vidéo a été tellement mal préparé (il y a quelques mois seulement) et abandonné aussitôt (je ne parle pas non plus du prix exorbitant demandé par l'entreprise retenue) qu'il est difficile de croire que cela provenait d'un pur hasard malencontreux.

    C'est vrai que la FIFA est un organisme au-delà de tout soupçon...
    Je rappelle quel grand dirigeant français, ancien responsable de l'UEFA et qui voulait être calife à la place du calife Sepp Blatter, est très opposé à l'arbitrage électronique ou cela n'est pas nécessaire ?

    Tout ça pour dire qu'il faudra vraiment beaucoup de diplomatie pour introduire ce genre d'innovation. Bon courage aux honnêtes gens qui souhaiteraient remédier à tout cela...


    • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

      Alors le foot c'est vraiment sérieux ?


      • Et toi tu l'es ? Hmm hmm


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Non j'ai la migraine ...


      • @ Luna

        Je considère que les pratiques sportives sont considérées comme très sérieuses.
        Un exemple qui est très récent et que tu connais sûrement, les Jeux Olympiques d'hiver ont permis un rapprochement (ponctuel tout au moins ou au plus si l'on veut rester réaliste) de deux pays en désaccord profond depuis 68 ans bien qu'ils soient très proches géographiquement et culturellement : les Corée.

        Les enjeux sportifs et politiques font partie de la panoplie des pratiques politiques et diplomatiques depuis fort longtemps. Je n'insisterai pas sur des exemples car j'en connais beaucoup plus de négatifs que de positifs.

        Ce n'est pas le sport qui est en cause par lui-même mais l'utilisation (l'instrumentalisation par des puissances diverses) qui s'en servent à leur profit qui me dérange.

        Alors oui, le sport c'est peut-être "trop sérieux" par les enjeux de rivalité qui s'exacerbent inutilement, enfin c'est mon point de vue.


  • Je croyais que c'était déjà de la VR sur la TV

Articles recommandés