Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Le boom de la réalité augmentée sur les réseaux sociaux

Le boom de la réalité augmentée sur les réseaux sociaux

La réalité augmentée (RA) permet de superposer des éléments (sons, images 2D, 3D, vidéos) calculés par un système informatique en temps réel. Elle permet d'incruster de manière réaliste des objets virtuels dans une séquence d'images. C'est donc tout naturellement que ses potentialités vont transformer la façon dont les marques interagissent avec les consommateurs sur les réseaux sociaux. Que ce soit Snapchat ou Facebook, les plateformes de réseaux sociaux ont bien senti le filon marketing ouvert par cette technologie. Et, nous ne sommes qu'au début d'un long processus.

La réalité augmentée est souvent présentée comme une innovation technologique du XXIe siècle. Pourtant, elle tire ses origines des années 1980 lorsque Steve Mann inventa un casque permettant d'afficher des informations virtuelles. Ce premier prototype sera par la suite amélioré par les industriels et accompagnera le développement des médias sociaux une trentaine d'années plus tard. On tend à confondre la réalité virtuelle et la réalité augmentée. La première est une technique qui permet de plonger dans un monde totalement virtuel en 3D, alors que la seconde est plutôt un ajout d'éléments virtuels au monde physique et réel qui vous entoure. Par exemple, vous pouvez porter des lunettes de réalité augmentée et voir un indicateur de vitesse lorsque vous faites du vélo sans entraver votre champ de vision.

Les géants des réseaux sociaux surfent sur l'intérêt de leurs utilisateurs pour cette technologie et ciblent des campagnes marketing avec des publicités pensées pour ce type de consommateur. Des futures innovations verront désormais le jour et il s'agira de proposer de véritables expériences de marque ou d'achats dans lesquels les consommateurs pourront utiliser leur creativé tout en étant accompagnés par une narration immersive. Alors que l'utilisation de la réalité augmentée dans les médias sociaux est encore au premier stade, on comprend aisémment tout l'intérêt que ces firmes pourraient tirer de la possibilité de faire fusionner une marque dans la vie des consommateurs de manière amusante et pratique. L'idée serait de ce fait de créer une encore plus grande proximité entre le consommateur et le produit de façon à stimuler davantage la consommation.

Les grandes marques l'ont bien compris. Le potentiel marché publicitaire de la réalité augmentée s'élèverait à plus de 13 milliards de revenus d'ici 2022. D'après les calculs de Business Insider Intelligence, le nombre d'utilisateurs de smartphones dans le monde ne cessent d'augmenter et pourrait même atteindre les 2,5 milliards de personnes connectées en 2023. Un marché immense pour les futures campagnes markating en somme. On estime à ce titre que la bataille pour les régies publicitaires a déjà commencé et la technologie RA représente déjà 12% des revenus publicitaires liés aux téléphones portables. Un rapport de Business Insider Intelligence estime que les médias sociaux et leurs annonceurs travaillent déjà sur des publicités immersives. Ces entreprises cherchent à ce titre à mettre en oeuvre des stratégies afin d'augmenter les ventes et les téléchargements, stimuler l'engagement des utilisateurs envers certaines marques et accroître la notoriété sur les médias sociaux des entreprises qui payent pour de la publicité.  

Montri Nipitvittaya shutterstock 492775474Réalité Augmentée  / © Montri Nipitvittaya / Shutterstock.com

En 2009, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) préfigurait déjà les recherches sur l'analyse des mouvements et l'utilisation des objets très légers intégrant une Webcam. Il s'agissait d'un programme de réalité augmentée adapté au quotidien. Ce programme Sixth Sense se voulait comme une interface révolutionnaire et abordable (environ 350 dollars). Alors la question des usages marketing de cette technologie avait déjà été évoquée à l'époque, force est de constater que son évolution semble inexorablement liée à l'essor ou plutôt à l'adaption du marketing au numérique.

Source : Business Insider

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • phil depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Ça va prendre encore un moment plutôt avant de se démocratiser, rien que l'interaction avec la 5G qui n'est même pas encore là...

    C'est vrai que sur Maps il y a un côté pratique, mais bon, ça ne fait pas tout...