Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

2 min de lecture 3 Commentaires

Rachat de HTC : Google prend-il les rênes de la firme taïwanaise ?

HTC vit des moments difficiles, voilà déjà bien longtemps que le sujet fait la une des médias  De plus en plus d'éléments indiquent que le constructeur taïwanais devrait officialiser très prochainement son rachat par Google. 

HTC cherche son acquéreur et il pourrait bien l'avoir trouvé. Le China Times annonce qu'une grande nouvelle va être annoncée depuis le quartier général de HTC à Taïwan. Au deuxième étage du bâtiment, toute une foule attend, y compris une caméra pour enregistrer l'annonce. Cher Wang, responsable de la marque sur place, avait prévu un voyage au Japon mais est finalement restée, précise le journal chinois. Le mystère est levé mais le journal chinois ne donne évidemment aucune information supplémentaire : s'agit-il du rachat de HTC par Google ? Ou d'un nouveau type de coopération entre les deux entreprises ? 

La bourse taïwannaise a, elle, annoncé que les actions de HTC ne seront plus sur le marché à partir du 21 septembre. Le célèbre leaker Evan Blass s'est également exprimé, indiquant que Google et HTC ont trouvé un accord : Google s'approprierait les départements matériels, HTC, lui, préserve son nom.

Cependant, Google ne possèdera pas toute la firme de HTC. Le département dédié à la réalité virtuelle, Vive, continuera à exister mais les choses sont encore très floues pour le moment. HTC a déclaré ne pas vouloir réagir aux rumeurs, mais le fait que les actions soit retirées n'est pas une rumeur mais bel et bien une vérité.

Google, de son côté, ne s'est pas exprimé pour le moment. Nous reviendrons vers vous dès que nous en saurons davantage.

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "le fait que les actions soit retirées", hum...
    C'est plutôt la cotation qui est suspendue, pour éviter ou limité (pour les initiés) une spéculation supplémentaire créée par un "événement boursier" ce qui est tout à fait justifié dans l'attente d'un événement comme une offre publique d'achat ou d'échange (OPA ou OPE pour les intimes...)

Articles recommandés