Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Opinion 4 min de lecture 7 Commentaires

Quick Charge 5.0 : désolé Qualcomm il est trop tard !

L'entreprise de San Diego qui fabrique des puces se prépare au lancement d’une nouvelle version de sa technologie de charge rapide appelée Quick Charge 5. Selon les rumeurs, la puissance de cette technologie devrait presque doubler par rapport à la génération précédente, mais malheureusement pas assez pour la considérer comme une révolution. Qualcomm, vous êtes en retard !

Qualcomm est probablement le fournisseur du plus grand nombre de puces de smartphone au monde et sa technologie de charge rapide, appelée Quick Charge, est utilisée partout. Que vous le sachiez ou non, même votre smartphone utilise probablement un type de recharge rapide de la société américaine, qui est actuellement à sa version 4.0+.

Quick Charge 4.0 permet de recharger votre smartphone avec une puissance nominale de 18 W via deux lignes de charge distinctes vous permettant de maintenir le chargeur et l'appareil relativement froids. Les rumeurs parlent d'un bond de puissance pouvant atteindre les 32 W pour la prochaine génération, soit une augmentation de près de 80 %. Ce résultat serait obtenu grâce à l’inclusion d’une troisième ligne de charge à travers laquelle le courant électrique peut circuler dans la direction de la batterie.

AndroidPIT honor 9 vs oneplus 5 1441
Tous les chargeurs ne sont pas identiques. © AndroidPIT

Je suis désolé Qualcomm, la concurrence est déjà meilleure

Malheureusement, malgré l’augmentation sensible de la vitesse de la norme de charge, de nombreux concurrents de Qualcomm ont déjà présenté des normes propriétaires plus rapides. Il suffit de penser à Huawei qui a intégré dans son Mate 20 Pro une technologie de charge rapide de 40 W grâce à l’utilisation du SoC Kirin 980 créé par la société.

Mais sans aller jusqu’à des entreprises qui utilisent des puces propriétaires, il suffit de jeter un coup d'œil aux autres marques capables de fournir aujourd'hui des normes de charge comparables, voire supérieures, à ce que proposera le Quick Charge 5.0 sur des appareils intégrant une puce Qualcomm.

huawei mate 20 pro 10
Le Mate 20 Pro a déjà une charge ultra rapide de 40 W.  AndroidPIT

OPPO, par exemple, utilise sa technologie appelée VOOC, qui tourne autour de 20 W depuis de nombreuses années. Elle a récemment lancé le Super VOOC à 50 W sur le Find X Lamborghini Edition, qui permet de recharger 3400 mAh en 30 minutes à peine. VIVO utilise également un système similaire à la technologie VOOC appelé Dual Engine qui atteint les 22 W.

À mon avis, la recharge Super VOOC utilise une astuce brillante pour atteindre de telles vitesses, c’est-à-dire l’utilisation de deux modules de batterie distincts qui sont rechargés en même temps, une technologie qu’aucun fabricant n’a encore reproduit. Cela permet de maintenir l'appareil et le chargeur à des températures inférieures à celles de Qualcomm malgré la puissance.

OPPO Lamborghini 05
OPPO est le leader incontesté de la technologie de charge rapide sur smartphone pour le moment. © AndroidPIT

Tout est-il inutile ?

Évidemment pas. Si l’on prend en compte le nombre total de modèles de smartphones qui utilisent une technologie de charge rapide propriétaire, nous n’approcherions même pas du nombre d’appareils équipés du classique Quick Charge de Qualcomm. Cela signifie que la diffusion d'une norme de charge, même plus rapide que la norme actuelle, devrait être plus rapide et plus généralisée, grâce au large éventail de puces de la société.

Nous allons donc tous bénéficier de cette technologie, directement ou non. Quiconque aura la chance d'acheter un smartphone équipé du SoC Snapdragon 855/8150 en 2019 sera probablement déjà en mesure de tirer parti de Quick Charge 5.0. Les améliorations arriveront bientôt même sur les appareils de milieu et de bas de gamme, des smartphones sur lesquels le Quick Charge 4.0 pourrait être implémenté (aujourd'hui exclusivement dédié au haut de gamme), grâce à des coûts de licence qui seront probablement réduits.

Connaissez-vous le système de charge de votre smartphone ? Combien de temps met-il à se recharger ?

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • AVEZ-VOUS BESOIN D'UN PRÊT? SI OUI Email: Mustafabello83@gmail.com POUR VOTRE PRÊT AUJOURD'HUI, NOUS SOMMES À VOTRE SERVICE.


  • Serge depuis une semaine Lien du commentaire

    Avec mon "vieux" LeEco Le Max2 x820 de 2017 je passe de 20% à 100% en 1h en quick charge 3, c'est honorable :)


  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Ce n'est pas de la faute de Qualcomm , si les constructeurs n'ont pas installé les composants pour passer de Quick Charge 2 à Quick charge 4.
    Pour info seul 15 appareils sont Quick charge 4 \ 4+ :

    https://www.androidpit.fr/forum/778124/la-charge-rapide-ou-quick-charge


    C'est dire comme ça n'intéresse pas les constructeurs d'améliorer l'autonomie de leurs smartphones...


  • Phaeton depuis une semaine Lien du commentaire

    C'est encore une fois un argument marketing !
    On invente des chargeurs qui rechargent plus rapidement la batterie qu'elle-même ne se décharge. Et on n'a pas encore inventé de batterie qui ne se déchargerait que très lentement ?!?!
    Les moteurs à eau et à air comprimé ont bel et bien été inventés, mais jamais commercialisés. Étrange non ?


  • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

    La charge rapide de mon Moto G5 Plus dénommée Turbo Power si elle n'est pas un foudre de guerre me permet de passer de 10 à 100 % en 1 h 30, cela me suffit sans problème et la préserve d'autant mieux d'une usure prématurée.


    • skyrail depuis une semaine Lien du commentaire

      Supportable, mais encore trop lent.
      La vrai révolution est celle qui permettra de recharger très vite une partie de la batterie (quelques cellules) pendant qu'on utilise les cellules encore pleines.
      Un peu comme si on avait plusieurs batteries dans le smartphone et l'une prend le relais de l'autre pendant que celle-ci se charge.
      Il faudrait que les deux soient isolées pour éviter tout échauffement.
      Une batterie plus petite se charge plus vite. il faudrait donc avoir plusieurs petites unités dans le logement de batterie.
      Le concept de Super VOOC va dans le bon sens, mais on pourrait certainement faire mieux avec plus de deux modules. Un ou plusieurs serait utilisés pour assurer la besoin en puissance du terminal, pendant que les autres se rechargeraient en parallèle, d'autres seraient mis au repos dans l'intervalle pour éviter que ça se charge continuellement, voire seraient chargés à vitesse lente pour préserver la durée de vie du module.

Articles recommandés