Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Quels sont les téléphones et smartphones qui nous ont le plus marqué?

Quels sont les téléphones et smartphones qui nous ont le plus marqué?

Dans ce billet "nostalgie", les rédacteurs d'AndroidPIT vous racontent quels smartphones ou téléphones portables les ont le plus marqué dans leurs vies de technophiles.

Avec le marketing tribal et la fédération de fan(atique)s autour de Communautés OnePlus ou de Xiaomi Mi Fans et de Pommistes d'Apple, les marques de smartphones sont devenues des équipes de foot. Et chaque supporter a ses joueurs de légende, qui ont marqué l'histoire du club et lui ont fait aimer son équipe de cœur. 

En tant que journalistes tech, testeuses et testeurs, on s'oblige souvent, chez AndroidPIT, à s'extraire des tribunes et autres virages d'ultras de la tech.

Mais comme on est technophiles avant tout, on a forcément nos chouchous, des smartphones qui nous ont durablement marqué, qui on suscité une passion pour tel ou tel constructeur ou qu'on contemple simplement avec beaucoup de nostalgie

Julia: Le Palm Pre, un vrai "game changer" pour moi

J'ai acheté mon premier smartphone il y a environ dix ans. Ce devait être en 2009 ou 2010 et c'était mon trésor après que je l'ai échangé contre un Sony Ericsson W595 rose vif. Le Palm Pre pouvait être chargé sans-fil par induction (Touchstone était le nom de l'accessoire) et je me souviens du petit joystick lumineux sous l'écran et de la zone tactile à côté. 

Le Palm Pre offrait un clavier QWERTY, qui me rappelait déjà un Blackberry. Le clavier sortait en poussant l'écran coulissant vers le haut. Puis la petite pièce pratique s'est transformée en un smartphone à touches ergonomiques avec un dos dans lequel on pouvait voir son reflet.

image
Le Palm Pre et son format ultra compact. / © Instagram Teonator

Je me demande encore aujourd'hui comment nous faisions pour taper sur des smartphones aussi petits et ne pas nous plaindre. Mais c'était un très bon téléphone à clavier que j'aimerais revoir, c'est dommage que Blackberry ait finalement abandonné.

J'ai beaucoup aimé le tout nouveau webOS basé sur Linux sur le Palm Pre - malheureusement, il n'a pas eu le succès escompté. J'ai utilisé le smartphone à boutons pendant environ un an et je l'ai ensuite échangé contre un iPhone 4 tout neuf.

Si je n'avais pas été passionnée par le smartphone d'Apple depuis le lancement du premier iPhone, le Palm Pre aurait certainement été un fidèle compagnon bien plus longtemps.

- Julia Froolyks, AndroidPIT Allemagne

Stefan: Le Nokia 7650 m'a fait découvrir la magie des applications mobiles 

En 2002, le partage de connexion Internet sous Windows XP était une fonctionnalité peu connue - tout comme le Bluetooth, il s'agissait encore d'une technologie de niche. Les deux, ensemble, ont néanmoins fourni ma première vraie expérience sur Smartphone avec un grand "S". 

Grâce à un dongle Bluetooth, qui coûtait 60 euros à l'époque, il était possible de chatter depuis le Nokia 7650 même dans le jardin de mes parents - pas par SMS, mais via un client IRC! Qui d'autre connaît encore l'IRC (Instant Relay Chat) de nos jours?

Si QuakeNet était à l'époque LA plateforme pour les joueurs parmi les serveurs IRC, une grande partie de l'EFNet tournait autour de "Warez".

nokia 7650 design
Le Nokia 7650 dans toute sa splendeur. / © Nokia

Il y avait même plusieurs canaux dédiés juste pour Symbian S60 - le système d'exploitation du Nokia 7650. Avec les œillères de la jeunesse sur le piratage, on se sentait presque comme dans un premier App Store, quand on récupérait des applications Java plus ou moins utiles directement et des bots DCC sur son téléphone Nokia via la connexion Bluetooth minable.

Quels étaient les points forts de l'application? Une télécommande universelle pour éteindre tous les téléviseurs via le blaster IR, un client VNC, une application pour utiliser l'appareil photo Nokia 7650 comme webcam Bluetooth, divers jeux Java - et bien sûr l'IRC mentionné plus haut.

Il y avait même un portage Symbian S60 de Doom à l'époque. Cependant, avec 3 Mo, il était trop ambitieux pour l'époque, car la mémoire disponible dans les 7650 n'était que de 3,6 Mo.

Mention honorable: Le Xiaomi Mi Note 10 a mis mon reflex à la retraite

En octobre dernier, lorsque j'ai pris mon sac à dos de trekking sur le tapis à bagages de l'aéroport Berlin-Tegel, l'habituel sentiment de "quelque chose que j'ai oublié" avant les vacances m'est venu à l'esprit: mon Reflex à deux objectifs était toujours sur mon bureau!

Je ne me souviens pas avoir jamais laissé mon Reflex à la maison, même lors d'un simple week-end - alors imaginez le choc que j'ai ressenti avant un voyage en sac à dos à travers l'Indonésie. 

AndroidPIT Xiaomi Mi Note 10 Travel 1
Le Xiaomi Mi Note 10 a remplacé mon appareil photo reflex / © AndroidPIT

Mon seul appareil photo pour les deux semaines et demie à venir devrait donc être le Xiaomi Mi Note 10. Et honnêtement : je peux compter sur une main les moments où l'encombrement de mon reflex m'a manqué. Et ces moments étaient également dus au fait que le logiciel de l'appareil photo n'était pas encore complètement au point au lancement du Mi Note 10 - et que certaines des photos étaient gâchées par de vilains artefacts.

Avec le passage aux grands capteurs d'images dans les smartphones et les réseaux de capteurs extrêmement flexibles, la différence avec les "vraies caméras" sera comblée en 2020 - au moins pour l'usage privé. Nos DSLR dans le studio photo n'ont pas à s'inquiéter pour le moment. Mais en privé, je n'ai pas pris une seule photo avec mon appareil photo reflex depuis mon voyage en novembre dernier.

- Stefan Möllenhoff, AndroidPIT Allemagne

David: Le Nokia 8210 m'a appris que les téléphones étaient des accessoires de mode

En 1999, le Nokia 8210 était le téléphone le plus recherché comme accessoire de mode. Je me souviens d'avoir bavé dessus pendant des heures sur le site web de Nokia, sur le PC de mon père, branché sur un modem 56k. Je regardais les images du produit jusqu'à ce que ma mère me chasse d'Internet parce qu'elle avait besoin d'utiliser le téléphone.

J'ai même essayé d'imprimer le manuel une fois, mais j'avais épuisé toute l'encre de l'imprimante de mon père sur les pochettes des LP Slim Shady pour les bootlegs de CD-RW.

Vers le milieu de l'année 2000, la hype autour du petit Nokia était telle que j'ai dû mettre la main sur l'un d'entre eux. Je voyais enfin un 8210 pour la première fois en vrai - le frère aîné d'un copain en avait un et narguait tout le monde - et ça a été un tournant pour moi. Il fallait que je l'aie.

J'avais 14 ans à l'époque. J'avais économisé 80 livres sterling grâce à divers jobs le soir et les week-end que j'avais à l'époque, mais les enchères sur eBay se sont multipliées et j'ai fini par devoir acheter mon premier 8210 pour 118 livres sterling. J'ai emprunté et volé le reste pour compléter. Avec le recul, ça en valait totalement la peine.

nokia 8210
Le Nokia 8210 et son look tendance pour l'époque. / © Instagram Mobile Retro

Pour moi, le Nokia 8210 représente la première fois qu'un téléphone est devenu un accessoire mode et un produit tendance. Le 8210 était le même que le 3210, que je possédais déjà, à bien des égards. Et pourtant, il était si différent de tous les autres.

Il avait juste ce "je ne sais quoi" qui le rendait si attirant, si cool, si unique par rapport à tout le reste que cela m'a époustouflé. Il n'est pas étonnant qu'en 2015, le magazine Vice ait rapporté que des dealers de drogue au Royaume-Uni échangeaient du crack contre des Nokia 8210.

Quelques années plus tard, je me suis finalement séparé du 8210 pour un Motorola Razr. Une transition qui a n'a fait que suivre la tendance, avouons-le. Mais l'époque où les téléphones n'avaient qu'une seule raison d'être, à savoir leur aspect cool, me manque.

À l'époque, personne ne discutait du système d'exploitation, des caractéristiques ni de l'autonomie. Ces choses étaient tellement insignifiantes. Nokia a déjà fait revivre sur KaiOS des téléphones classiques du passé, comme le 3310 et le 8110G, mais donnez-moi un 8210 avec WhatsApp et Google Maps et j'abandonnerais probablement mon Galaxy S20 en un clin d'œil.

- David McCourt, AndroidPIT Etats-Unis/Royaume-Uni

AndroidPIT nokia 3310 7390
Le Nokia 3310 remis au goût du jour que nous avions testé chez AndroidPIT. / © AndroidPIT by Irina Efremova

Antoine: Le OnePlus 5 m'a rendu "tech-woke"

Après les chroniques passionnantes de mes collègues, je me sens vraiment comme un "normie" ou un noob de la tech. Avant d'écrire cet article, je me suis creusé la tête afin de trouver un téléphone original, peut-être un ancien modèle oublié, histoire de donner un touche cool et rétro à mon anecdote.

Bref, je ne voulais pas passer pour un bleu qui vient de découvrir la tech. J'ai d'abord pensé au Sony Ericsson T610, sorti en 2003, j'avais alors 10 ans. Évidemment, je ne connaissais rien à ce modèle ni à la tech à cette époque et je dois donc avouer avoir trouvé le nom du téléphone en tapant "vieux sony ericsson moitié gris moitié noir" sur Google.

sony ericsson t 610 1
Le Sony Ericsson T610 était mon tout premier téléphone. / © Sony Ericsson

Mais c'est le premier téléphone que mon père m'ait offert. C'était pour que je puisse l'appeler une fois arrivé à l'aéroport à Paris, après avoir pris un vol seul avec ma sœur depuis l'Allemagne, où je vivais avec ma mère, pour aller le voir à chaque vacances d'été. Je regrette tellement d'avoir perdu les photos d'enfance que j'ai pris avec.

Mais changeons de sujet. Je préfère prendre ici un exemple beaucoup, beaucoup plus récent que mes collègues. Si je devais donc citer LE téléphone qui a eu le plus d'influence sur moi, je choisirais le OnePlus 5. Oui, c'est un smartphone moderne sorti en 2017, je sais. 

Mais c'est vraiment le modèle qui m'a fait prendre conscience de l'importance et l'intérêt de la fiche technique d'un smartphone. Il m'a rendu plus "woke", ou "tech-woke." C'est le premier smartphone Android que j'ai payé de ma propre poche alors que j'étais encore en école de journalisme. 

AndroidPIT oneplus 5 0194
Le OnePlus 5 et son look épuré (très proche de celui de l'iPhone 7). / © AndroidPIT

Avant ça, je me contentais d'utiliser les iPhone 3G et 5 et 6 Plus comme tout le monde, sans vraiment réfléchir au rapport qualité/prix, comme un enfant gâté. Le OnePlus 5, le smartphone de l'année pour de nombreux sites spécialisés à l'époque, a en quelque sorte renforcé mon intérêt pour la tech, et les smartphones en particulier. 

C'est en l'utilisant et en lisant les différents tests pour le comparer à l'iPhone 7, que je trouvais trop cher, que je me suis vraiment intéressé à la question du hardware, aux smartphones chinois qui innovent et bousculent le marché européen.

En fait, j'ai affiné la manière à laquelle j'abordais ce segment de la tech (les smartphones), alors que l'essentiel de mes connaissances et centres d'intérêt tournaient encore autour des jeux vidéo, des consoles et des PC. 

En gros, c'est l'élément déclencheur qui a fait de moi un vrai nerd du smartphone, qui m'a sorti de ce que je comparerais maladroitement à de l'illétrisme-tech. Il m'a rendu moins bête- techniquement parlant en tout cas. 

- Antoine Engels, AndroidPIT France

Et vous, quels sont les téléphones qui vous ont le plus marqué? Est-ce que vous associez un souvenir particulier, une émotion, à un vieux modèle? Et que pensez-vous de ce format d'articles où les membres de l'équipe vous parlent un peu d'eux? Partagez vos avis et surtout vos anecdotes dans les commentaires. 

À lire également sur AndroidPIT France: 

Derniers Articles

Articles recommandés

Les commentaires préférés des lecteurs

  • Pardayec depuis une semaine

    J'ai longtemps eu un faible pour HTC et, après avoir aligné les SPV et SPV C500 (estampillés Orange mais conçus par le fabricant taiwanais), j'ai eu le magnifique Kayser qui reste à ce jour l'appareil le plus excitant que j'ai jamais utilisé avec son form factor innovant et super pratique. J'ai enchaîné ensuite avec un HTC HD2, un smartphone moins novateur mais qui était increvable et surtout qu'on pouvait bidouiller à volonté, je l'ai fait tourner sous Windows mobile et sur Android, grâce à de multiples roms customs qu'on se procurait sur XDA, qui était déjà très actif et qui nous offraient l'impossible sur ce téléphone. Un vrai appareil de geek quoi...
    L'autre constructeur avec qui j'ai eu une relation durable (🙄) c'est Nokia : Ça c'était ma période Windows Phone, et j'avais acheté successivement un Nokia 800 et un 930, deux smartphones extra qui tournaient sur ce qui reste mon OS préféré (et regretté). C'est d'ailleurs par réflexe de fidélité plus qu'autre chose que j'ai choisi ensuite le Nokia 7 plus,un modèle plutôt réussi mais qui n'engendre plus l'excitation d'antan. Car on dira ce qu'on voudra mais les smartphones d'aujourd'hui n'ont plus l'audace et le p'tit soupçon de magie qui donnaient envie de claquer un peu plus de thune que de raison. Est-ce le fait d'être blasé ou le résultat d'une standardisation désespérante je n'en sais rien....Toujours est-il que l'expérience utilisateur est devenue pour moi ennuyeuse, à la fois sur le plan matériel (tous ces appareils boursouflés de technologie qui se ressemblent tous) et logiciel (pour moi Android n'a jamais été un OS très attractif)
    En fait, c'est la même triste évolution que pour les consoles de jeux. L'expérience d'une Megadrive, d'une Neo Geo ou d'une Dreamcast c'était quand même autrement plus fun que les ennuyeuses PlayStation et Xbox d'aujourd'hui, qui font tourner des jeux 3D ultrarealistes mais dont le côté fun a été laissé de côté.
    Voilà pour l'expérience d'un vieux con nostalgique mais qui l'assume complètement 😁

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • COMMENT J'ai récupéré mon mari avec l'aide d'un sort réel et efficace de la part de DR Sunny Je m'appelle Lydia Gomez, je n'ai jamais pensé que je sourire à nouveau, mon mari m'a laissé avec deux enfants pendant un an, tous les efforts pour le ramener ont échoué Je pensais que je ne le reverrais pas avant d'avoir rencontré une femme appelée Maria qui m'a parlé d'un lanceur de sorts appelé Dr.Sunny, elle m'a donné son adresse e-mail et son numéro de téléphone portable et je l'ai contacté et il m'a assuré qu'au sein de 48 heures mon mari reviendra à moi, en moins de 48 heures mon mari est revenu a commencé à implorer le pardon en disant que c'est le travail du diable, donc je suis encore surpris jusqu'à présent de ce miracle, je ne pouvais pas concevoir mais dès que le le sort a été jeté, je suis tombée enceinte et j'ai donné naissance à mon troisième enfant, si vous avez besoin d'aide, vous pouvez le contacter via: email: drsunnydsolution1@gmail.com Ou WhatsApp ou l'appeler maintenant: +2349030731985.
    Dr.Sunny guérit également:
    1. VIH / SIDA
    2. HERPES 1/2
    3. CANCER
    4. SLA (maladie de Lou Gehrig)
    5. Hépatite B?
    6.Si vous voulez tomber enceinte


  • Mes meilleurs souvenirs sont le Sony Ericsson k750i et le Nokia 3310.


  • Si je devais donner 2 téléphones qui m'ont fait rêver:
    Le N97 mini (je l'ai gardé jusqu'à ce qu'il rende l'âme, il m'a fait de nombreuses années et le clavier coulissant, quel bonheur, je ne voulais pas de téléphone sans clavier, ça a pourtant été mon dernier avec clavier, après il n'y avait rien à part des blackberry)
    Le Nokia 5510 (premier avec lecteur mp3, qu'est ce que j'étais heureux de l'avoir)

    Pour un top 3:
    Un téléphone qu'on a été beaucoup à avoir, le fameux: Samsung D500 (et son petit haut parleur qu'on pouvait brancher)


  • Gui depuis une semaine Lien du commentaire

    le LG G4 pour son design superbe pour son epoque ^^


  • Le HTC One m7


  • steve neo depuis une semaine Lien du commentaire

    je n'ai vraiment pas les mêmes références...


  • Pirlo01 depuis une semaine Lien du commentaire

    Le Xiaomi mi mix 2 écran borderless , dos en céramique , ce téléphone est vraiment très class , très chic et il m'a fait adoré les smartphones que je trouve fascinant car c'est un composé de multiples technologie qui tient dans une main et on ne peut qu'être enthousiaste

    je regrette le temps des smartphones qui ont un design qui se différencie du lot , contrairement à aujourd'hui où ils se ressemblent tous de façade et je regrette les smartphones avec un dos en aluminium car robuste et on pourrait continuer avec la batterie amovible mais tous cela est du passé mais comme toutes les tendances du passé , elles peuvent réapparaître et redevenir au goût du jour .


  • John Devant depuis une semaine Lien du commentaire

    Mon OLA jaune canari à couvercle amovible et aux touches en caoutchouc.


  • ShaxXx depuis une semaine Lien du commentaire

    Sony Ericsson W508... L'époque où on avait des design de ouf pour tout les goûts et personne ne rechigné contrairement à aujourd'hui où les smartphone se ressemblent et les gens qui pleurent sur ce qui est différent.


  • nas depuis une semaine Lien du commentaire

    j'en retiens 2 pour l'instant. le premier à été l'iPhone 3gs, premier smartphone avec toutes les possibilités que ça ouvrait et ses limitations.
    le deuxième, c'est le oneplus 5 aussi que j'ai encore aujourd'hui et qui reste un très bon portable.
    port jack, capteur d'empreinte en façade, performant, fluide, bonne autonomie (contrairement à l'iPhone 3gs) suivi des MAJ Android 10 actuellement (dernière MAJ majeur)


  • Ben moi j'ai débuté avec un Alcatel orange, seul souvenir sympa c'est quand je voyais des gens stupides cherchant la porteuse alors que je n'avais besoin que de tirer l'antenne, mais ça me pompait l'air de taper les sms sur un clavier à 10 touches, je rèvais d'un téléphone avec clavier coulissant genre Nokia n97, inabordable, par défaut j'ai adopté mon premier blackberry, le bleu avec sa forme triangulaire que j'ai fait venir des states, le meilleur clavier jamais inventé avec toutes les touches utilisable à 2 pouces.
    C'était plus un téléphone mais un véritable smartphone avec toutes les fonctions, j'ai eu un smartphone alors que le nom n'était pas encore inventé, puis je suis passé à un de la série 87 le dernier Blackberry à molette (un truc extraordinaire typique de Blackberry) et je l'ai gardé jusqu'il y a 2 ans quand on me l'a volé. (j'avais un super octocores mais jamais servi de téléphone.)
    La disparition de la molette à la grande fureur des amateurs de la marque à été le début de la fin de l'entreprise canadienne. Quand on méprise ses clients c'est normal de disparaitre.


  • Pardayec depuis une semaine Lien du commentaire

    J'ai longtemps eu un faible pour HTC et, après avoir aligné les SPV et SPV C500 (estampillés Orange mais conçus par le fabricant taiwanais), j'ai eu le magnifique Kayser qui reste à ce jour l'appareil le plus excitant que j'ai jamais utilisé avec son form factor innovant et super pratique. J'ai enchaîné ensuite avec un HTC HD2, un smartphone moins novateur mais qui était increvable et surtout qu'on pouvait bidouiller à volonté, je l'ai fait tourner sous Windows mobile et sur Android, grâce à de multiples roms customs qu'on se procurait sur XDA, qui était déjà très actif et qui nous offraient l'impossible sur ce téléphone. Un vrai appareil de geek quoi...
    L'autre constructeur avec qui j'ai eu une relation durable (🙄) c'est Nokia : Ça c'était ma période Windows Phone, et j'avais acheté successivement un Nokia 800 et un 930, deux smartphones extra qui tournaient sur ce qui reste mon OS préféré (et regretté). C'est d'ailleurs par réflexe de fidélité plus qu'autre chose que j'ai choisi ensuite le Nokia 7 plus,un modèle plutôt réussi mais qui n'engendre plus l'excitation d'antan. Car on dira ce qu'on voudra mais les smartphones d'aujourd'hui n'ont plus l'audace et le p'tit soupçon de magie qui donnaient envie de claquer un peu plus de thune que de raison. Est-ce le fait d'être blasé ou le résultat d'une standardisation désespérante je n'en sais rien....Toujours est-il que l'expérience utilisateur est devenue pour moi ennuyeuse, à la fois sur le plan matériel (tous ces appareils boursouflés de technologie qui se ressemblent tous) et logiciel (pour moi Android n'a jamais été un OS très attractif)
    En fait, c'est la même triste évolution que pour les consoles de jeux. L'expérience d'une Megadrive, d'une Neo Geo ou d'une Dreamcast c'était quand même autrement plus fun que les ennuyeuses PlayStation et Xbox d'aujourd'hui, qui font tourner des jeux 3D ultrarealistes mais dont le côté fun a été laissé de côté.
    Voilà pour l'expérience d'un vieux con nostalgique mais qui l'assume complètement 😁

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition